archive-ca.com » CA » C » CAB-ACR.CA

Total: 335

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Mémoire : La présence, représentation et intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision
    de la représentation plus exacte des personnes handicapées Par conséquent les deux comités conviennent qu il faut entreprendre des initiatives à court et à long terme pour tirer parti de ce mouvement vers le changement Les télédiffuseurs tiennent à améliorer la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées par le biais des initiatives spécifiques indiquées plus bas mais leur succès dépend en fin de compte de l engagement de leurs partenaires envers le progrès et l amélioration Comme le soulignent les auteurs du rapport c est notamment le cas en ce qui concerne le secteur de la production indépendante au Canada Dans ce secteur les émissions sont conçues et créées dans le but de les vendre à d autres télédiffuseurs et fournisseurs de contenu et de les faire distribuer par ces derniers Nos recherches nous révèlent que les producteurs indépendants ainsi que les écrivains les régisseurs de distribution des rôles les metteurs en scène et d autres personnes responsables de la création ont un rôle essentiel à jouer pour faire en sorte qu on présente davantage de personnes handicapées à l écran ainsi qu une image plus exacte de ce secteur de la population Dans le système de télédiffusion le canal communautaire joue un rôle très important en tant que point d accès aux ondes pour les Canadiens Comme le font remarquer les auteurs du rapport les entreprises de câblodistribution peuvent donner un coup de main solide aux efforts en vue d assurer l inclusion en ouvrant par le biais du canal communautaire la voie aux émissions réalisées ou mettant en vedette des personnes handicapées et en se faisant un endroit de formation pour les personnes handicapées Le secteur de l éducation au Canada joue un rôle fondamentalement important sur le plan du perfectionnement de ressources humaines pour l industrie Épaulés par les télédiffuseurs et les partenaires de l industrie les éducateurs de tous les niveaux peuvent jouer un rôle des plus importants dans l orientation des étudiants handicapés vers une carrière dans le domaine de la télévision ou de la production télévisuelle 8 Dans un univers où l évolution de la technologie et la convergence du contenu sont monnaie courante il est important de favoriser l inclusion de personnes handicapées dans tout l éventail des médias et des plates formes de distribution À mesure que le contenu vidéo devient disponible sur téléphone cellulaire et par d autres moyens et à mesure que des liens deviennent possibles entre divers genres de fournisseurs et de distributeurs de contenu les occasions d inclure les personnes handicapées acteurs créateurs ou autres vont bien au delà de la télévision 9 De tous les mécanismes que pourront utiliser les télédiffuseurs l établissement de la communication et du contact entre les télédiffuseurs et le secteur des personnes handicapées constitue le point de départ essentiel Haut Initiatives mécanismes et recommandations L ACR a tenu compte des aspects suivants pendant le processus d élaboration des initiatives des mécanismes et des recommandations la recherche déjà effectuée par l industrie de la télédiffusion sur la diversité culturelle à la télévision le palier du système de télédiffusion qui se prête le mieux à la mise en œuvre des initiatives des mécanismes et des recommandations la façon de faire rapport sur les initiatives les mécanismes et les recommandations de sorte qu ils tiennent compte des résultats découlant de la recherche et la façon d évaluer la mesure dans laquelle la mise en œuvre se réalise à l avenir Haut Rapport du Groupe de travail sur la diversité culturelle à la télévision L ACR fait remarquer que sa recherche sur la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision diffère fondamentalement de la recherche effectuée auparavant par le Groupe de travail sur la diversité culturelle à la télévision le Groupe de travail Il existe une différence très marquée entre ces deux domaines de recherche notamment que l étude effectuée par le Groupe de travail comportait un volet sur la recherche quantitative c à d l évaluation de la diversité culturelle à l écran et un autre sur l analyse du contenu c à d l analyse de la présence à l écran en ce qui concerne les collectivités ethnoculturelles et autochtones du Canada qui furent le fondement non seulement de nombreuses recommandations mais aussi de plusieurs pratiques exemplaires proposées Par contre la recherche qui fait l objet du présent rapport se fonde strictement sur l aspect qualitatif Aucune évaluation quantitative de la présence à l écran n a été effectuée étant donné que le CRTC et le secteur de la télédiffusion privée s accordaient généralement pour dire que très peu de personnes handicapées sont présentées à l écran et que l analyse de cet aspect produirait par conséquent très peu de résultats utiles N oublions pas non plus que même si les personnes handicapées les personnes issues de diverses ethnies et les Autochtones représentent des aspects importants de la diversité canadienne il existe des différences propres aux personnes handicapées sur le plan des problèmes et des obstacles auxquels elles s affrontent que ce soit dans l ensemble de la société ou dans le milieu de la télédiffusion Étant donné les méthodologies et les sujets de recherche différents l ACR est consciente du fait qu on ne peut pas simplement calquer les initiatives mécanismes et recommandations concernant la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision sur les pratiques exemplaires proposées par le Groupe de travail sur la diversité culturelle et les recommandations découlant de ses travaux Toutefois l ACR note également que les télédiffuseurs examineront de près les pratiques exemplaires que propose le Groupe de travail sur la diversité culturelle dans son rapport ainsi que les pratiques exemplaires qui figurent dans le rapport sur la recherche ci joint aux étapes de l élaboration et de l examen de leurs plans respectifs sur la diversité puisqu elles les aideront probablement à concrétiser leurs initiatives concernant les personnes handicapées Haut La mise en œuvre des initiatives Lorsqu il a élaboré les initiatives les mécanismes et les recommandations qui suivent le Comité directeur de l ACR a convenu que leur mise en œuvre se fera à un de trois paliers possibles i celui de chaque station télédiffuseur ou groupe d entreprises ii celui de l ensemble de l industrie de la télédiffusion ou iii au sein d autres secteurs désignés comme celui de la production indépendante ou de l éducation On a également constaté que le palier principal de mise en œuvre sera celui de chaque station télédiffuseur ou groupe d entreprises Étant donné cette constatation le Comité directeur de l ACR ainsi que son Comité de prise de contact ont convenu qu il revient aux télédiffuseurs d élaborer et de mettre en œuvre des initiatives sur mesure qui cadreront avec leur propre réalité commerciale En conséquence les initiatives mécanismes et recommandations qui suivent sont tous conçus de sorte que les télédiffuseurs puissent les incorporer à leur plan d entreprise respectif sur la diversité le cas échéant et les évaluer une fois par an par le biais du rapport annuel qu ils sont tenus de présenter au CRTC N oublions pas toutefois que le système de télédiffusion et les marchés qu il dessert sont très complexes et diffèrent beaucoup les uns des autres Certains télédiffuseurs exploitent leurs entreprises sur des marchés urbains à forte densité alors que d autres desservent des petits centres de population En ce qui concerne l élaboration et la mise en œuvre des initiatives en matière de diversité cela signifie qu il n existe pas de taille universelle Bien que l objectif général soit de veiller à davantage de diversité au sein du système les télédiffuseurs individuels devront adapter leurs initiatives à leurs besoins commerciaux et opérationnels Prenons à titre d exemple l initiative britannique Broadcasting and Creative Industries Disability Network BCIDN qui est décrite à l Annexe A du rapport sur la recherche Même s il est vrai que tous les télédiffuseurs du Royaume Uni y souscrivent et la soutiennent chaque télédiffuseur a sa propre façon de mettre les initiatives en œuvre qui tienne compte de la réalité de son marché propre Haut Refléter les constatations découlant de la recherche initiatives mécanismes et recommandations Comme nous le mentionnons dans l avant propos cette recherche a pour but d établir une base solide pour la prise de mesures assurant la présence la représentation et l intégration équitables des personnes handicapées à la télévision Pour ce faire le Comité directeur de l ACR ainsi que son Comité de prise de contact ont examiné de près tous les aspects des pratiques exemplaires et du rapport sur la recherche afin de déterminer les initiatives mécanismes et recommandations clés indiquées ci dessous qu il y a lieu d élaborer et de mettre en œuvre dans l avenir immédiat à savoir pendant les 12 à 24 prochains mois Le Comité directeur de l ACR s est basé sur les questions essentielles qui ont été soulevées par les personnes handicapées les télédiffuseurs les partenaires de l industrie et d autres parties prenantes pendant le volet de la recherche pour établir la façon d envisager ces initiatives mécanismes et recommandations Les dix problématiques dont nous faisons état ci dessous servent de fondement pour l ensemble des objectifs des mécanismes et du calendrier d exécution dans chaque cas On trouvera un tableau sommaire en cliquant ici Haut Problématique A Attitudes négatives et conceptions erronées concernant les personnes handicapées La question prépondérante qui ressort clairement de la recherche est celle des attitudes négatives au niveau social des conceptions erronées et de la mésinformation concernant les personnes handicapées et vivre avec un handicap Il y a peu de doute que les télédiffuseurs peuvent exercer une influence notable sur l attitude et les perceptions du public au sujet des personnes handicapées et qu ils peuvent par conséquent prendre des mesures concrètes pour favoriser un changement d attitude Les télédiffuseurs privés du Canada tiennent à accroître la présence à l écran des personnes handicapées à améliorer leur représentation dans les émissions de télévision et à augmenter leur taux de participation à l industrie par le biais des initiatives indiquées ci dessous Mécanismes L ACR élaborera un message d intérêt public MIP qui pourra être diffusé à l antenne de ses stations membres dans le but de favoriser un changement positif de l attitude du public concernant les personnes handicapées L ACR examinera ses codes régissant le contenu diffusé par l industrie afin de régler les problèmes relatifs à la représentation à la télévision des personnes handicapées qui ont été soulevés pendant la recherche Il s agit des codes de l ACR suivants qui veillent à la responsabilisation des radiotélédiffuseurs pour le contenu qu ils diffusent le Code de déontologie le Code concernant les stéréotypes sexuels à la radio et à la télévision et le Code d application volontaire concernant la violence à la télévision Mise en œuvre Après avoir obtenu des commentaires et suggestions de la part de représentants du secteur des personnes handicapées au Canada l ACR coordonnera et entreprendra le lancement du MIP pour l automne de 2006 Suite aux recommandations formulées par le Groupe de travail sur la diversité culturelle à la télévision l ACR est à revoir ces codes pour régler les problèmes et répondre aux préoccupations qui ressortent de la recherche effectuée par le Groupe de travail L ACR a déjà indiqué au Conseil qu elle tiendra compte des questions découlant de la recherche effectuée dans le cadre de ce rapport lorsqu elle examinera les codes L Association compte terminer son examen des codes régissant le contenu diffusé par l industrie d ici le printemps de 2006 Haut Problématique B Présence minimale des personnes handicapées emplois dans l industrie Les personnes handicapées ont une présence minimale surtout en ce qui concerne l emploi dans la programmation télévisuelle Cette situation est largement attribuable au manque de communication et d information en format accessible pour les personnes handicapées sur les possibilités d emploi dans l ensemble de l industrie de la télédiffusion Dans ce cas ci l objectif de l ACR consiste à accroître l accès du secteur des personnes handicapées aux renseignements sur les possibilités d emploi dans le domaine Mécanismes Au palier de l industrie L ACR élaborera une trousse de renseignements sur les emplois au sein des secteurs de la télédiffusion et de la production qui sera distribuée à grande échelle aux télédiffuseurs aux éducateurs et au secteur des personnes handicapées Cette trousse se composera de plusieurs éléments dont une brochure expliquant les genres d emplois disponibles dans ces deux secteurs La brochure sera affichée sur le site Web de l ACR dans la section Diversité en radiodiffusion et elle sera distribuée aux membres de l ACR pour les salons de l emploi et d autres mesures de recrutement Au palier des télédiffuseurs Les télédiffuseurs créeront des bourses d études bourses ou stages le cas échéant afin d orienter les étudiants handicapés vers une carrière en télédiffusion Ils offriront également le cas échéant de la formation aux nouveaux employés handicapés ou créeront d autres moyens d initiation comme l encadrement et le jumelage Mise en œuvre L ACR entamera le travail immédiatement par le biais des comités intéressés dans le but de terminer ce projet en 2006 Le cas échéant les télédiffuseurs incorporeront ces mécanismes à leur plan d entreprise annuel respectif sur la diversité qu ils sont tenus de remettre au CRTC de sorte que le Conseil puisse les étudier Haut Problématique C Répondre aux besoins des personnes handicapées au sein de l industrie de la télédiffusion La nécessité de répondre aux besoins des employés handicapés tout particulièrement la nécessité de mieux répondre aux besoins des personnes handicapées au sein de l industrie de la télédiffusion a été soulevée pendant tout le processus de la recherche L ACR s est fixée l objectif d accroître l intégration des personnes handicapées à l industrie en répondant mieux à leurs besoins Mécanisme L ACR élaborera un séminaire de formation pour les gestionnaires du secteur de la télévision lequel sera axé sur les suggestions faites par le secteur des personnes handicapées Ce séminaire servira à sensibiliser l industrie aux moyens spécifiques et souvent efficaces par rapport au coût de répondre aux besoins des personnes handicapées dans le milieu de travail de la télédiffusion Mise en œuvre Pour mettre cette initiative en oeuvre l ACR se renseignera sur les cours de formation disponibles et la possibilité de les adapter au milieu de la télédiffusion Par exemple le Conseil canadien de la réadaptation et du travail offre une série de modules de formation et affiche des renseignements sur la formation sur son site Web Le séminaire de formation sera conçu de sorte à l offrir en 2006 Haut Problématique D Problèmes quant à la présence et à la représentation négative des personnes handicapées dans les émissions dramatiques Pour ce qui est des émissions dramatiques les recherches de l ACR révèlent deux principales préoccupations i la présence toujours peu élevée de personnes handicapées à l écran et ii la représentation souvent négative des personnes handicapées dans l interprétation des rôles Les télédiffuseurs espèrent régler ces problèmes de concert avec leurs partenaires du secteur de la production indépendante en veillant à l interprétation exacte des rôles et à l exactitude de l intrigue pour assurer l amélioration de la représentation des personnes handicapées et de leur présence à l écran La recherche a dévoilé plusieurs préoccupations quant à la présence et à la représentation des personnes handicapées dans le secteur de la production et aussi qu il existe effectivement un manque de consultation et d effort de la part du secteur de la production ce qui entrave beaucoup l inclusion Mécanismes Les entreprises membres de l ACR veilleront à ce que leurs partenaires du secteur de la production soient conscients de l engagement des télédiffuseurs d assurer la présentation positive et exacte des personnes handicapées à la télévision et y souscrivent Cet objectif se réalisera par le biais entre autres des ententes de licence des lignes directrices à l intention des producteurs ou des contrats avec les producteurs Les codes de l ACR régissant le contenu diffusé par l industrie serviront également de base pour la présentation positive des personnes handicapées dans les émissions Par conséquent l ACR distribuera ces codes au secteur de la production une fois qu elle aura terminé l examen qu elle en effectue à l heure actuelle L ACR fera parvenir un communiqué au secteur de la production indépendante dans lequel elle énoncera ses initiatives au chapitre de la diversité et elle soulignera également qu il est absolument nécessaire que le secteur de la production indépendante s engage activement à concrétiser plusieurs de ces initiatives Mise en œuvre Les membres de l ACR mettront ces initiatives ou des initiatives semblables en œuvre immédiatement L ACR compte avoir terminé son examen des codes régissant le contenu diffusé par l industrie au printemps de 2006 L ACR compte envoyer le communiqué en septembre 2005 Haut Problématique E Problèmes quant à la présence et à la couverture inexacte ou quasi inexistante des questions se rapportant au handicap dans les émissions d actualités et d information La recherche révèle également des préoccupations quant au fait que très peu de personnes handicapées paraissent en ondes et que la couverture des questions se rapportant au handicap dans les émissions d actualités et d information est inexacte ou pour ainsi dire inexistante Il ressort clairement de la recherche qu il faut présenter davantage de personnes handicapées en ondes afin de déclencher un processus à plus long terme qui favorisera la présence plus prononcée des personnes handicapées à la télévision Les résultats de la recherche témoignent également de préoccupations quant à la quantité la qualité et l exactitude des reportages sur les questions relatives au handicap dans les émissions d actualités et d information Nous avons l intention de régler ces problèmes Mécanismes Au palier de l industrie 1 Par le biais de ses comités l ACR consultera l Association canadienne des directeurs de l information radio télévision ACDIRT dans le but de créer des initiatives de prise de contact à l échelle locale et d autres initiatives que les télédiffuseurs pourront mettre en oeuvre afin d accroître les occasions de présenter des personnes handicapées à l écran et d assurer davantage de couverture des questions se rapportant au handicap Au palier des télédiffuseurs Les stations ou les services créeront des mesures de prise de contact à l échelle locale avec la participation active du secteur des personnes handicapées de la localité et développeront aussi des bases de données de spécialistes sur les sujets relatifs au handicap Mise en œuvre Par le biais de ses comités l ACR amorcera des discussions sur ces sujets avec l ACDIRT en 2005 Les initiatives des télédiffuseurs individuels iront de l avant par le biais du plan annuel sur la diversité que chacun d eux remettra au CRTC Haut Problématique F Utilisation de langage inapproprié à l endroit des personnes handicapées dans les émissions d actualités et d information Une préoccupation fondamentale ressort des consultations approfondies que l ACR a effectuées à l étape de la recherche à savoir l utilisation continue de langage inapproprié ou insensible à l endroit des personnes handicapées dans les émissions d actualités et d information L ACR est d avis qu il faut de toute évidence sensibiliser l industrie de la télédiffusion au langage inapproprié Mécanisme Épaulée par les commentaires et suggestions du secteur des personnes handicapées ainsi que par la collaboration de l ACDIRT l ACR élaborera des documents de sensibilisation sur le langage inapproprié On songe à une brochure d information qu on distribuera aux membres de l ACR et de l ACDIRT et qu on affichera sur le site Web de l Association dans la section Diversité en radiodiffusion et sur les sites Web des membres Mise en œuvre L ACR examinera les initiatives en place sur le langage inapproprié et insensible et elle entreprendra ce projet de concert avec l ACDIRT immédiatement dans le but de le terminer en 2006 Haut Problématique G Manque de normes ou de sources de référence pour l industrie concernant la présence et la représentation des personnes handicapées En ce qui concerne la présentation des personnes handicapées dans les émissions de télévision la recherche révèle une préoccupation générale quant à l absence de normes ou de sources de référence pour l industrie que les télédiffuseurs pourraient utiliser Mécanisme Vu que ce genre de normes et de lignes directrices peuvent s avérer utiles pour favoriser les initiatives des télédiffuseurs sur le plan de la diversité en vue d assurer la présentation équitable et exacte des personnes handicapées dans les émissions télévisées l ACR tiendra compte du rapport sur la recherche ci joint dans le cadre de son examen des codes régissant le contenu diffusé par l industrie Mise en œuvre L ACR compte terminer son examen des codes régissant le contenu diffusé par l industrie au printemps de 2006 Recommendation Étant donné les constatations sur l utilisation du langage inapproprié et insensible à l endroit des personnes handicapées et le peu de couverture ou la couverture inexacte des questions relatives au handicap dans les émissions d actualités et d information l ACR recommande que l ACDIRT révise son code de déontologie à la lumière de ces constatations Haut Problématique H Manque de communication et de prise de contact entre l industrie de la télédiffusion et le secteur des personnes handicapées The research findings show there is a fundamental lack of communications and outreach between the broadcasting industry and the disability community The CAB s objective is therefore to increase on going meaningful dialogue between the two sectors Mécanismes Au palier de l industrie Pour faciliter l intégration des initiatives de prise de contact aux plans d entreprise sur la diversité des télédiffuseurs l ACR affichera la liste des groupes représentant les personnes handicapées par région sur son site Web dans la section Diversité en radiodiffusion De plus l ACR a récemment pris des mesures pour faire en sorte que la section Diversité en radiodiffusion de son site Web soit accessible aux personnes handicapées Elle exhorte ses membres et ses partenaires de l industrie à entreprendre des mesures semblables pour favoriser la communication avec le secteur des personnes handicapées Au palier des télédiffuseurs Les télédiffuseurs individuels s occuperont d établir des contacts avec les organismes de personnes handicapées de leur localité respective Les télédiffuseurs individuels mettront en place un mécanisme permettant de communiquer régulièrement avec le secteur des personnes handicapées Mise en œuvre Ces initiatives sont en cours et elles feront partie du plan d entreprise sur la diversité de chaque télédiffuseur Haut Problématique I Manque de communication à l interne parmi les télédiffuseurs au sujet des questions relatives au handicap aux obstacles et aux initiatives La recherche fait également ressortir qu en général il existe un manque de communication au sein de l industrie sur les questions relatives au handicap aux obstacles et aux initiatives ce qui à son tour souligne le besoin nettement évident d améliorer la communication à l interne L objectif de l ACR consiste à élaborer une série de documents et de mécanismes d information qui permettront aux membres de l ACR de mieux communiquer entre eux sur les questions les obstacles et les initiatives se rapportant aux personnes handicapées Mécanismes L ACR tiendra ses membres au courant des initiatives concernant la diversité par le biais de ses comités Par exemple son Comité consultatif sur la diversité culturelle deviendra le Comité sur la diversité dont le mandat englobera les questions relatives au handicap L ACR communiquera des renseignements à ses membres sur les questions relatives au handicap les obstacles et les initiatives par le biais de plusieurs véhicules d information entre autres le Bulletin Éclair hebdomadaire les rapports du Président et les chroniques dans les revues professionnelles Dès 2005 le congrès de l ACR fera partie des moyens de sensibiliser l ensemble du secteur de la radiotélédiffusion le plus possible aux questions relatives au handicap L ACR fera en sorte que ce rapport soit disponible sur son site Web en format accessible Mise en œuvre Ces initiatives visant la communication à l interne dans l industrie commencent immédiatement soit dès la publication du rapport sur la recherche en septembre 2005 Haut Recommandations à l intention des partenaires de l industrie Secteur de la production indépendante Les mesures en vue d améliorer la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision revêtent une importance vitale pour les télédiffuseurs puisqu ils souhaitent que leurs émissions reflètent la société canadienne dans son ensemble Étant donné que le secteur de la production indépendante fournit la majorité des émissions dramatiques qu achètent et diffusent les télédiffuseurs il est essentiel que le secteur de la production indépendante participe à cette initiative Comme nous l avons indiqué plus haut les acteurs et les personnes responsables de la création qui sont handicapés participent très peu au secteur de la production indépendante et on s inquiète également du fait que l intrigue et l interprétation des rôles présentent des images négatives des personnes handicapées Par conséquent l ACR recommande que le secteur de la production indépendante prenne les mesures suivantes Trouver des moyens pour augmenter et repérer la réserve de talents à savoir les acteurs et les personnes responsables de la création qui sont handicapées y compris les producteurs les auteurs et les réalisateurs Adopter des initiatives semblables à Mainstream Now d ACTRA de Toronto laquelle aide les télédiffuseurs et les producteurs à trouver des talents dans le secteur des personnes handicapées Augmenter leurs sites Web respectifs d une section accessible sur la diversité qui servira pour canaliser les renseignements vers le secteur des personnes handicapées les acteurs et les personnes responsables de la création ainsi que d autres parties prenantes L ACR recommande aux associations de l industrie touchées de mettre ces mesures en œuvre d ici la fin de 2006 Les canaux communautaires par câble Comme nous l indiquons dans le rapport sur la recherche les entreprises de câblodistribution sont en mesure d apporter une contribution précieuse aux objectifs de l inclusion et de la diversité car ils peuvent assurer la disponibilité et l accessibilité du canal pour les initiatives de programmation des personnes handicapées et aussi fournir des installations de formation pour ces personnes L ACR note que dans l avis public de radiodiffusion 2002 61 Cadre stratégique pour les médias communautaires le Conseil a réaffirmé que les objectifs globaux des médias communautaires sont les suivants Assurer la création et la présentation accrues d une programmation communautaire produite localement et reflétant la réalité locale Encourager la diversité des voix et des solutions de remplacement en favorisant l arrivée de nouveaux venus à l échelon local L ACR note également que les canaux communautaires qui sont câblodistribués ont établi plusieurs programmes de formation qui permettront d offrir aux personnes handicapées de bonnes occasions de perfectionner leurs compétences Étant donné que sa recherche indique qu il faut davantage de possibilités de formation et d encadrement pour les personnes handicapées l ACR recommande que les services de câblodistribution autorisés qui exploitent un canal communautaire élaborent et mettent chacun en œuvre un plan sur la diversité dont le but et de favoriser la participation des personnes handicapées à la programmation communautaire Autres partenaires de l industrie L ACR recommande les mesures suivantes à ses autres partenaires de l industrie comme l Alliance of Canadian Cinema Television and Radio Artists ACTRA l Union des artistes UDA la Writers Guild of Canada WGC l Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec ARRQ et la Guilde canadienne des réalisateurs pour n en nommer que quelques uns Développer tenir à jour et rendre accessible une base de données d acteurs de directeurs et d auteurs handicapés ainsi que des responsables de la répartition des rôles du domaine du handicap Le développement de cette base de données doit se faire en consultation avec des gens du secteur des personnes handicapées Élaborer une section accessible sur leurs sites Web respectifs pour canaliser les renseignements vers le secteur des personnes handicapées les acteurs et les personnes responsables de la création ainsi que d autres parties prenantes Haut Évaluer le progrès Comme nous l indiquons dans la section sur la mise en œuvre plus haut les télédiffuseurs privés du Canada continueront à faire état d initiatives et d activités pour les personnes handicapées dans le rapport annuel sur la diversité que chacun d eux remet au CRTC Grâce à ce processus de rapports sur la diversité qui doivent régulièrement être remis au Conseil les télédiffuseurs seront tenus de toujours évaluer les progrès réalisés quant à la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision De plus dans son avis public 2005 24 Réaction du Conseil au rapport du groupe de travail sur la diversité culturelle à la télévision le CRTC demandait à l ACR de lui remettre chaque année un rapport sur la mesure dans laquelle on a réalisé les initiatives de l industrie que le Groupe de travail avait recommandées Par conséquent l ACR remettra également chaque année un rapport au CRTC sur les progrès réalisés au chapitre de la mise en œuvre des mécanismes et des initiatives indiqués dans ce rapport L ACR note qu elle devra remettre son premier rapport le 21 mars 2006 Haut Initiatives mécanismes et recommandations La présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision Problématique Objectif Recommandation Mécanismes Calendrier et mise en oeuvre A Attitudes négatives et conceptions erronées concernant les personnes handicapées Influencer le public et nos auditoires au sujet des personnes handicapées pour favoriser un changement d attitude 1 Accroître la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision par le biais de toutes les initiatives indiquées 2 Élaborer un message d intérêt public MIP pour diffusion à l antenne des stations membres de l ACR MIP que tous les télédiffuseurs pourront diffuser n importe quand Codes de l ACR régissant le contenu diffusé par l industrie L ACR coordonnera et entreprendra le lancement du MIP pour diffusion à l automne de 2006 B Présence minimale des personnes handicapées emplois dans l industrie Accroître l accès des personnes handicapées aux renseignements sur les possibilités d emploi dans le domaine de la télédiffusion Élaborer une trousse d information sur les emplois au sein des secteurs de la télédiffusion et de la production qui sera distribuée à grande échelle aux télédiffuseurs aux éducateurs et au secteur des personnes handicapées Brochure accessible Section sur la Diversité en radiodiffusion du site Web de l ACR Salons de l emploi recrutement Bourses d études et stages au niveau des stations Encadrement et jumelage pour les nouveaux employés handicapés au niveau des stations L ACR entamera le travail immédiatement par le biais de ses comités dans le but de terminer en 2006 C Répondre aux besoins des personnes handicapées au sein de l industrie de la télédiffusion Accroître l intégration des personnes handicapées dans l industrie en répondant mieux à leurs besoins Élaborer un séminaire de formation pour les gestionnaires du secteur de la télévision qui sera axé sur les suggestions faites par le secteur des personnes handicapées Séminaire de formation L ACR se renseignera sur les cours de formation disponibles et la possibilité de les adapter au milieu de la télévision p ex Conseil canadien de la réadaptation et du travail mise en œuvre en 2006 D Problèmes quant à la présence et à la représentation négative des personnes handicapées dans les émissions dramatiques Accroître la présence améliorer la représentation en veillant à l exactitude de l intrigue et de l interprétation des rôles Que les télédiffuseurs veillent à la présentation d images positives par le biais de leurs ententes de licences lignes directrices ou contrats en place avec les producteurs Ententes avec les producteurs Codes de l ACR régissant le contenu diffusé par l industrie Distribuer la version révisée des Codes au partenaires de l industrie Le Conseil d administration de l ACR entamera le processus en 2005 en envoyant un communiqué au secteur de la production indépendante E Problèmes quant à la présence et à la couverture inexacte ou quasi inexistante des questions se rapportant au handicap dans les émissions d actualités et d information Améliorer la présence en ondes des personnes handicapées et améliorer la couverture des questions relatives au handicap dans les nouvelles télévisées et les émissions d information Consulter l ACDIRT et le secteur des personnes handicapées sur l élaboration de mesures de prise de contact à l échelle locale et la création d autres initiatives Initiatives de prise de contact à l échelle locale p ex consulter les groupes de personnes handicapées Élaborer une base de données de spécialistes sur le sujet au niveau des stations Par le biais de ses comités l ACR amorcera une discussion avec l ACDIRT en 2005 l avancement des initiatives sera assuré par le biais des plans des télédiffuseurs sur la diversité F Utilisation de langage inapproprié à l endroit des personnes handicapées dans les émissions d actualités et d information Sensibiliser le secteur de la télévision au langage inapproprié et insensible sur une base permanente Après avoir obtenu les suggestions du secteur des personnes handicapées l ACR collaborera avec l ACDIRT en vue d élaborer des documents de sensibilisation sur le langage inapproprié Distribution d une brochure d information aux membres de l ACR et de l ACDIRT qui sera aussi affichée en ligne en format accessible L ACR entreprendra ce projet avec l ACDIRT immédiatement en vue de publier la brochure en 2006 G Manque de normes ou de sources de référence pour l industrie concernant la présence et la représentation des personnes handicapées Élaborer un ensemble de lignes directrices et de normes que les télédiffuseurs pourront utiliser Intégrer les normes et les lignes directrices au processus d examen des codes de l ACR régissant le contenu diffusé par l industrie Examen des codes de l ACR régissant le contenu diffusé par l industrie Le processus d examen est en cours et il fait appel au personnes handicapées Il sera terminé au printemps de 2006 H Manque de communication et de prise de contact entre l industrie de la télédiffusion et le secteur des personnes handicapées Intensifier les échanges qui se poursuivent entre les deux secteurs Chaque télédiffuseur individuel devra établir des rapports avec les organismes de personnes handicapées de sa localité et mettre en place un mécanisme permettant de communiquer régulièrement Intégrer les initiatives de prise de contact des stations au plan d entreprise sur la diversité Développer la section sur la Diversité en radiodiffusion du site Web de l ACR pour en faire la source principale de renseignements sur les personnes handicapées et fournir des liens aux groupes de personnes handicapées par région initiatives et activités des télédiffuseurs et des partenaires de l industrie Faire en sorte que le contenu de Diversité en radiodiffusion soit accessible En cours inclusion des initiatives dans les plans d entreprise sur la diversité I Manque de communication à l interne parmi les télédiffuseurs au sujet des questions relatives au handicap aux obstacles et aux initiatives Améliorer la communication au sujet des questions relatives au handicap et aux obstacles au sein de l industrie de la télédiffusion Élaborer des documents et créer des mécanismes pour mieux communiquer des renseignements sur les questions concernant le handicap les obstacles et les initiatives aux membres de l ACR Réorienter le mandat du Comité de l ACR sur la diversité culturelle pour en faire le Comité de l ACR sur la diversité Communiquer des renseignements aux membres de l ACR par le biais du Bulletin Éclair des rapports du Président etc Maximiser la sensibilisation envers la question par le biais de la couverture dans des revues professionnelles et des publications grand public Assurer la

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/research/05/sub_sep1605.htm (2015-04-05)
    Open archived version from archive


  • Étude : La présence, représentation et intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision
    En général il est question de tragédie de victimisation ou de criminalité Fonctionnaire Dans les reportages télévisés on insiste encore beaucoup trop sur la victime plutôt que sur l individu Il faut mettre l accent sur la personne Radiodiffuseur C est ou bien une tragédie ou bien de l héroïsme Ou bien ce sont des gens hyper accomplis comme Rick Hansen ou Chantal Petitclerc Fonctionnaire C est sûr qu il y a plus d intérêt de la part des médias pour des vedettes handicapées du type Rick Hansen ou Chantal Petitclerc C est bien mais il y a encore trop peu de reportages sur des personnes ordinaires qui vivent avec une incapacité dans la communauté locale Représentant d ONG Au sommet des préoccupations de beaucoup d interviewés on trouve le manque de tact et l utilisation d un vocabulaire inapproprié pour décrire les personnes handicapées aux nouvelles On s inquiète surtout du fait que des termes mal choisis perpétuent le stéréotype selon lequel une personne handicapée est atteinte d une déficience ou d une infirmité qui la victimise et fait d elle un cas médical Il y a un problème de langage lorsque l on présente des personnes handicapées aux nouvelles en utilisant des expressions comme faire face à une infirmité L effet est pernicieux Représentant d ONG On se limite au modèle médical on parle de personnes qui souffrent Les reportages semblent avoir régressé Membre d une industrie connexe Le gros problème c est le langage négatif avec des mots comme rivé affligé On a rapporté le cas de Tracy Latimer d une façon tellement déshumanisante Représentant d ONG Les nouvelles sont un grand motif de préoccupation pour nous parce qu elles reflètent le climat social et la catégorie des émissions de nouvelles comporte en effet des représentations peu délicates Radiodiffuseur Il persiste une terminologie troublante les handicapés les vieillards Représentant d ONG La couverture des nouvelles est beaucoup mieux documentée et plus appropriée que jamais auparavant La couverture des Jeux paralympiques a été excellente Mais côté langage il y a place à amélioration pour éviter des choses comme rivé à son fauteuil roulant Représentant d ONG Malgré ces préoccupations aucune suggestion n est faite quant aux mesures à prendre pour corriger le vocabulaire inapproprié que ce soit en cours de consultation ou lors du forum des parties intéressées Certains interviewés parlent du type d incapacité qu on présente dans les émissions de nouvelles Quant aux difficultés d apprentissage on en traite rarement Représentant d ONG tandis que d autres notent des progrès Au Canada les nouvelles ne tombent pas autant qu aux États Unis dans le piège de lier le crime et la maladie mentale mais il y a encore des efforts à faire pour ne pas sensationnaliser les incapacités psychologiques Représentant d ONG et que d autres encore mentionnent les progrès qui restent à faire en matière de représentation Il y a plus d ouverture d esprit les points de vue sont plus éclairés mais il y a encore un bon bout de chemin à faire Radiodiffuseur Outre les émissions de nouvelles d autres émissions d affaires publiques et de sports sont mises en cause pour la façon dont on y représente l incapacité ou les personnes handicapées On réclame une programmation qui approfondisse davantage le mode de vie des personnes handicapées CBC a présenté l émission Moving On à part cela il n y a jamais eu de reportage en profondeur sur les incapacités ou le fait de vivre avec une incapacité Représentant d ONG L émission est citée plusieurs fois Je crois que nom d un réseau canadien a diffusé un excellent documentaire sur les incapacités est ce qu il ne pourrait y en avoir plus de ce genre Représentant d ONG Nous avons une vie de tous les jours nous sommes plus normaux qu on ne le pense Nous avons une sexualité une famille On pourrait représenter tout ça Représentant d ONG Ici aussi certains ont l impression qu il y a des progrès Une de nos émissions a porté sur la sexualité chez les personnes handicapées un bel effort de normalisation Radiodiffuseur Top Obstacles perçus à une représentation fidèle et positive des personnes handicapées dans les émissions de nouvelles D après le contenu des consultations les obstacles à une meilleure représentation des personnes handicapées dans les émissions de nouvelles vont des attitudes du public à la rareté des professionnels à l écran La représentation dans les émissions de nouvelles fait des progrès mais je trouve incroyable qu il n y ait pas davantage de lecteurs de nouvelles à la télévision par exemple des lecteurs avec une incapacité physique Radiodiffuseur Les attitudes du public se ressentent dans les nouvelles Employé comédien Concernant l utilisation d un vocabulaire inapproprié on trouve ce commentaire La nouvelle génération de reporteurs a repris l ancienne façon de parler Elle est bien loin de montrer du respect à notre endroit et de savoir qui nous sommes Représentant d ONG On déplore l absence de personnes handicapées à l écran et de modèles d identification dans la salle des nouvelles qui inciteraient de façon éloquente à une meilleure représentation en plus d ajouter à la présence en ondes Avoir davantage de personnes handicapées dans la salle des nouvelles aiderait beaucoup Radiodiffuseur Il faut davantage de modèles d identification davantage de personnes handicapées dans les salles de nouvelles il y en a beaucoup trop peu Radiodiffuseur Certains en imputent les torts au système d éducation qui n oriente pas les étudiants handicapés vers des carrières en journalisme télévisé La situation est citée à nouveau comme facteur dominant dans le cas de l intégration des personnes handicapées à l industrie de la radiodiffusion en général et sera reprise en détail dans la section C Un exemple au hasard de cette perception Il n y a aucun contact avec les écoles ou les communautés Jusqu à ce que quelques visionnaires dans l industrie s engagent à changer les choses il n arrivera rien Radiodiffuseur Plusieurs radiodiffuseurs ont suggéré une manière d inclure et de représenter les personnes handicapées dans les émissions de nouvelles embaucher des spécialistes pour parler non seulement de sujets liés à l incapacité mais comme experts commentateurs sur différents autres sujets qui font la manchette Aucun interviewé handicapé ou représentant d ONG n a évoqué cette perspective Comme le fait remarquer un radiodiffuseur Nous avons de la difficulté à trouver des spécialistes handicapés pour agir à titre d experts commentateurs on aimerait bien les connaître Radiodiffuseur Top Forum des parties intéressées points de vue sur la représentation dans les émissions de nouvelles Au forum des parties intéressées le seul point de vue qui a été retenu au sujet de la représentation des personnes handicapées dans les émissions de nouvelles concernait le manque de tact dans la façon de rapporter la nouvelle notamment le vocabulaire utilisé et la cause en a été attribuée au manque de compréhension de tout ce qui a trait à l incapacité On a rattaché aussi le problème de la représentation en général au manque d employés handicapés dans les salles de nouvelles En ce qui concerne le vocabulaire inapproprié un participant a émis l opinion qu il ne s agissait peut être pas tellement d un manque de sensibilité de la part d une nouvelle génération de journalistes mais de barrières systémiques à l endroit des personnes handicapées Au chapitre du langage il y a eu un débat sur la façon correcte de désigner une personne sourde D un côté on prétendait qu il faut se référer à la personne d abord et à son incapacité ensuite un Canadien sourd tandis que de l autre on insistait pour que l incapacité prime sur le reste un Sourd canadien Cette divergence d opinions fait ressortir qu il existe diverses façons de voir les choses chez les personnes handicapées elles mêmes et qu il importe d en tenir compte Comme chez les personnes consultées les problèmes de terminologie et le vocabulaire approprié n ont pas rallié le consensus du forum La faible couverture dans les émissions de nouvelles a été évoquée en passant mais n a pas fait l objet d une discussion formelle Top C Intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision Cette section rapporte les résultats de la recherche sur l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision principalement la possibilité d obtenir et de garder un emploi dans l industrie Elle propose pour commencer un bref résumé de l intégration dans la population active en général suivi d une discussion des perceptions qu entretiennent les participants concernant l intégration dans l industrie de la radiodiffusion plus précisément Nous rapportons ensuite quelques commentaires sur les obstacles à l intégration tels que les personnes consultées les ont perçus suivis d un résumé des conclusions du forum des parties intéressées Top Intégration des personnes handicapées à la population active Au cours des consultations chaque personne interviewée a eu l occasion d exposer sa propre perception sur l intégration des personnes handicapées à la population active et dans les lieux de travail et sur les obstacles qui surgissent Cette démarche a servi à en apprendre davantage sur les propres expériences des interviewés dans leur emploi et leur lieu de travail afin d enrichir la discussion à suivre concernant l intégration dans l industrie de la radiodiffusion Selon les personnes consultées les points à retenir sur l intégration à la population active sont les suivants Le manque de connaissances et de compréhension de la part des employeurs sur les aménagements à prévoir pour les employés handicapés comme des portes automatisées des ouvertures plus larges des toilettes accessibles des aides technologiques un meilleur éclairage et autres éléments de cette nature Il y a un manque de connaissances des technologies autant chez les personnes handicapées que chez les employeurs C est peut être là le plus grand obstacle à l intégration au monde du travail Représentant d ONG Les progrès de la technologie uniformisent beaucoup les règles du jeu en termes d aménagement Représentant d ONG La tendance des employeurs à surestimer le coût des aménagements pour accommoder des employés handicapés et la fausse information en général dans ce domaine Le coût des aménagements est tout bonnement surestimé C est pourtant tellement facile de prévoir des aménagements et nous pouvons y contribuer nous mêmes Représentant d ONG Il y a certainement la conviction que le coût des aménagements est élevé Mais rappelez vous que les changements peuvent bénéficier à tous les employés comme les descentes de trottoirs servent aussi aux poussettes les employeurs devraient considérer cela comme un investissement pour tout leur monde Représentant d ONG Est ce que vous ne préférez pas dépenser 1 100 pour un logiciel et gagner un employé qui va rapporter bien des fois cette somme à votre entreprise Représentant d ONG Un sentiment généralisé chez les employeurs est que les employés handicapés représentent un fardeau plutôt qu un atout et ne sont pas productifs Aucun doute on nous considère comme un fardeau une chose dont l employeur n a aucune envie Avec un minimum d assistance nous sommes pourtant aussi productifs que n importe qui d autre Représentant d ONG Les attitudes sont au cœur du problème On s attend à ce que nous ne fassions pas l affaire Représentant d ONG Le facteur peur assez généralisé en milieu de travail fait qu un employé essaiera de cacher son incapacité plutôt que risquer de perdre son emploi ou nuire à sa carrière ce même facteur fait aussi qu un employeur hésitera à réprimander ou à licencier un employé handicapé par crainte des répercussions Ma vision baissait Je faisais tout pour me faire assigner des tâches qui m éviteraient les taxis et me garderaient au bureau Je ne savais pas si je devais ou non en parler à mon employeur Représentant d ONG avec une expérience en radiodiffusion Les mythes persistants sur les compétences des personnes handicapées la notion qu une incapacité physique équivaut en quelque sorte à une déficience intellectuelle ou à des lacunes et l incidence de ces mythes sur l attitude des employeurs Les personnes handicapées doivent faire la preuve que leur incapacité ne les empêche pas de faire leur travail Représentant d ONG Il y a une perception négative à l égard des perspectives d avenir des enfants handicapés qui fait que les parents les poussent moins Représentant d ONG Bien des personnes handicapées ne se sont jamais fait poser la question qu est ce que tu veux être quand tu seras grand Représentant d ONG Le système d éducation pourrait faire plus dans ce domaine on ne dit jamais à un enfant handicapé tu peux arriver à faire beaucoup plus et beaucoup mieux Représentant d ONG Top Intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision Rien de surprenant à ce que certains points soulevés ci dessus concernant l intégration des personnes handicapées et les obstacles qui surgissent dans le milieu du travail en général aient fait partie des perceptions touchant l intégration à la télévision Il s y est ajouté d autres perceptions et d autres obstacles maintes fois répétés lors des consultations en ce qui a trait à l industrie de la radiodiffusion où moins de 2 pour 100 de la main d œuvre est constituée de personnes handicapées 5 Les interviewés ont exprimé leur avis entre autres sur les points suivants Possibilités d emploi pour les personnes handicapées dans l industrie du cinéma Attitudes des employeurs spécifiques à la radiodiffusion Aménagements sur les lieux de travail spécifiques à la radiodiffusion Diverses questions liées à l éducation et à la formation en particulier à l absence de volonté de la part du système d éducation d encourager les personnes handicapées à poursuivre une carrière en radiodiffusion L importance d établir la communication et les contacts entre le milieu des personnes handicapées et les radiodiffuseurs De manière générale on note l attitude extrêmement positive des interviewés en ce qui a trait à l intégration dans l industrie de la radiodiffusion dans son ensemble et le réel désir à la fois dans le milieu des handicapés et dans celui des radiodiffuseurs de s attaquer aux situations et aux obstacles qui nuisent à l entrée des personnes handicapées dans l industrie Il n y a guère d hésitation à cet égard chez les personnes interviewées Plusieurs ont affirmé que l industrie de la radiodiffusion présente d excellentes possibilités de travail pour les personnes handicapées La radiodiffusion ne diffère pas tellement des autres industries c est une industrie formidable pour les personnes handicapées avec beaucoup de diversité de créativité et d ouverture Radiodiffuseur Il y a tout plein de postes pour les gens qui ont des incapacités sensorielles passer la journée assis comme le producteur recherchiste qui doit trouver et confirmer les entrevues pour nouvelles télévisées Employé comédien Il y a des facteurs à considérer quant à l organisation des lieux mais des personnes avec certaines incapacités seraient parfaites pour plusieurs postes en radiodiffusion Radiodiffuseur Qu est ce qu on attend Radiodiffuseur L enthousiasme évident chez plusieurs qui veulent voir progresser l intégration ne les empêche pas de reconnaître qu il faut d abord régler des problèmes et abattre plusieurs obstacles Quelques avis exprimés font ressortir les situations et les obstacles inhérents à l industrie de la radiodiffusion En ce qui concerne les attitudes par exemple beaucoup de radiodiffuseurs comparent la réticence associée à l embauche de personnes handicapées à la peur que suscitait naguère l idée d embaucher des femmes dans l industrie de la radiodiffusion Cela fait penser au combat des femmes pour avoir accès aux postes en radiodiffusion et ce sont les mêmes arguments il n y a personne d assez qualifié Radiodiffuseur C est comme la perception qu on avait des femmes au travail quand elles ont commencé elles vont nous faire perdre notre temps Mais pas du tout Radiodiffuseur C est comme travailler avec n importe qui d autre Radiodiffuseur Un certain nombre de radiodiffuseurs suggèrent que les réalités du quotidien en radiodiffusion peuvent faire hésiter à embaucher des personnes handicapées Les directeurs de service remplissent quatre postes à la fois et voient un employé handicapé comme un fardeau C est une question de sensibiliser les gens de montrer que c est un avantage et non un fardeau Radiodiffuseur Cet argument est repris plusieurs fois Certains dirigeants craignent de ne pas savoir comment interagir avec une personne handicapée Radiodiffuseur Il a été beaucoup question d aménagements en interview qu on voit comme un facteur important pour l intégration des personnes handicapées à l industrie de la radiodiffusion où le milieu de travail comporte certaines caractéristiques assez uniques Chez les radiodiffuseurs on insiste beaucoup sur la vétusté de certains immeubles et sur d autres facteurs en rapport avec l accès aux fauteuils roulants Nous occupons un vieil immeuble il n y a pas d ascenseur pour se rendre à la cafétéria et on vient à peine d installer une rampe d accès dehors Dans notre cas les aménagements sont plus dispendieux Radiodiffuseur Cet argument est repris plusieurs fois Nous ne sommes pas propriétaires de l immeuble nous louons des espaces Ça rend la tâche des aménagements doublement difficile Radiodiffuseur Certains studios ont un accès impossible Les déplacements d un endroit à l autre peuvent être pénibles Mais les obstacles physiques sont encore pires Représentant d ONG avec une expérience en radiodiffusion Le fait que les activités de radiodiffusion et de production se déroulent sur divers plateaux entraîne un obstacle additionnel pour les personnes handicapées celui du transport Se déplacer physiquement d un plateau à un autre peut être un facteur inhibiteur Représentant d ONG Je montais tout un compte de taxis Je n avais pas d autre façon de me déplacer Représentant d ONG avec une expérience en radiodiffusion Certains croient que l image de prestige de l industrie de la radiodiffusion crée une certaine appréhension chez les jeunes gens handicapés qui souhaiteraient y entrer et elle les décourage La culture de la télévision l image de la télévision ce sont autant d éléments inhibiteurs pour une personne handicapée Représentant d ONG D autres attribuent à l absence de modèles de comportement dans les émissions de nouvelles le manque d intérêt des jeunes gens handicapés à participer à l industrie que ce soit à l écran ou en coulisses Il faut certainement plus de modèles de comportement comme davantage de reporteurs handicapés Gardons nous surtout de leur réserver les reportages sur l incapacité Ce serait comme demander aux femmes reporteurs de s en tenir aux questions féminines Représentant d ONG Cet argument est repris plusieurs fois C est un cercle vicieux si on ne se voit pas là on ne veut pas y aller Fonctionnaire La question des aménagements est évoquée à nouveau dans le cas du secteur de la production Il n y a pas beaucoup de convivialité pour les personnes handicapées chez les producteurs indépendants leurs installations ne sont pas bonnes pour permettre les aménagements c est ça la réalité de la production indépendante Radiodiffuseur Oui il y a des obstacles physiques à la distribution des rôles la porte est trop étroite pour passer Membre d une industrie connexe Selon certains les retombées commerciales de l aménagement sont un argument de plus en faveur de la diversité Les radiodiffuseurs devraient évaluer les coûts d un investissement en aménagements contre les coûts s ils n investissement pas Fonctionnaire D autres situations et obstacles qui nuisent à l intégration des personnes handicapées dans l industrie de la radiodiffusion sont vus comme des facteurs extrinsèques Par exemple un bon nombre d interviewés ont accusé le secteur de l éducation d être largement responsable de la méconnaissance des possibilités de carrières en radiodiffusion chez les étudiants handicapés Les conseillers en orientation ont vraiment besoin d élargir leur vision de ce que les gens peuvent faire Toutes les professions ne sont pas nécessairement ouvertes aux personnes physiquement non handicapées Mais dans le cas des médias la plupart des jeunes handicapés se considèrent éliminés avant même d avoir postulé un emploi Représentant d ONG On ne peut pas dire que le secteur éducatif fasse des merveilles pour amener les gens en radiodiffusion pour les personnes sourdes il y a le graphisme l animation il y a des possibilités fantastiques de ce côté là Représentant d ONG On parle de chercher ailleurs que dans le système d éducation une façon d acquérir les compétences pour décrocher un emploi en radiodiffusion Le secteur éducatif n a pas réussi à orienter les personnes handicapées vers des carrières en radiodiffusion peut être les regroupements de personnes handicapées pourraient ils s en occuper Radiodiffuseur On a toujours de la difficulté à repérer les candidats qualifiés parmi les personnes handicapées à trouver les ressources Est ce que les divers regroupements de personnes handicapées ne pourraient pas faire une présélection Radiodiffuseur Selon plusieurs interviewés les établissements d enseignement eux mêmes et tout spécialement le milieu post secondaire font piètre figure en matière d aménagements et par conséquent n attirent pas beaucoup d élèves prometteurs dans leurs rangs Prenez l exemple de nom d un collège communautaire de Colombie Britannique les trois quarts des salles de classe sont dans des immeubles inaccessibles Représentant d ONG Il faut que les écoles les programmes en arts des médias et en journalisme fassent des progrès en termes d aménagements Je ne suis peut être pas capable de manier une caméra mais je me débrouillerais pas mal du tout comme intervieweur Il faut prendre ça en ligne de compte Représentant d ONG Les collèges et les universités ont du travail à faire du côté des aménagements Représentant d ONG L absence de formation continue dans le secteur de la production est également invoquée La formation en production est mal pensée et mal organisée c est de la formation ad hoc quand il y en a L environnement en production n est pas fait pour les personnes handicapées Membre d une industrie connexe Les interviewés quand on parle d intégration abordent souvent la nécessité d établir plus de communication et de contacts entre le secteur de l éducation les secteurs de la radiodiffusion et de la production et le milieu des handicapés Les radiodiffuseurs et les représentants des ONG en particulier insistent sur les avantages à communiquer entre eux Les radiodiffuseurs n établissent pas suffisamment de contacts avec la collectivité des personnes handicapées nous ne savons pas réellement quelles sont les possibilités d emploi Représentant d ONG Nous devons nous efforcer de mieux communiquer avec les radiodiffuseurs Ça n a pas été beaucoup fait jusqu à maintenant Représentant d ONG Il y a trop d ONG on aimerait bien qu il y ait un guichet unique quelque chose comme les centres WorkAble qui fournissent la formation le counseling les employés tout dans un même endroit Radiodiffuseur Les regroupements de personnes handicapées sont en effet dispersés À qui faut il parler C est beaucoup exiger que de demander à un seul employé de mon entreprise de parler à 20 groupes différents Radiodiffuseur On ne sait pas par où commencer Dites nous où commencer Radiodiffuseur L aspect communication est aussi abordé dans le cadre des relations à établir avec le secteur de l éducation Il faut revenir en arrière entrer dans les écoles et je parle de l école élémentaire pour aller les chercher très tôt Radiodiffuseur Les employeurs du secteur de la radiodiffusion doivent faire un effort pour annoncer les emplois ouverts aux personnes handicapées par l intermédiaire des centres de consultation et de placement dans les collèges et universités Représentant d ONG et de la part du secteur de la production Il y a bien peu d encouragement de la part des guildes d auteurs et de producteurs il n y a aucun contact et la compétition est généralement féroce Membre d une industrie connexe Top Forum des parties intéressées les points de vue sur l intégration à la télévision Les participants au forum des parties intéressées ont identifié un certain nombre de problèmes à l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision dont la plupart sont liés à l emploi dans l industrie notamment Un manque de communication et d efforts de contact entre le milieu des handicapés et l industrie de la radiodiffusion Les questions d aménagement en général notamment la surestimation de leurs coûts par les employeurs La perception chez les jeunes gens handicapés que l industrie de la radiodiffusion leur est inaccessible parce qu elle est trop grande trop complexe et qu il est difficile d y entrer Le fait que les personnes handicapées soient mal renseignées sur les possibilités d emploi dans l industrie La question des attitudes dont celle qui consiste à considérer les employés handicapés comme un fardeau plutôt qu un atout Les difficultés auxquelles se heurtent les personnes qui ont des obstacles multiples par exemple un accent étranger et une incapacité pour entrer sur le marché du travail et y rester La crainte ou le facteur peur qui fait que les employés hésitent à parler de leurs incapacités à leurs employeurs et que les employeurs hésitent à réprimander des employés handicapés ou à les licencier De toutes les constatations ci dessus le manque de communication et le manque de contact entre le milieu des handicapés et les radiodiffuseurs s inscrivent en première place Beaucoup de participants ont fait remarquer que le forum des parties intéressées était l une des premières occasions de débattre ensemble de ces problèmes et d amorcer la discussion sur les moyens d améliorer les choses Le tableau de la page suivante récapitule les situations les obstacles et les possibilités d amélioration qui ont été discutés concernant la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision Table 1 Sommaire des résultats Enjeu Situation Obstacles Commentaires Ouvertures Présence Très faible présence à l écran Loin derrière les autres groupes désignés Les attitudes sociales négatives Le facteur peur La disposition des lieux Le secteur de la prod ind Le système d éducation On observe des progrès dans les rôles principaux et secondaires de certaines dramatiques aux heures de grande écoute Une représentation fidèle est d autant plus importante que la présence à l écran est rare On est convaincu en général que l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision va créer un certain nombre d ouvertures Un nouveau marché constitué des personnes handicapées leurs familles leurs amis et leurs aidants La possibilité de nouvelles ressources en création et un atout additionnel de concurrence Des aménagements pouvant profiter à tous les employés L industrie de la radiodiffusion est perçue comme un agent de changements capable d influencer les attitudes de la société Représenta tion dans les dramatiques Stéréotypes Victimisation Appropriation des rôles Les attitudes négatives in fluencent la représentation Les producteurs indépen dants et les auteurs manquent d ouverture La création et l interprétation de personnages handicapés par des personnes non handicapées suscitent un débat dans le milieu des personnes handicapées Représenta tion dans les émissions de nouvelles Sujet de l incapacité rarement traité On insiste trop sur l incapacité Vocabulaire inapproprié Les attitudes sociales négatives Trop peu de modèles Le système d éducation On considère que la situation dans les actualités est plus grave que dans les dramatiques Intégration Les attitudes de la société se transmettent au travail Accès difficile aux immeubles studios ou plateaux Les employeurs surestiment les coûts d aménagements Un employé handicapé est vu comme un fardeau Carences en éducation et en formation le système d éducation ne favorise pas les carrières en radiodiffusion Communication et prise de contact paraissent déficientes La majorité des intervenants dans cette étude estiment qu il faut commencer par mettre au point des mesures pour promouvoir la communication et les contacts entre les radiodiffuseurs et le milieu des personnes handicapées Top Partie IV Suggestions de mesures à l usage des radiodiffuseurs À tous ceux qui ont été interviewés lors des consultations ou qui ont pris part au forum des parties intéressées on a demandé leur opinion sur les mesures éventuelles à prendre pour améliorer la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision De manière générale toutes les personnes entreprises et organisations ayant pris part à cette étude se sont accordées pour dire qu il fallait absolument élaborer des mesures ou des projets pour une ou plusieurs des raisons suivantes La diversité représente une bonne affaire et l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision peut ouvrir de nouveaux marchés si l on songe que la population regroupant les personnes handicapées et leurs aidants s élève à six millions de personnes au Canada et bien davantage si l on inclut leurs parents et amis Une meilleure intégration des personnes handicapées dans l effectif d une entreprise de radiodiffusion peut constituer un atout concurrentiel en lui permettant de puiser à toutes les sources de création dans la société Les aménagements pour les employés handicapés profitent à tout le monde qu il s agisse de portes automatiques de rampes d accès ou autres En tant que groupe désigné celui des personnes handicapées traîne loin derrière ceux des femmes des minorités visibles et des Autochtones une meilleure intégration favorisera l égalité des chances La télédiffusion peut avoir une énorme influence sur les attitudes du public à l égard des personnes handicapées en améliorant leur présence leur représentation et leur intégration Les mesures et projets suggérés aux radiodiffuseurs par les personnes consultées et les participants au forum se répartissent sous les thèmes suivants Communication et prise de contact Ressources humaines et aménagements radiodiffuseurs et ou ONG de personnes handicapées Le secteur éducatif La production indépendante Projets de programmation Le partenariat avec le système d éducation et les recommandations au secteur de la production indépendante sont les suggestions d un petit nombre d ONG de personnes handicapées mais répondent aux préoccupations d un grand nombre de participants qui ont maintes fois désigné les pratiques de ces deux secteurs comme des obstacles Néanmoins plusieurs représentants d ONG laissent entendre que vu le peu de ressources dont ils disposent et le nombre de projets à piloter ils préfèrent laisser aux radiodiffuseurs la tâche d attirer l attention des éducateurs sur les carrières en radiodiffusion qui s offrent aux étudiants handicapés En ce qui concerne le secteur de la production beaucoup de représentants d ONG prétendent qu ils n en savent pas assez long pour décider ce que le secteur indépendant peut ou ne peut pas faire pour améliorer la présence la participation et l intégration des personnes handicapées Tout en réaffirmant leur volonté de travailler de pair avec les radiodiffuseurs dans tout projet s adressant au secteur de la production ils ne s estiment pas en mesure de prendre les devants Top Communication et prise de contact Compte tenu du sentiment général à l effet que le milieu des personnes handicapées et celui de la radiodiffusion ont intérêt à apprendre à mieux se connaître la plupart des suggestions aux radiodiffuseurs ont pour but de faire démarrer les choses Organiser une première table ronde réunissant le milieu des personnes handicapées et l industrie de la radiodiffusion pour amorcer la discussion sur la situation actuelle et les mesures à prendre Beaucoup d intervenants conviennent que le forum des parties intéressées a répondu à cet objectif mais pensent qu il faut le répéter avec un plus grand échantillonnage de l industrie Viser à établir le contact par le biais de partenariats entre les personnes handicapées et les radiodiffuseurs aux échelons local régional et national en vue de s entendre sur des pratiques exemplaires et réaliser une plus grande intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision Constituer des comités rassemblant des ONG de personnes handicapées et des radiodiffuseurs locaux pour servir d organe de consultation ou de comité éditorial en vue d augmenter la présence à l écran et de surveiller la représentation des personnes handicapées dans les actualités Mettre sur pied un comité ou une délégation d ONG de personnes handicapées pour rencontrer des PDG et des cadres supérieurs de l industrie de la radiodiffusion en vue d amorcer la discussion sur la situation actuelle au plus haut niveau de l industrie Amener les radiodiffuseurs à s impliquer dans le milieu des personnes handicapées et à se familiariser avec leurs préoccupations en les invitant à participer à des mouvements comme la Journée mondiale des Sourds la Semaine nationale pour l intégration des personnes handicapées et autres activités semblables ou à en faire à tout le moins des sujets de reportage Créer un réseau d ONG orientées sur la consommation pour aider les radiodiffuseurs à faire progresser l intégration Ce réseau pourrait donner de l information assurer la formation centraliser les offres d emploi et prodiguer d autres services utiles à l industrie et au milieu des personnes handicapées Top Ressources humaines et aménagements pour les radiodiffuseurs et les ONG de personnes handicapées Organiser des séminaires de formation pour les employés en radiodiffusion afin de les sensibiliser à la question de l incapacité et de promouvoir les bonnes relations au travail Distribuer un feuillet intitulé Quand faut il révéler son incapacité à l employeur pour rejoindre les employés qui cachent des incapacités invisibles Organiser des séminaires de formation pour les personnes handicapées en vue de les aider à s orienter et à s intégrer à leur milieu de travail Énoncer des lignes directrices et des normes d industrie portant sur la présence la représentation et l intégration des personnes handicapées dans les émissions de télévision à l intention des radiodiffuseurs et du milieu de la production indépendante Rallier la participation du milieu des personnes handicapées à l élaboration de ces normes Instaurer une sorte de bureau central ou carrefour d échanges où l on retrouverait des experts sur divers sujets et diverses autres ressources l Association canadienne des radiodiffuseurs pourrait éventuellement s en charger mais il semble qu un réseau orienté sur la consommation et constitué d ONG de personnes handicapés soit un interlocuteur plus valable Voir à ce que les ONG de personnes handicapées participent de leur propre initiative ou en partenariat avec les radiodiffuseurs à des salons de l emploi Offrir des bourses de perfectionnement aux étudiants handicapés qui s intéressent à une carrière en radiodiffusion Trouver des professionnels en aménagement du milieu de travail ou des experts au sein des ONG de personnes handicapées pour aider les radiodiffuseurs à planifier des aménagements et à les mettre en place Prévoir un poste pour les aménagements dans le budget annuel des entreprises de radiodiffusion et consulter des ONG de personnes handicapées pour mieux évaluer les dépenses Mettre sur pied un fonds pour les aménagements par l intermédiaire de l Association canadienne des radiodiffuseurs Ce fonds recueillerait les contributions de tous les radiodiffuseurs et l ACR s occuperait de les redistribuer aux membres au fur et à mesure de leurs besoins en aménagements Embaucher des personnes handicapées membres de groupes locaux ou nationaux pour servir de consultants sur toutes les questions concernant l intégration Afficher une liste des ONG de personnes handicapées orientées sur la consommation celles qui sont gérées par des personnes handicapées par opposition à celles qui desservent les personnes handicapées sur le site de l ACR pour servir de source d information aux radiodiffuseurs Top Le secteur éducatif S assurer que le secteur de l éducation prendra plus de responsabilités en vue de guider davantage les élèves handicapés vers des carrières en radiodiffusion Des personnes handicapées qui travaillent en radiodiffusion pourraient s offrir comme conférenciers auprès des élèves des enseignants ou du personnel administratif Élaborer et organiser des stages des mentorats des coopératives d emploi et d autres méthodes pour orienter des élèves handicapés vers une carrière en radiodiffusion Constituer des bourses d études en radiodiffusion pour les personnes handicapées afin de leur rendre la formation et l expérience plus accessibles Top La production indépendante Les scénaristes doivent prendre l habitude de travailler

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/research/05/sub_sep1605_research.htm (2015-04-05)
    Open archived version from archive

  • Bulletin-éclair spécial de l’ACR sur la diversité #3 - le 10 décembre 2008
    les conseiller et de les guider dans leur planification des moyens d adaptation Soixante et une personnes ont assisté à cette séance dont des membres de l ACR et des représentants de la BEAC et du CRTC lors de laquelle on a fait une présentation PowerPoint axée sur le Web avec voix hors champ Cette formule a permis de tenir une foire aux questions interactive et de fournir les liens vers un éventail de documentation disponible auprès du gouvernement des médias et des organismes qui se spécialisent dans la planification de la diversité Le webinaire a été archivé et est disponible sur demande Veuillez cliquer ici pour avoir accès à la présentation Power Point et à la trame sonore À en juger de la réaction enthousiasmée de plusieurs participants ce webinaire a remporté un grand succès et s est montré un moyen à la fois excellent et économique de transmettre les derniers renseignements sur la diversité au Canada L ACR évalue présentement avec les membres la meilleure façon de poursuivre le partage des pratiques exemplaires Nous examinons maintenant la possibilité d offrir un deuxième webinaire sur la diversité Groupes de travail sur le sous titrage codé Le 2 décembre l ACR a soumis son rapport préliminaire sur les recommandations de ses groupes de travail de langue française et de langue anglaise sur le sous titrage codé lequel s intitule Preliminary Report on the English and French language Working Groups Recommendations on Quality Captioning en réponse à l avis public de radiodiffusion CRTC 2007 54 Nouvelle politique de sous titrage codé pour malentendants On y rapporte les résultats des discussions tenues par ces groupes de travail pendant la dernière année et on met l accent sur les mesures nécessaires pour améliorer la qualité du sous titrage codé dans l ensemble Pour ce faire l ACR a maintenant élaboré deux publications soit Projet de lignes directrices et protocole du sous titrage codé à l intention des télédiffuseurs canadiens de langue française et Closed Captioning Standards and Protocols for English language Television Programming Services L ACR tiendra deux séances avec des groupes de consultation ce moi ci soit une en français et une en anglais pour sonder la perspective du consommateur sur les styles de sous titrage codé proposés pour les émissions de télévision présentées en français et en anglais Les responsables soumettront au CRTC le 15 décembre un rapport sur les résultats obtenus Par la suite l ACR soumettra le rapport final des groupes de travail ainsi que les manuels sur les normes et les protocoles proposés le 3 février 2009 Suivez les liens suivants pour consulter les nouveaux manuels sur les normes et les protocoles proposés http www cab acr ca french societal captioning captioning pdf http www cab acr ca english social captioning captioning pdf Un merci spécial à Harvey Glatt membre de l Ordre du mérite de l ACR Ensemble le membre de l Ordre du mérite de l ACR Harvey Glatt et son épouse Louise se sont employés

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/societal/diversity/updates/diversityupdate_3.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive



  • Bulletin-éclair spécial de l’ACR sur la diversité #2 - le 9 juillet 2008
    matière de diversité Faites un usage judicieux des renseignements existants sur les outils qui vous sont offerts pour veiller à la diversité et Faites jouer vos connaissances des collectivités de la localité Cette présentation est affichée dans la section Diversité en radiodiffusion du site Web de l ACR et peut être accéder en cliquant ici disponible seulement en anglais le français suivra L ACR tient à exprimer ses sincères remerciements à la BCAB et à la WAB pour son accueil des plus chaleureux et pour l occasion de faire connaître des nouvelles stratégies sur la diversité Merci à tous ceux et celles qui ont assisté à la séance Personne ressource Marye Ménard Bos poste 311 Télédiversité Une 4e édition couronnée de succès Les 5 et 6 juin avait lieu la quatrième édition de l événement Télédiversité un forum unique visant à promouvoir la représentation de la diversité culturelle à la télévision privée québécoise Organisé par l Association québécoise des télédiffuseurs et radiodiffuseurs l AQTR l événement a connu un succès inégalé en attirant plus de 400 participants durant les deux jours d activités Parmi les faits saillants de cette 4e édition de Télédiversité notons une foire de l emploi et de la formation professionnelle auxquelles participaient une dizaine d entreprises et d institutions académiques de même que des ateliers pratiques offrant aux participants l occasion de simuler une entrevue à la télévision Vox une présentation d un bulletin de nouvelles TVA LCN et le métier de VJ MusiquePlus Par ailleurs quatre ateliers de formation professionnelle étaient présentés tout au long de la journée du 6 juin En avant midi les participants étaient invités à choisir de participer au forum Comment répondre aux demandes et aux besoins des diffuseurs ou encore à celui sur Le métier de journaliste En après midi les deux ateliers offerts touchaient respectivement au développement d un projet télévisuel ainsi qu au casting en télévision Enfin mentionnons également la tenue d un atelier d information sur les différents organismes offrant des programmes de financement pour les productions télévisuelles Cette journée d activités fut précédée jeudi par une soirée d ouverture aux couleurs internationales Monsieur Luc Perreault président de l AQTR a également pris la parole afin de souligner l importance de la diversité à l écran et a réitéré l engagement des diffuseurs privés québécois d offrir une télévision à l image de tous OMNI Télévision se mérite un prix de la Canadian Ethnic Media Association Les émissions touchant d une part le radiodiffuseur réputé Johnny Lombardi et d autre part des jeunes exprimant leurs opinions politiques se sont méritées des prix lors du Gala du 30e anniversaire du CEMA Un des prix a été remis à Grace Fusillo Lombardi productrice auteure et réalisatrice du documentaire de Fuel Productions The Great Communicator Johnny Lombardi alors que l autre a été remis à Angie Seth chef de pupitre et reporter à OMNI TV South Asian News pour l émission Democracy 101 Le Gala des prix tenu à Toronto

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/societal/diversity/updates/diversityupdate_2.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive

  • ACR - Diversité en radiodiffusion - Rapport annuel de l'ACR
    l industrie canadienne de la radiodiffusion Le CRTC a également noté les colloques tenus lors des rencontres annuelles des associations régionales de même que les cyber séminaires qu il entend produire Ayant reconnu les Pratiques exemplaires de l ACR pour la radio le Conseil a pris note du rapport de l ACR touchant les normes pour le sous titrage codé en novembre prochain Pour ce qui est de la représentation

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/societal/diversity/report/crtc_response_jun2608.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive

  • ACR - Diversité en radiodiffusion : Diversité culturelle
    d améliorer et de faire avancer le reflet de la diversité culturelle à la télévision Les pratiques exemplaires ont pour but non seulement d aborder les lacunes ou les faiblesses qui ressortent de la recherche effectuée par le Groupe de travail mais aussi de renforcer les aspects positifs qui existent déjà en matière de diversité culturelle à la télévision L industrie de la télédiffusion canadienne est un système complexe qui englobe un éventail de commerces des entreprises de grande taille sur de nombreux marchés à celles de plus petite taille sur un seul marché Les pratiques exemplaires ont été élaborées dans le but de tenir compte de la réalité tant sur le plan social que commercial dans laquelle les télédiffuseurs fonctionnent ainsi que des différences notables entre les marchés de langue française et ceux de langue anglaise et entre les marchés de grande taille et ceux de petite taille En mai 2005 les Conseils de la télédiffusion et des services de télévision spécialisée et payante de l ACR ont avalisé ces pratiques exemplaires et initiatives de l industrie à l unanimité Les pratiques exemplaires de l ACR sont groupées dans dix domaines Engagement de l industrie Application et mesure Engagement

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/societal/diversity/initiatives/best_practices.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive

  • ACR - Diversité en radiodiffusion : Centre des médias
    ce que le Code respecte la liberté d expression et l indépendance en matière de journalisme de création et de programmation à laquelle ont droit les entreprises de radiodiffusion comme le prévoit la Loi sur la radiodiffusion Le Conseil a aussi insisté sur le fait que le Code tout comme son prédécesseur le Code sur les stéréotypes est destiné à faire partie des conditions de licence de toutes les titulaires de licences de radio et de télévision ce revient à dire que son application n est pas volontaire Le Conseil a noté l intention formulée par l ACR d encourager les radiodiffuseurs à se servir des messages d intérêt public pour publiciser le Code Il encourage aussi les radiodiffuseurs à recourir aux messages d intérêt public et à tous les mécanismes de promotion susceptibles de sensibiliser le grand public à l existence du Code À cet effet l ACR s est engagée à travailler en étroite collaboration avec le CCNR et les radiodiffuseurs L ACR présente sa réplique aux observations concernant le Code proposé sur la représentation équitable Le jeudi 29 novembre l ACR présentait sa réplique aux observations dans le cadre de l appel d observations fait par le

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/societal/diversity/media/equitable_portrayal.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive

  • Favoriser la diversité : L’ACR réalise de grands progrès en 2006-2007
    intervenants aux obstacles que doivent affronter les personnes handicapées et à aider à trouver et à développer des moyens de franchir ces obstacles Pendant la dernière année l ACR a lancé avec succès trois initiatives de base inspirées par son étude sur La présence la représentation et l intégration des personnes handicapées à la télévision Il s agit de sa campagne de messages d intérêt public Ayons l esprit ouvert et de ses deux livrets d information à savoir un sur les Possibilités d emploi dans les secteurs de la radiodiffusion canadienne et de la production affiliée et un autre élaboré de concert avec l Association canadienne des directeurs de l information en radio télévision ACDIRT qui s intitule Lignes directrices recommandées touchant le langage et la terminologie à l endroit des personnes handicapées Manuel à l intention des professionnels responsables des nouvelles Les membres de l ACR les parties prenantes et les auditoires ont tous fait bon accueil à ces trois projets L édition 2006 du congrès de l ACR laquelle s est déroulée à Vancouver a souligné le potentiel et les réalisations de la diversité sur le plan thématique par le biais de discussions entre experts sur le plan artistique en mettant en valeur des réalisations musicales et aussi par la remise de plusieurs prix prestigieux du Ruban d or rendant hommage aux meilleures émissions axées sur la diversité créées par les stations de radio et de télévision privées Le site Web Diversité en radiodiffusion de l ACR a également continué à prendre de l ampleur comme ressource clé accessible qui se veut le recueil d un vaste éventail de renseignements d études de rapports et de liens portant sur la diversité et le moyen de communiquer ce contenu Les initiatives dont font état le Rapport sur la

    Original URL path: http://www.cab-acr.ca/french/media/news/07/nr_may0307.shtm (2015-04-05)
    Open archived version from archive