archive-ca.com » CA » C » CCDP-CHRC.CA

Total: 361

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • David Langtry speaks at U.K. Foreign Office seminar on continuing importance of national human rights institutions | Canadian Human Rights Commission
    determined by a piece of 19th Century legislation known as the Indian Act The Indian Act is perhaps the last remaining legislation in a modern democracy that governs people based on race It is a legacy of colonialism that has remained relatively unchanged for nearly 140 years The Indian Act has set a context of social and economic exclusion that has resulted in disproportionate hardship and generally lower levels of well being for Aboriginal peoples Many reserves lack adequate housing safe drinking water access to quality education and other basic services most people in Canada take for granted Aboriginal people and their families continue to struggle with the devastating impacts of years of neglect and abuse poverty homelessness substance abuse and violent crime Clearly these realities run contrary to Canadian values Values of equality dignity and respect Values enshrined in our laws Values we like to think engrained in our national identity In Canada then the work of promoting and protecting human rights is far from over As enlightened as our society may be there s clearly a lot of work to do It s the job of National Human Rights Institutions to keep the narrative of human rights alive and prompt governments to take action when words are not transformed into reality Removing barriers to opportunity erasing the legacy of disadvantage these are all objectives that we sometimes summarize under the rubric of social inclusion Social inclusion isn t just morally right Social inclusion is in our own self interest Human capital is our most valuable resource It s no accident that inclusive societies have lower levels of crime and higher GDP per capita Inclusive societies are simply better places to live It s common sense not to waste human potential on account of prejudice intolerance ideological or racial hatred As our Prime Minister has said social inclusion is our job It s everyone s job And it s unfinished business So I have argued that human rights laws need institutions to administer them just as criminal codes depend on police and the courts My second point is really just a further nuance National Human Rights Institutions and henceforward I am going to call them by their acronym NHRIs are the missing link between a state s commitments to upholding aspirational values and real life on the ground They act as a bridge between individuals and the state Let me give you some specific examples from the Canadian experience The laws are there the institutions that administer them are there but it s really individuals empowered to exercise their rights whom we have to thank for helping to shape a more equal society Individuals using the law as an instrument for change have made an enormous contribution to social inclusion Complaints brought to the Commission by individuals have resulted in tangible improvements for millions who might otherwise have suffered from exclusion either in employment or when receiving services It was a human rights complaint from an individual with hearing

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/content/david-langtry-speaks-uk-foreign-office-seminar-continuing-importance-national-human-rights (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Remembering Max Yalden | Canadian Human Rights Commission
    an internal dispute resolution process We are being considered for an employment equity audit Forward Plan for Notification I want to improve my workplace Where do I start How can I prevent discrimination in my workplace How can I resolve conflicts when they arise Where can I get help Organizations and Businesses Main Page Resources Frequently Asked Questions Helpful Links Publications Archived Publications News Room What s New News Releases Speeches Statements Glossary Multimedia Resources Main Page Breadcrumb trail Home Resources News Room What s New Remembering Max Yalden Resources Frequently Asked Questions Helpful Links Publications News Room What s New News Releases Speeches Statements Glossary Multimedia Quick Links I want to complain My employer obligations About us News Resources Listen Remembering Max Yalden It is with great regret that I acknowledge the passing of Max Yalden one of Canada s most outspoken human rights champions and a former Chief Commissioner of the Canadian Human Rights Commission He was 84 During his 50 year career in public service Max was known for his willingness to speak truth to power He served as Commissioner of Official Languages 1977 1984 and Chief Commissioner of the Canadian Human Rights Commission 1987 1996 At

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/content/remembering-max-yalden (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Proactive Disclosure | Canadian Human Rights Commission
    in a discrimination complaint What can we expect How do we prepare a response to the complaint I want to develop an internal process for resolving complaints What is an internal dispute resolution process How to develop an internal dispute resolution process We are being considered for an employment equity audit Forward Plan for Notification I want to improve my workplace Where do I start How can I prevent discrimination in my workplace How can I resolve conflicts when they arise Where can I get help Organizations and Businesses Main Page Resources Frequently Asked Questions Helpful Links Publications Archived Publications News Room What s New News Releases Speeches Statements Glossary Multimedia Resources Main Page Breadcrumb trail Home Transparency Proactive Disclosure Transparency Proactive Disclosure Travel and Hospitality Expenses Contracts over 10 000 Position Reclassifications Grant and Contribution Awards Over 25 000 Disclosure of Information on Founded Wrongdoing at the Treasury Board Secretariat Access to Information and Privacy Quick Links I want to complain My employer obligations About us News Resources Proactive Disclosure Travel and Hospitality Expenses Find expenses incurred by the Chief Commissioner the Deputy Chief Commissioner and the Secretary General Report on Annual Expenditures for Travel Hospitality and Conferences Find total annual expenditures for each of travel hospitality and conferences for the Commission 2012 2013 2011 2012 2010 2011 Contracts over 10 000 See details of contracts over 10 000 awarded to vendors by or on behalf of the Commission Position Reclassifications See information on the reclassification of occupied positions within the Commission Grant and Contribution Awards Over 25 000 Find details of grant and contribution awards over 25 000 Disclosure of Information on Founded Wrongdoing at the Treasury Board Secretariat The Public Servants Disclosure Protection Act offers federal public sector employees and other persons a secure and confidential process

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/content/proactive-disclosure (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Access to Information and Privacy | Canadian Human Rights Commission
    to complain My employer obligations About us News Resources Access to Information and Privacy The Access to Information Act and the Privacy Act came into effect on July 1 1983 These acts provide Canadian citizens permanent residents or any person present in Canada the legal right to obtain information in any form that is under the control of a government institution The general purpose of these acts is to make government more open and transparent and to allow citizens to more fully participate in the democratic process Access to Information Act The Access to Information Act gives individuals a right to access records under the control of a federal government institution in accordance with the principles that government information should be available to the public that necessary exceptions to the right of access should be limited and specific and that decision on the disclosure of government information should be reviewed independently of government You may make a request under the Access to Information Act for information under the control of the Canadian Human Rights Commission Privacy Act The Privacy Act protects the privacy of individuals with respect to personal information about themselves held by a government institution and provides individuals with a right to access and request correction to this information In accordance with section 7 of the Privacy Act personal information can only be used in accordance with the purpose for which the information was collected or for a use consistent with that purpose Information protected by the Privacy Act can only be disclosed with the consent of the person to whom it relates or in accordance with the exception terms of subsection 8 2 of the Privacy Act You may make a request under the Privacy Act for your personal information held by the Canadian Human Rights Commission

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/content/access-information-and-privacy (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • What can I expect? | Canadian Human Rights Commission
    you are complaining about Retaliation Some people may be upset that you have filed a complaint But it is against the law for anyone to threaten or intimidate you or treat you in a negative manner because of your complaint This is called retaliation If someone retaliates against you you can file a new complaint about it If the person s action is criminal inform the police as well Keep a written record of the action that includes times places and witnesses and an explanation of why you think the incident is retaliation Mediation If the Commission decides to deal with your complaint mediation could be offered The mediation process is voluntary and confidential It gives each side the opportunity to explain their understanding of the story and then attempts to resolve the concerns that led to the complaint Mediators are impartial and do not represent you or the other side If the mediation works then both sides must sign a settlement agreement This agreement would outline what you each have decided to do to resolve the dispute This is called reaching a settlement If mediation does not work your discrimination complaint will then be investigated Whatever was discussed during mediation cannot be used against you during the investigation Dave s Story Dave works in an interprovincial transportation company in Alberta Last spring he was in a serious accident that left him paralysed After rehabilitation Dave is ready to resume his duties as dispatcher However he has lost mobility in his legs and now uses a wheelchair Upon his return he finds that the company building is not accessible for people who use wheelchairs The washroom is too narrow and the office space needs to be reconfigured to adjust for his needs with an appropriate work station He speaks to the owner of the small family company who expresses his concern for the situation The owner tells Dave that the company can t afford a ramp or the necessary renovations to the bathroom and to his work station Dave is very disappointed and decides to contact the Commission about filing a complaint against his employer After speaking with the company owner about Dave s complaint a Commission officer asks Dave if he would take part in an informal dispute resolution process The goal is to bring everyone affected by the issue together to share their views and resolve the conflict Dave and the owner agree to meet with a professional mediator who acts as an independent third party The mediator hears both sides of the situation and leads a discussion about the cost of renovations and the benefits for the company and the users Dave and his boss agree to work together to inspect the building and create an action plan to make the space more accessible The plan will identify immediate needs and set out a schedule for what can be done later as part of regular maintenance Dave and his boss come to an agreement and sign a

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/node/84 (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • What is discrimination? | Canadian Human Rights Commission
    My employer obligations About us News Resources Listen What is discrimination A summary of this page is available in accessible video ASL captioning and voice over Discrimination is an action or a decision that treats a person or a group negatively for reasons such as their race age or disability These reasons are known as grounds of discrimination Federal employers and service providers as well as employers and service providers of private companies that are regulated by the federal government cannot discriminate against individuals for these reasons These 11 grounds are protected under the Canadian Human Rights Act race national or ethnic origin colour religion age sex sexual orientation marital status family status disability a conviction for which a pardon has been granted or a record suspended There are several ways that a person could be discriminated against The Canadian Human Rights Act calls these discriminatory practices The following seven discriminatory practices are prohibited by the Canadian Human Rights Act when they are based on one or more of the 11 grounds of discrimination Denying someone goods services facilities or accommodation Providing someone goods services facilities or accommodation in a way that treats them adversely and differently Refusing to employ or continue to employ someone or treating them unfairly in the workplace Following policies or practices that deprive people of employment opportunities Paying men and women differently when they are doing work of the same value Retaliating against a person who has filed a complaint with the Commission or against someone who has filed a complaint for them Harassing someone Federal employers are not allowed to discriminate against their employees In fact they are obligated to make every effort to accommodate an employee s individual circumstances that relate to protected grounds of discrimination We call this the duty to accommodate If you work for or receive services from a business or organization that is regulated by the federal government and you believe you have experienced discrimination because of one of the 11 grounds you can file a complaint with the Canadian Human Rights Commission Examples of discrimination based on the various grounds A bank has lending rules that make it unreasonably difficult for new immigrants to get loans This is an example of discrimination based on two grounds race and national or ethnic origin A person is systematically referred to secondary screening at airports due to the colour of their skin This may be a case of discrimination based on the ground of colour More An employer assigns her employees to weekend shifts without recognizing that some employees observe the Sabbath and cannot work on those days This may be a case of discrimination based on the ground of religion An employer s physical fitness requirements are based on the capabilities of an average 25 year old instead of being based on the actual requirements of the job This imay be a case of discrimination based on the ground of age A female employee with an excellent performance record announces

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/eng/node/78 (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Organismes des droits de la personne provinciaux et territoriaux (d'est en ouest) | Commission canadienne des droits de la personne
    nous nous attendre Que devons nous faire pour préparer une réponse à la plainte Je veux mettre au point un processus interne pour régler les plaintes Qu est ce qu un processus interne de règlement des différends Que dois je faire pour mettre au point un processus interne de règlement des différends Je veux améliorer mon milieu de travail Par où dois je commencer Comment puis je prévenir la discrimination dans mon milieu de travail Comment puis je régler les conflits quand ils se présentent Où trouver de l aide Nous faisons face à une vérification de l équité en matière d emploi Liste des avis d évaluation à venir Organismes et entreprises Page principale Sources d information Foire aux questions Liens utiles Publications Publications archivées Salle des médias Quoi de neuf Communiqués Allocutions Déclarations Glossaire Multi média Sources d information Page principale Breadcrumb trail Accueil Organismes des droits de la personne provinciaux et territoriaux d est en ouest Liens rapides Je veux déposer une plainte Mes obligations à titre d employeur À notre sujet Nouvelles Sources d information Ecoutez Organismes des droits de la personne provinciaux et territoriaux d est en ouest Commission des droits de la personne de Terre Neuve et Labrador Commission des droits de la personne de l Île du Prince Édouard Commission des droits de la personne de la Nouvelle Écosse Commission des droits de la personne du Nouveau Brunswick Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Québec Tribunal des droits de la personne du Nunavut Commission des droits de la personne de l Ontario Tribunal des droits de la personne de l Ontario Centre d assistance juridique en matière de droits de la personne Ontario Commission des droits de la personne du Manitoba Commission des droits de la personne

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/fra/content/organismes-des-droits-de-la-personne-provinciaux-et-territoriaux-dest-en-ouest (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Rapport ministériel sur le rendement 2014-2015 | Commission canadienne des droits de la personne
    programmes et services internes Budget principal des dépenses 2014 2015 Dépenses prévues 2014 2015 Dépenses prévues 2015 2016 Dépenses prévues 2016 2017 Autorisations totales pouvant être utilisées 2014 2015 Dépenses réelles autorisations utilisées 2014 2015 Dépenses réelles autorisations utilisées 2013 2014 Dépenses réelles autorisations utilisées 2012 2013 Résultat stratégique Égalité respect des droits de la personne et protection contre la discrimination grâce à une meilleure compréhension et à un meilleur respect de la Loi canadienne sur les droits de la personne LCDP et de la Loi sur l équité en matière d emploi LEE par les employeurs et les fournisseurs de services sous réglementation fédérale ainsi que par le public qu ils servent Développement et diffusion des connaissances sur les droits de la personne 3 436 700 3 436 700 3 415 576 3 343 961 4 263 215 4 123 976 Prévention de la discrimination 3 188 000 3 188 000 3 527 550 3 453 586 3 400 798 4 224 128 Règlement des différends en matière de droits de la personne 9 532 800 9 532 800 9 639 329 9 432 216 9 561 614 9 241 670 Programme des droits de la personne 14 645 923 14 631 331 Total partiel 16 157 500 16 157 500 14 645 923 14 631 331 16 582 455 16 229 763 17 225 627 17 589 774 Services internes Total partiel 5 942 226 5 942 226 7 516 495 7 509 007 7 106 810 6 989 399 6 448 023 6 793 402 Total 22 099 726 22 009 726 22 162 418 22 140 338 23 689 265 23 219 162 23 673 650 24 383 176 La Commission a modifiée considérablement son architecture d alignement des programmes AAP pour une mise en œuvre débutant en 2015 2016 Les autorisations totales pouvant être utilisées en 2014 2015 et les dépenses réelles de 2014 2015 2013 2014 et 2012 2013 sont présentées en fonction de l ancienne architecture L augmentation des dépenses prévues en services internes pour 2015 2016 reflète l application du Guide sur les dépenses dans les services internes comptabilisation établissement de rapports et attribution qui a pris effet le 1er avril 2015 Il y a un écart de 1 1 million de dollars entre les dépenses prévues et les dépenses réelles de 2014 2015 principalement attribuable aux paiement de transition unique dans le cadre de la mise en œuvre du régime de paye en arrérage par le Gouvernement du Canada en 2014 2015 à l harmonisation des programmes et des processus d affaires en lien avec l utilisation de la technologie et à l augmentation des salaires en raison de la convention collective signée avant le 31 mars 2014 Depuis 2012 2013 les dépenses réelles ont diminuées principalement en raison de la fin du financement supplémentaire pour l abrogation de l article 67 de la LCDP L écart entre les dépenses réelles pour 2014 2015 et les dépenses prévues en 2015 2016 et 2016 2017 s explique par le paiement de transition unique dans le cadre de la mise en œuvre du régime de paie en arrérage par le Gouvernement du Canada en 2014 2015 et l encaissement des indemnités de départ après la signature de nouvelles conventions collectives des suites de la décision du Gouvernement en 2011 de cesser le programme d indemnités aux fonctionnaires Les dépenses prévues de la Commission demeurent stable en 2016 2017 Harmonisation des dépenses avec le cadre pangouvernemental Harmonisation des dépenses réelles pour 2014 2015 avec le cadre pangouvernemental en dollars Résultat stratégique Programme Secteur de dépenses Résultat du gouvernement du Canada Dépenses réelles 2013 2014 Égalité respect des droits de la personne et protection contre la discrimination grâce à une meilleure compréhension et à un meilleur respect de la Loi canadienne sur les droits de la personne LCDP et de la Loi sur l équité en matière d emploi LEE par les employeurs et les fournisseurs de services sous réglementation fédérale ainsi que par le public qu ils servent Développement et diffusion des connaissances sur les droits de la personne Affaires sociales Une société diversifiée qui favorise la dualité linguistique et l inclusion sociale 3 343 961 Prévention de la discrimination Affaires sociales Une société diversifiée qui favorise la dualité linguistique et l inclusion sociale 3 453 586 Règlement des différends en matière de droits de la personne Affaires sociales Une société diversifiée qui favorise la dualité linguistique et l inclusion sociale 9 432 216 Total des dépenses par secteur de dépenses en dollars Secteur de dépenses Total des dépenses prévues Total des dépenses réelles Affaires économiques Affaires sociales 16 157 500 16 229 763 Affaires internationales Affaires gouvernementales Tendances relatives aux dépenses de l organisme Dans cette sous section on examine les fluctuations de l ensemble des ressources financières et des dépenses au fil du temps de même que les raisons de ces changements Le graphique suivant illustre les tendances au chapitre des dépenses de la Commission de 2012 2013 à 2017 2018 version textuelle La diminution graduelle des dépenses illustrée par le graphique est générée principalement par la fin du financement accordé pour la mise en œuvre de l abrogation de l article 67 de la LCDP fonds qui ont dus être réaffectées à partir d autres programmes au sein de la Commission afin de continuer à livrer ces exigences associés à l expansion du mandat de la Commission le paiement de transition unique dans le cadre de la mise en œuvre du régime de paye en arrérage par le Gouvernement du Canada en 2014 2015 et au solde des paiements d indemnités de départ pour de nouvelles ententes collectives signées suite à la décision du Gouvernement en 2011 de cesser les indemnités de départ au titre du programme de paie des employés de la fonction publique Dépenses par crédit voté Pour obtenir des renseignements sur les crédits votés et les dépenses législatives de la Commission veuillez consulter les Comptes publics du Canada 2015 sur le site Web de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Section II Analyse des programmes par résultat stratégique Résultat stratégique Résultat stratégique Égalité respect des droits de la personne et protection contre la discrimination grâce à une meilleure compréhension et à un meilleur respect de la Loi canadienne sur les droits de la personne LCDP et de la Loi sur l équité en matière d emploi LEE par les employeurs et les fournisseurs de services sous réglementation fédérale ainsi que par le public qu ils servent Indicateur de rendement Cible Résultat réel Nombre de Canadiennes et de Canadiens qui sont protégés par la LCDP et la LEE et qui les connaissent 1 2 million 1 25 million En 2014 2015 la Commission a utilisé les activités de divers programmes pour faire connaître la LCDP et la LEE à un nombre important de Canadiennes et de Canadiens En voici les points saillants La Commission a représenté l intérêt public dans 20 dossiers devant le Tribunal canadien des droits de la personne et les autres tribunaux Les décisions favorables rendues dans des affaires relatives à des problèmes systémiques ont permis de protéger un grand nombre de Canadiennes et de Canadiens contre la discrimination La Commission a reçu 15 423 appels et s est occupée de plus de 2 239 plaintes de discrimination le fait de régler des plaintes touchant des orientations stratégiques a eu des répercussions pour plus de 690 000 travailleurs sous réglementation fédérale Les vérifications d équité en matière d emploi menées par la Commission ont potentiellement eu un impact sur plus de 310 000 Canadiennes et Canadiens qui travaillent pour des organisations sous réglementation fédérale En tant que courtier de savoir sur les questions de droits de la personne au niveau fédéral la Commission a engagé des intervenants afin de faire la promotion des questions de droits de la personne dans les recherches et les discussions de politique publique Elle a en outre donné des présentations et mené des discussions dans près de 100 réunions et événements auprès de plus de 2 600 organismes et 10 500 personnes des gouvernements de l industrie d organismes non gouvernementaux du milieu universitaire et de la société civile Les sites Web de la Commission ont attiré 217 016 visiteurs uniques à la recherche d information de politiques et d instructions Programme de développement et de diffusion des connaissances sur les droits de la personne Ce programme contribue à favoriser aussi bien une meilleure compréhension qu un meilleur respect de la LCDP et de la LEE En outre le développement des connaissances fait en sorte que les programmes les interventions et les décisions s appuient sur des données probantes et des pratiques exemplaires Ce programme permet de produire notamment des recherches des politiques des instruments de réglementation et des rapports spéciaux L information et les conseils générés dans le cadre du programme sont transmis à la Commission au Parlement aux ministères et organismes fédéraux aux sociétés d État aux organisations privées sous réglementation fédérale et au public Pour optimiser ses activités de développement et de diffusion des connaissances sur des sujets d intérêt commun le programme prévoit l établissement et le maintien de partenariats avec d autres commissions des droits de la personne de même qu avec des organisations de recherche gouvernementales ou privées et des organisations internationales Ressources financières budgétaires en dollars Budget principal des dépenses 2014 2015 Dépenses prévues 2014 2015 Autorisations totales pouvant être utilisées 2014 2015 Dépenses réelles autorisations utilisées 2014 2015 Écart dépenses réelles moins dépenses prévues 3 436 700 3 436 700 3 415 576 3 343 961 97 739 Ressources humaines équivalents temps plein ETP Prévues 2014 2015 Réelles 2014 2015 Écart réelles moins prévues 2014 2015 26 21 5 Résultats du rendement Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels Les organisations sous réglementation fédérale reçoivent de l information sur les questions touchant les droits de la personne Nombre d organisations sous réglementation fédérale qui ont reçu des produits de la Commission 600 d ici mars 2015 922 La Commission contribue à la détection et à la résolution des problèmes de discrimination systémique Nombre de problèmes de discrimination systémique ciblés 5 d ici mars 2015 5 Les problèmes systémiques ciblés étaient l identité de genre l aide aux proches l inégalité dans les services pour les enfants des Premières nations vivant dans les réserves la santé mentale au sein des services correctionnels et la discrimination génétique Analyse du rendement et leçons retenues L accès à des tests génétiques rapides et peu coûteux ainsi qu à un séquençage génomique complet a suscité certaines inquiétudes quant à la discrimination systémique reliée a l utilisation d information génétique par les employeurs et les fournisseurs de services En 2014 2015 la Commission a suscité une prise de conscience sur la discrimination génétique et s est présentée devant le Comité sénatorial permanent des droits de la personne pour appuyer la protection explicite des droits de la personne contre ce type de discrimination La Commission a continué de faire la promotion des questions de droits de la personne dans les processus de politiques publiques et législatifs En avril 2014 le Parlement a demandé à la Commission de discuter de ses conclusions sur les répercussions dans l utilisation de la technologie pour confirmer l identité d une personne La Commission a recommandé l emploi de systèmes multimodaux qui offrent aux organisations souplesse et adaptabilité pour certifier l identité d une personne sans discrimination En 2014 2015 la Commission a présenté le Rapport spécial au Parlement sur les répercussions du projet de loi C 21 Loi modifiant la Loi canadienne sur les droits de la personne Le rapport porte sur les répercussions de l abrogation par le Parlement de l article 67 de la Loi canadienne sur les droits de la personne en 2008 et souligne des exemples précis de la manière dont les Autochtones ont utilisé la loi pour résoudre des problèmes de discrimination au sein de leurs collectivités La Commission a continué de développer et de partager des produits d information qui font progresser les questions de droits de la personne Par exemple elle a publié le Rapport sur les droits à l égalité des femmes Le rapport présente un bilan national de la situation des femmes dans la société canadienne comparativement à celle des hommes De plus la Commission a fait progresser son travail à l échelle internationale en appui de la gouvernance et du renforcement des capacités des institutions nationales des droits de la personne La Commission a fourni des recommandations à plus de 30 institutions de droits de la personne en tant que présidente du Sous comité sur l accréditation des institutions nationales des droits de la personne La Commission a aussi coprésidé avec le président de la Commission des droits de la personne de la Saskatchewan le groupe de travail de l ACCCDP sur la mise en œuvre complète dans toutes les administrations de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones Programme de prévention de la discrimination Ce programme contribue à favoriser et à maintenir une culture des droits de la personne au sein des organisations sous réglementation fédérale et ce en facilitant l amélioration continue des compétences de l organisation quant à la protection de ces droits Les initiatives de prévention les vérifications de l équité en matière d emploi ainsi que les programmes et activités d apprentissage sont au nombre des outils utilisés dans le cadre du programme pour prévenir la discrimination et atteindre les objectifs du programme en ce qui a trait à l équité en matière d emploi Les intervenants concernés comprennent des ministères et des organismes fédéraux des sociétés d État des organisations privées des gouvernements provinciaux et territoriaux des organisations internationales des syndicats et d autres organisations non gouvernementales Ressources financières budgétaires en dollars Budget principal des dépenses 2014 2015 Dépenses prévues 2014 2015 Autorisations totales pouvant être utilisées 2014 2015 Dépenses réelles autorisations utilisées 2014 2015 Écart dépenses réelles moins dépenses prévues 3 188 000 3 188 000 3 527 550 3 453 586 265 586 Ressources humaines ETP Prévues 2014 2015 Réelles 2014 2015 Écart réelles moins prévues 2014 2015 29 30 1 Résultats du rendement Résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles Résultats réels Les organisations sous réglementation fédérale maintiennent une culture des droits de la personne Nombre d organisations sous réglementation fédérale qui adoptent une approche fondée sur le Modèle de maturité pour les droits de la personne 8 d ici mars 2015 9 Chaque groupe désigné dans la LEE a une juste représentation dans l effectif sous réglementation fédérale Réduction en pourcentage de l écart entre le taux de représentation et le taux de disponibilité dans la population active des groupes désignés dans la LEE 5 d ici mars 2015 8 Ce résultat négatif s explique par le fait qu entre 2008 et 2013 la disponibilité globale des membres des groupes désignés a augmenté plus vite que leur participation sur le marché du travail Analyse du rendement et leçons retenues Pour aider les organisations sous réglementation fédérale à instaurer une culture organisationnelle respectueuse des droits de la personne la Commission a publié un nouveau Guide sur la conciliation des responsabilités professionnelles et des obligations familiales des proches aidants afin d aider les organismes à comprendre et à aborder la question équitablement Elle a donné des présentations à l intention des employeurs des avocats et des leaders en ressources humaines afin de faire connaitre le guide et les nouvelles décisions de la Cour fédérale d appel sur les mesures d adaptation des employés qui sont proches aidants a tenu la conférence L adaptation ça se travaille en collaboration avec l ACCCDP la Commission de la santé mentale du Canada et la Commission canadienne pour l UNESCO Pendant la conférence la Commission a dévoilé le le guide électronique L adaptation ça se travaille a fait connaître les outils et les produits d apprentissage relatifs aux droits de la personne grâce aux médias sociaux aux webinaires et aux discussions sur le Web La Commission a de plus tenu 16 webinaires en anglais et 16 webinaires en français En tout elle a tenu des webinaires sur les droits de la personne pour plus de 850 participants dans 305 organismes différents de partout au pays De surcroît plus de 2 600 personnes ont téléchargé les sessions a également continué de promouvoir les outils de politique existants et de mettre en application le Cadre d intégration d une perspective des genres pour évaluer les plaintes au sein de ses équipes multidisciplinaires Il est à noter que la Commission avait prévu de mobiliser des partenaires stratégiques en vue de mettre au point des outils pédagogiques sur la prévention de la discrimination Tel que mentionné plus tôt des changements d orientation d un partenaire clé ont empêché la poursuite des initiatives prévues Malgré ce défi la Commission a tout de même trouvé une manière rentable de mener ses activités tout en ayant un rayonnement considérable Même si des progrès évidents ont été réalisés dans les milieux de travail sous réglementation fédérale depuis l adoption de la Loi sur l équité en matière d emploi l amélioration de l équité en matière d emploi semble avoir ralenti au cours des dernières années Par conséquent la Commission a mis en œuvre une approche en trois étapes pour ces vérifications d équité en matière d emploi permettant de focaliser les efforts de vérifications subséquentes auprès des employeurs qui se doivent de réaliser des améliorations significatives de leurs résultats d équité en matière d emploi La Commission a concentré son processus de vérification d équité en matière d emploi sur les obligations législatives clés Elle a donc effectué des examens d équité en matière d emploi auprès de 104 organismes et a atteint le plus grand nombre d employeurs en une seule année depuis 1997 En outre pour rendre son processus de vérification d équité en matière d emploi plus prévisible transparent et

    Original URL path: http://www.ccdp-chrc.ca/fra/content/rapport-ministeriel-sur-le-rendement-2014-2015 (2016-02-13)
    Open archived version from archive