archive-ca.com » CA » C » CCHST.CA

Total: 1309

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • FS - Termes courants : A - G : Réponses SST
    à l essai Voir aussi CL 50 et DL 50 CO Méthode à coupelle ouverte ou à vase ouvert COC Cleveland Open Cup Méthode normalisée de test à coupelle ouverte ou à vase ouvert permettant de déterminer les points d éclair Coefficient de répartition huile eau Le coefficient de répartition huile eau aussi appelé coefficient de partage P est le rapport entre la solubilité d une substance dans l huile et sa solubilité dans l eau Le coefficient est donné sous forme de logarithme de P log P Le coefficient de partage peut aider à comprendre dans quelle mesure une substance est absorbée par le corps ou s y accumule Ce coefficient aide aussi à comprendre les effets de la substance chimique sur le milieu Comburant matière comburante Un comburant est une matière qui dégage facilement de l oxygène et peut facilement oxyder une autre matière Des exemples de comburants sont l oxygène le chlore et les composés de peroxyde Ces substances chimiques alimentent le feu et sont très réactives Le Règlement sur les produits contrôlés Canada et la norme HAZCOM de l OSHA aux États Unis donnent des critères spécifiques qui permettent de déterminer si une matière appartient à la catégorie des comburants Combustible On dit qu une matière est combustible lorsqu elle peut prendre feu et brûler Cependant plusieurs administrations donnent au terme combustible le sens particulier qui lui est accordé par définition dans leurs règlements Voir Liquide combustible Les termes combustible et inflammable décrivent tous deux des matières qui peuvent brûler En général les matières combustibles prennent feu moins facilement que les matières inflammables COV Composé organique volatil CTmin Concentration toxique minimale aussi teneur toxique minimale TTmin La plus faible concentration toxique mise à l essai voir aussi CLM et CL50 Danger dangereux Décrit les effets nuisibles qui peuvent se produire Pour évaluer le danger que présente une substance on tient compte de ses propriétés telles que la toxicité l inflammabilité et la réactivité chimique ainsi que de la façon dont la substance est utilisée L utilisation peut en effet varier considérablement selon le lieu de travail et la gravité du danger varie en conséquence Au Canada et aux États Unis le terme dangereux est utilisé par plusieurs organismes de réglementation utilisant diverses définitions Par exemple l OSHA définit un produit chimique dangereux comme étant celui qui présente un risque physique ou un risque d atteinte à la santé selon les critères de la norme HAZCOM de l OSHA DBO Demande biologique en oxygène Densité La densité d une substance est son poids par unité de volume On donne ordinairement la densité en grammes par millilitre g mL ou en grammes par centimètre cube g cc La densité a un rapport étroit avec le poids spécifique densité relative On peut calculer le volume du produit qui se trouve dans un contenant en se basant sur sa densité et son poids Densité de vapeur La densité de vapeur est le poids par unité de volume d une substance à l état de gaz pur ou de vapeur Dans les FS la densité de vapeur est normalement donnée sous forme d un rapport entre la densité du gaz ou de la vapeur et celle de l air On attribue à l air la valeur arbitraire de 1 Les gaz légers densité inférieure à 1 notamment l hélium montent dans l air Les vapeurs et gaz lourds densité supérieure à 1 se déposent et peuvent s accumuler dans les endroits surbaissés ou à la surface du sol en l absence d une ventilation adéquate Densité relative Voir Poids spécifique DIVS Danger immédiat pour la vie ou la santé Voir IDLH DL 50 Les lettres DL signifient dose létale La DL 50 est la quantité d une substance qui administrée d un seul coup entraîne la mort de la moitié 50 des animaux soumis au test La DL 50 peut être établie pour différentes voies d exposition dont les plus courantes sont la voie cutanée par la peau et la voie orale par la bouche La DL 50 est une des façons qui existent pour déterminer le risque d intoxication à court terme que présente une substance Voir aussi CL 50 DLM DLmin ou DMM La plus petite dose létale ou mortelle mise à l essai Voir aussi CL 50 et DL 50 DOT Department of Transportation États Unis DTM DTmin La plus petite dose toxique mise à l essai voir aussi DLM et DL 50 Effets sur la reproduction Effets d une substance sur le processus de reproduction Il peut s agir d une réduction de la fécondité chez l homme ou chez la femme ou encore de perturbations du cycle menstruel de fausse couche d embryotoxicité de foetotoxicité de teratogénicité ou de résidus nuisibles pour le nourrisson dans le lait maternel La plupart des produits chimiques peuvent avoir des effets sur la reproduction chez une personne exposée à des quantités extrêmement élevées Dans ces cas la personne exposée constate d autres signes ou symptômes de surexposition qui attirent l attention sur la toxicité du produit Ce n est que dans les cas où une substance présente un danger pour la reproduction en l absence d autres effets toxiques qu on peut véritablement parler de danger pour la reproduction Il y a très peu de produits chimiques utilisés en milieu de travail qui présentent de tels risques pour la reproduction Embryon Organisme qui en est aux premiers stades de son développement avant la naissance Chez les humains on appelle embryon l être qui se développe depuis la conception jusqu à la fin du deuxième mois de grossesse Voir aussi Fœtus Embryotoxique embryotoxicité Un agent nuisible pour l embryon L embryotoxicité est la capacité que possède une substance de nuire à l embryon Le Règlement sur les produits contrôlés Canada donne les critères techniques servant à identifier les matières tératogènes et embryotoxiques Voir aussi Fœtotoxicité et Effets sur la reproduction EPA Environmental Protection Agency États Unis Équipements de protection individuelle ÉPI

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/glossary/msds_gloss_a.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive


  • FS - Termes courants : H - M : Réponses SST
    4 et une LSE de 7 6 ce qui veut dire que les vapeurs d essence dont la concentration se situe entre 1 4 et 7 6 14 000 à 76 000 ppm sont inflammables ou explosives Limites d exposition en milieu de travail LEMT Une limite d exposition est la concentration d une substance chimique dans l air du milieu de travail à laquelle la plupart des gens peuvent être exposés sans subir d effets nuisibles On ne saurait prendre les limites d exposition pour des distinctions nettes entre ce qui est dangereux et ce qui ne l est pas car une substance chimique peut produire des effets sur la santé d une personne à des concentrations beaucoup moins élevées que la limite d exposition Les limites d exposition portent divers noms selon leur origine et elles ne représentent pas toujours des limites réglementaires Par exemple les valeurs limites d exposition VLE ou en anglais TLV signifiant Threshold Limit Value sont des lignes directrices qui ont été mises au point par l ACGIH American Conference of Governmental Industrial Hygienists Elles ont été adoptées comme limites réglementaires par diverses administrations canadiennes D autre part les PEL Permissible Exposure Limits sont des limites d exposition qui ont force de loi aux États Unis Il arrive de plus que les fabricants recommandent des limites d exposition pour leurs produits De nombreux produits chimiques n ont pas encore fait l objet de limites d exposition pour diverses raisons Il arrive souvent par exemple que l information disponible soit insuffisante On ne peut donc pas conclure qu un produit est inoffensif parce qu il n a pas de limite d exposition On utilise communément trois différents genres de limites d exposition La moyenne pondérée sur le temps MPT est la concentration moyenne d une substance dans l air sur une période normale de 8 heures de travail par jour ou 40 heures par semaine à laquelle presque tous les travailleurs peuvent être exposés jour après jour sans subir d effets nuisibles Valeur pondérée sur le temps veut dire qu on a établi une valeur moyenne de la concentration en fonction de la durée de l exposition à différentes concentrations sur une période déterminée De cette façon on obtient une moyenne des concentrations élevées et des concentrations faibles observées au cours d une semaine ou d une journée La limite d exposition à court terme est la concentration moyenne à laquelle le travailleur peut être exposé pendant une courte période ordinairement 15 minutes sans subir d irritation ni de dommage chronique ou irréversible aux tissus et sans perte de vigilance On peut aussi déterminer le nombre de fois que la concentration peut atteindre ces limites ainsi que le temps qui doit s écouler entre chaque exposition à des concentrations limites Les valeurs plafonds P représentent une concentration maximale qu il ne faut jamais dépasser La mention PEAU signifie que le contact direct avec la peau les yeux ou les muqueuses par exemple la bouche peut aggraver l effet global de l exposition Cette mention a pour but de suggérer des mesures visant à empêcher l absorption par ces voies d exposition par exemple le port de gants de protection Si le produit est absorbé directement par la peau les limites de concentration du produit dans l air ambiant ne sont plus valables Limites d inflammabilité Voir Limites d explosivité Liquide combustible Le Règlement sur les produits contrôlés Canada définit comme combustibles les liquides dont le point d éclair se situe entre 37 8 et 93 3 degrés C 100 et 200 degrés F dans des tests en coupelle fermée Aux États Unis la norme HAZCOM de l OSHA utilise une définition semblable Ces températures sont nettement supérieures à la température normale d une pièce Les liquides combustibles sont donc un peu moins dangereux que les liquides inflammables Si un tel liquide risque d être porté à une température approchant son point d éclair il faut prendre les précautions nécessaires pour prévenir l incendie et l explosion Liquide inflammable Un liquide inflammable est un liquide qui dégage des vapeurs susceptibles de prendre feu facilement à des températures courantes en milieu de travail Aux termes du Règlement sur les produits contrôlés Canada un liquide inflammable est un liquide dont le point d éclair est inférieur à 37 8 degrés C 100 degrés F coupelle fermée La norme HAZCOM de l OSHA aux États Unis utilise une définition semblable bien qu elle ne soit pas identique Les liquides inflammables peuvent être extrêmement dangereux en milieu de travail Par exemple Si la ventilation est inadéquate leurs vapeurs peuvent parcourir une distance considérable pour parvenir à une étincelle ou à une flamme et produire un retour de flamme L eau ne se prête pas toujours à l extinction d un feu alimenté par un liquide inflammable car il peut être impossible de faire ainsi baisser la température du liquide plus bas que son point d éclair LSE Limite supérieure d explosivité voir Limites d explosivité LSI Limite supérieure d inflammabilité voir Limites d explosivité M Cu Abréviation de mètre cube Aussi m ou m 3 Matières ayant d autres effets toxiques Le Règlement sur les produits contrôlés Canada donne les critères techniques permettant d identifier les matières qui ont des effets toxiques notamment la sensibilisation de la peau ou des voies respiratoires et qui peuvent causer des effets mutagènes ou cancérogènes En se fondant sur ces renseignements on peut considérer un produit appartenant à la catégorie des matières toxiques et infectieuses comme étant toxique ou très toxique Matières ayant des effets toxiques immédiats et graves Le Règlement sur les produits contrôlés Canada donne les critères techniques permettant d identifier les matières qui ont des effets toxiques immédiats et graves Ces critères se basent sur des données telles que la DL 50 ou la CL 50 En se fondant sur ces renseignements on peut considérer un produit appartenant à la catégorie des matières toxiques et infectieuses comme étant toxique ou très

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/glossary/msds_gloss_h.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • FS - Termes courants : N - Z : Réponses SST
    l eau flottent La plupart des substances ayant un poids spécifique supérieur à 1 0 se déposent dans l eau Il est important de connaître le poids spécifique d une substance pour prévoir les méthodes de nettoyage et de lutte contre les incendies Par exemple un liquide inflammable léger notamment l essence peut se répandre et brûler à la surface de l eau Point d ébullition Le point d ébullition est la température à laquelle un produit passe de l état liquide à l état gazeux En dessous du point d ébullition le liquide peut s évaporer et former de la vapeur En approchant du point d ébullition l évaporation est rapide et la concentration de vapeur dans l air peut être extrêmement élevée Les vapeurs présentes dans l air peuvent constituer un danger d incendie d explosion ou d atteinte à la santé Dans le cas des mélanges on exprime le point d ébullition sous forme d une gamme de températures en effet les divers ingrédients peuvent bouillir à différentes températures Dans le cas des substances qui se décomposent sans bouillir on donne la température de décomposition suivie de l indication déc Certains produits de décomposition peuvent être dangereux Voir aussi Produits de décomposition thermique Point d éclair On appelle point d éclair la température la plus basse à laquelle un liquide ou un solide dégage assez de vapeurs pour que se produise à sa surface un mélange air vapeur inflammable Plus le point d éclair est bas plus le risque d incendie est élevé Le point d éclair est une valeur approximative et ne devrait pas servir à déterminer strictement si la situation est dangereuse ou non Diverses méthodes servant à déterminer le point d éclair donnent des résultats différents Deux de ces méthodes sont communément connues sous le nom de CO coupelle ouverte et CF coupelle fermée Point de congélation Voir Point de fusion Point de fusion Le point de fusion est la température à laquelle un solide devient liquide Le point de congélation est la température à laquelle un liquide devient solide L une ou l autre de ces valeurs est ordinairement donnée sur les FS Il est important de connaître le point de fusion et le point de congélation d une substance car ces changements d état physique peuvent faire éclater un contenant ou influer sur les propriétés dangereuses du produit Polymère Une substance naturelle ou artificielle dans laquelle des unités appelées monomères sont liées en une longue chaîne Le mot polymère veut dire ayant plusieurs parties Des exemples de polymères sont l amidon molécules multiples de sucre le polyéthylène molécules multiples d éthylène et le polystyrène molécules multiples de styrène La plupart des polymères artificiels sont peu toxiques peu inflammables et peu réactifs Par conséquent les polymères tendent à être moins dangereux que les substances simples monomères dont ils sont formés Polymérisation polymériser Procédé selon lequel un polymère se forme par l enchaînement de plusieurs monomères d une substance chimique On a recours à la polymérisation pour produire des substances extrêmement utiles Cependant la polymérisation peut être très dangereuse si elle n est pas contrôlée car il arrive que ce procédé dégage beaucoup de chaleur ou occasionne une réaction violente ou explosive Certaines substances se polymérisent spontanément et de façon inattendue d autres peuvent se polymériser au contact de l eau de l air ou d un produit chimique courant On ajoute normalement des agents inhibiteurs à ces produits pour éliminer ou réduire le risque de polymérisation spontanée Poussière particule nuisible Le terme poussière nuisible est utilisé par l American Conference of Govermental Industrial Hygienists ACGIH pour décrire des matières solides ou liquides qui se trouvent dans l air mais ne produisent que peu d effets nuisibles sur les poumons et n entraînent aucune maladie ou lésion grave si on veille à ce que les niveaux d exposition soient raisonnablement bas On peut aussi dire particules nuisibles Des concentrations élevées de particules nuisibles dans l air peuvent réduire la visibilité Ces particules peuvent aussi se loger dans les yeux les oreilles et le nez et causer de l irritation au lavage ou au frottement Voir Particules Non classifiée ailleurs ppb Aux États Unis ppb équivaut à l expression européenne parties par milliard soit 10 à la puissance de moins 9 partie par 10 9 ou pp 10 9 ppm Cette abréviation signifie parties par million On l utilise couramment pour mesurer la concentration de gaz et de vapeurs dans l air Par exemple 1 ppm de gaz signifie qu il y a une unité de ce gaz par million de la même unité d air Le rapport se compare à celui qui existe entre 1 minute et 2 ans ou 1 pouce et 16 milles Premiers soins Les premiers soins sont les mesures d urgence qu il faut prendre aussitôt qu une personne est blessée Ils ont pour but de réduire la gravité de la blessure et le risque d invalidité éventuelle Dans les cas graves les premiers soins peuvent être nécessaires pour empêcher la victime de mourir Pression de vapeur La pression de vapeur désigne la tendance d une substance à former une vapeur Plus la pression de vapeur est élevée plus la concentration de vapeur peut être élevée En général une substance ayant une pression de vapeur élevée est plus susceptible de présenter un danger pour les voies respiratoires ou de causer des incendies qu une substance ayant une pression de vapeur peu élevée Produits contrôlés Le Règlement sur les produits contrôlés Canada faisant partie du Système d information sur les matières dangereuses utilisées au travail s applique à toute matière tout produit ou toute substance importé et vendu au Canada et qui répond aux critères de l une ou de certaines des catégories suivantes Catégorie A Gaz comprimés Catégorie B Matières inflammables et combustibles Division 1 Gaz inflammables Division 2 Liquides inflammables Division 3 Liquides combustibles Division 4 Solides inflammables Division 5 Aérosols inflammables Division 6 Matières réactives inflammables Catégorie C Matières comburantes Catégorie D Matières toxiques et infectieuses Division 1 Matières ayant des effets toxiques immédiats et graves Subdivision A Matières très toxiques Subdivision B Matières toxiques Division 2 Matières ayant d autres effets toxiques Subdivision A Matières très toxiques Subdivision B Matières toxiques Division 3 Matières infectieuses Catégorie E Matières corrosives Catégorie F Matières dangereusement réactives Produits dangereux résultant de la combustion Des produits dangereux peuvent se former lorsque certaines substances brûlent De tels produits de combustion peuvent être toxiques inflammables ou autrement dangereux Leur nature et leur quantité dépendent largement de la température et de l apport d air oxygène L incendie pourrait par exemple produire des substances très différentes de celles qui se dégagent lorsque le produit est traité à des températures élevées produits de décomposition thermique Il est important de tenir compte de ces renseignements lorsqu on prévoit les mesures de lutte contre l incendie Produits de décomposition dangereux Des produits de décomposition dangereux peuvent se former lorsqu une substance se décompose parce qu elle est instable ou qu elle réagit avec des substances courantes notamment l oxygène présentes dans l air ou dans l eau Il faut tenir compte de la nature des substances qui se dégagent à la combustion pour prévoir des mesures appropriées d entreposage et de manutention Produits de décomposition thermique Les produits de décomposition thermique sont des substances chimiques qui se forment lorsqu une matière est chauffée sans atteindre le point où elle brûle Ces substances peuvent être toxiques inflammables ou autrement dangereuses Le genre et la quantité de substance qui se dégage dépendent de diverses conditions dont la température Les produits de décomposition thermique sont parfois très différents des substances qui se dégagent lorsqu on brûle une matière donnée produits dangereux résultant de la combustion Il est important de savoir quels sont les produits de décomposition thermique d une matière lorsqu on désire prévoir la ventilation appropriée dans un lieu où cette matière est traitée sous l effet de la chaleur PSI Abréviation anglaise de Pounds per square inch soit livres au pouce carré ou lb po Pyrophorique Aux termes de la norme HAZCOM de l OSHA aux États Unis les substances pyrophoriques sont définies comme étant capables de s enflammer spontanément au simple contact de l air à des températures égales ou inférieures à 130 degrés F 54 4 degrés C Les définitions peuvent différer dans les règlements des diverses administrations QD Quantité déclarable Correspond à l expression anglaise Reportable Quantity RQ RCRA Resource Conservation and Recovery Act É U Cette loi sur la gestion des déchets est administrée par l organisme américain de protection de l environnement EPA Réactivité chimique On dit qu une matière est réactive lorsque sa composition chimique est susceptible de changement sous l effet de la chaleur de la lumière du feu ou du contact avec d autres produits chimiques Il peut alors se produire des effets indésirables notamment l accumulation de la pression l augmentation de la température ou la formation de substances chimiques dangereuses Voir aussi Matières dangereusement réactives et Matières inflammables réactives Règlement sur les produits contrôlés RPC Le Règlement sur les produits contrôlés a été formulé en vertu de la loi fédérale canadienne sur les produits dangereux et il fait partie du Système d information sur les matières dangereuses utilisées au travail SIMDUT Ce règlement s applique à quiconque fournit importe ou vend au Canada des produits contrôlés devant être utilisés en milieu de travail canadien Ce règlement précise les critères d identification des produits contrôlés ainsi que l information qui doit apparaître sur les étiquettes et les fiches techniques Retour de flamme Un retour de flamme se produit lorsqu un gaz une vapeur ou un aérosol inflammable ayant parcouru une certaine distance rejoint une source d inflammation étincelle ou flamme et prend feu La flamme fait alors le trajet à rebours jusqu à la source de gaz de vapeur ou d aérosol et risque de causer une explosion ou un incendie grave RTECS Registry of Toxic Effects of Chemical Substances SARA Superfund Amendments and Reauthorization Act de 1986 États Unis Sensibilisation Apparition avec le temps de certaines réactions allergiques à une substance donnée Il se pourrait qu une légère réaction allergique se soit produite lors des premières expositions mais cette réaction devient ordinairement plus forte par la suite et finit par devenir très grave même à de faibles niveaux d exposition pendant de courtes périodes Il existe deux différents genres de sensibilisation celle de la peau et celle des voies respiratoires Les symptômes typiques de la sensibilité de la peau sont l enflure la rougeur la démangeaison la douleur et la formation de cloques La sensibilisation des voies respiratoires peut entraîner des symptômes semblables à une crise d asthme grave Ces symptômes comprennent le râlement la difficulté à respirer l oppression la toux et l essoufflement Le Règlement sur les produits contrôlés Canada et la norme HAZCOM de l OSHA aux États Unis donnent les critères techniques qui servent à identifier les matières susceptibles de sensibiliser les voies respiratoires et la peau Seuil olfactif Le seuil olfactif est la plus faible concentration à laquelle il est possible de percevoir l odeur d une substance dans l air Il ne faut le considérer que comme un chiffre approximatif Le seuil olfactif est souvent établi en laboratoire dans des conditions déterminées par des personnes ayant de l expérience en matière de détection des odeurs La capacité de percevoir les odeurs varie d une personne à l autre et dépend des conditions qui existent en milieu de travail surtout en présence d autres substances qui dégagent une odeur On ne peut pas se fier à l odeur pour savoir si des conditions dangereuses existent car les travailleurs peuvent s habituer à une odeur et certaines substances peuvent émousser l odorat ce qu on appelle parfois fatigue olfactive Cependant dans certains cas si le seuil olfactif d un certain produit est nettement plus bas que la limite d exposition la présence d une odeur peut donner une indication que le respirateur est défectueux SIMDUT Système d information sur les matières dangereuses utilisées au travail Il s agit du système mis en place au Canada pour protéger les travailleurs en leur fournissant ainsi qu à leurs employeurs des renseignements de toute première importance sur les substances dangereuses Voici les points saillants du SIMDUT Critères permettant d identifier les produits contrôlés et de renseigner les travailleurs à leur sujet Système d étiquetage pour les contenants de produits contrôlés Règlements relatifs à la divulgation d information à l aide des FS Programmes d éducation des travailleurs Mécanisme assurant la protection des secrets de fabrication Des lois et des règlements émanant des gouvernements fédéral provincial et territorial appuient la mise en pratique du SIMDUT SNC Système nerveux central SNP Système nerveux périphérique Solide inflammable Un solide est dit inflammable s il s enflamme facilement et brûle de façon violente et persistante Le Règlement sur les produits contrôlés Canada et la norme HAZCOM de l OSHA aux États Unis renferment certains critères techniques permettant d identifier les solides inflammables aux fins des règlements en fonction de la facilité avec laquelle ils s enflamment et de la rapidité avec laquelle ils brûlent Les solides inflammables sont dangereux parce qu ils peuvent prendre feu en présence de la chaleur qui se produit par la friction entre deux surfaces ou par les procédés de transformation Lorsqu un solide inflammable est réduit en poussière ou en poudre il y a danger d explosion en présence d une source d inflammation Solubilité La solubilité est la capacité que possède une substance de se dissoudre dans l eau ou dans un autre liquide Elle peut s exprimer par un pourcentage ou par un terme qualitatif comme insoluble très soluble ou miscible La section Solubilité d une FS décrit souvent la solubilité dans l eau car l eau est le solvant industriel le plus répandu Les renseignements relatifs à la solubilité servent à prévoir les mesures de nettoyage appropriées en cas de déversement ou d incendie Solvant Un solvant est une substance ordinairement liquide qui a le pouvoir de dissoudre une autre substance Les substances appelées communément solvants peuvent dissoudre de nombreux produits Des exemples de solvants communs sont l eau l alcool éthylique l acétone l hexane et le toluène Stabilité La stabilité d un produit est sa capacité de résister à la chaleur et à l humidité ou à l oxygène qui se trouve dans l air Un produit instable peut se décomposer se polymériser brûler ou exploser spontanément dans des conditions normales Lorsqu il est indiqué qu un produit est instable on doit observer les précautions d entreposage et de manutention appropriées Synergique synergisme Dans une FS lorsqu on parle de synergie on veut dire que la personne exposée à plus d une substance peut subir des effets nuisibles plus graves que l ensemble des effets que chaque substance aurait produit séparément C est comme si on disait que 1 1 font 3 Lorsqu on est en présence de substances ayant des propriétés synergiques il faut tenir compte de ces propriétés dans l évaluation des dangers qui s y rattachent Synonymes Une substance est parfois connue sous divers noms Par exemple le méthanol s appelle aussi alcool méthylique ou hydrate de méthyle Il est parfois utile d avoir recours à un synonyme pour trouver des renseignements supplémentaires sur un produit chimique Taux d évaporation Le taux d évaporation est une valeur qui indique en combien de temps le produit s évapore à une température ambiante normale On donne ordinairement le taux d évaporation du produit par rapport à celui d un solvant qui s évapore plutôt rapidement par exemple 0 5 acétate de butyle 1 Cela veut dire que dans des conditions spécifiques 0 5 gramme du produit s évapore dans le même temps que 1 gramme d acétate de butyle Il arrive souvent qu on dise simplement que le taux d évaporation est supérieur à 1 ou inférieur à 1 c est à dire qu il s évapore plus rapidement ou moins rapidement que le produit auquel on le compare En général le danger que présente une substance toxique augmente avec le taux d évaporation TCC Tagliabue Closed Cup En français Tagliabue coupelle fermée TCF Méthode normalisée permettant d établir les points d éclair TCLO Toxic Concentration Low En français concentration toxique minimale CTmin ou teneur toxique minimale TTmin soit la plus faible concentration d un contaminant aéroporté ayant été mise à l essai voir aussi CLmin et CL 50 Température d auto inflammation La température la plus basse à laquelle une substance exposée à l air commence à brûler spontanément sans entrer en contact avec une étincelle ou une flamme s appelle la température d auto inflammation De nombreux produits chimiques se décomposent lorsqu ils sont chauffés La température d auto inflammation est la température à laquelle les substances formées par la décomposition commencent à brûler La température nécessaire pour produire cet effet varie de 100 degrés C ou plus d une substance à l autre selon la méthode d expérimentation Les valeurs données dans la fiche sont donc approximatives Pour éviter le risque d incendie ou d explosion les produits doivent être entreposés et utilisés à une température nettement inférieure à la température d auto inflammation On trouve aussi quelquefois l expression température d inflammation spontanée Tératogène tératogénicité Un produit tératogène est une substance qui peut causer des malformations chez l enfant qui n est pas encore né Il s agit donc d effets nuisibles produits sur l embryon ou sur le fœtus La tératogénicité est la capacité que possède une substance de causer des malformations Le Règlement sur les produits contrôlés Canada donne les critères techniques servant à identifier les matières tératogènes et embryotoxiques Voir aussi Effets sur la reproduction D autres administrations pourraient avoir défini des critères spécifiques TLM Tolérance limite moyenne évaluation de la toxicité en milieu aquatique TLV Threshold Limit Value Valeur limite d exposition

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/glossary/msds_gloss_n.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  • SIMDUT 1988 : Réponses SST
    Standards Service de gestion des fiches signalétiques Trousse pédagogique AIDE Posez une question Infoligne sécurité Fiches d information Réponses SST Soutien technique FAQ Produits Autorisation de reproduction Aide Page principale Je cherche Apps et logiciels Cours Cours en ligne Bases de données Gestion des fiches signalétiques Balados Affiches et documents infographiques Articles promotionnels Publications Tous les produits et services Page principale Vous êtes dans Accueil Réponses SST Fiches d information Réponses SST Des fiches d information faciles à comprendre présentées sous forme de questions et de réponses couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail des dangers aux maladies en passant par l ergonomie et la promotion de milieux de travail sains PLUS SUR Recherche toutes les fiches d information Recherche RECHERCHE Vous pouvez taper un mot une expression ou poser une question AIDE SIMDUT 1988 Pour obtenir plus d information sur un sujet particulier cliquez sur le titre de document ci dessous SIMDUT 1988 Exigences en matière d étiquetage SIMDUT 1988 Généralités SIMDUT 1988 Catégories SIMDUT 1988 Éducation et formation SIMDUT 1988 Établissement de fiches signalétiques FS SIMDUT 1988 Fiches signalétiques FS Généralités SIMDUT 1988 Pour les laboratoires Quoi de neuf Jetez un coup d œil à la rubrique Quoi de neuf pour savoir ce qui a été ajouté ou révisé Besoin d aide Communiquez avec notre Infoligne sécurité Posez une question Qu en pensez vous Comment pouvons nous mieux adapter nos services pour qu ils vous soient plus utiles Communiquez avec nous pour nous en informer Avertissement Bien que le CCHST s efforce d assurer l exactitude la mise à jour et l exhaustivité de l information il ne peut garantir déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables exacts ou à jour Le CCHST ne saurait être tenu

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/whmis_1988/ (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Oxyde d'éthylène : Réponses SST
    bien le produit chimique et ses conditions d utilisation en milieu de travail Note au médecin Certaines juridictions réglementent un ingrédient spécifique de ce produit et exigent un programme de surveillance médicale complet Il faut obtenir des renseignements précis de l agence gouvernementale appropriée au sein de votre juridiction Quels sont les risques d incendie et les agents extincteurs de l oxyde d éthylène Inflammabilité GAZ EXTRÊMEMENT INFLAMMABLE Peut facilement s enflammer Peut facilement former un mélange explosif au contact de l air à la température ambiante Peut s enflammer suite à une décharge statique Agents extincteurs appropriés Dioxyde de carbone poudre chimique sèche mousse extinctrice appropriée eau pulvérisée ou brouillard d eau Inonder d eau ou d un autre agent extincteur convenable Les fabricants de mousse doivent être consultés pour obtenir des recommandations quant aux types de mousses et aux doses d application Dangers particuliers que pose le produit chimique Le gaz ou la vapeur peut franchir une distance importante vers une source d inflammation et causer un retour de flamme vers une fuite ou un récipient ouvert La chaleur d un incendie peut provoquer une polymérisation spontanée ou une décomposition explosive La chaleur de l incendie peut causer une accumulation rapide de pression dans les cylindres Une rupture explosive et un dégagement soudain de quantités importantes de gaz peut en résulter Le cylindre peut être projeté telle une fusée Durant un incendie les matières dangereuses suivantes peuvent être produites monoxyde de carbone très toxique et dioxyde de carbone hydrogène inflammable aldéhydes toxiques et inflammables Quels sont les risques associés à la stabilité et à la réactivité de l oxyde d éthylène Stabilité chimique Habituellement stable Conditions à éviter Flammes nues étincelles décharge électrostatique chaleur et autres sources d inflammation Contamination Matières incompatibles Très réactif Polymérise violemment au contact de bases fortes p ex hydroxyde de sodium acides forts p ex acide chlorhydrique Réagit explosivement avec métaux p ex aluminium alcools p ex éthanol Produits de décomposition dangereux Monoxyde de carbone très toxique et dioxyde de carbone gaz hydrogène inflammable aldéhydes très toxiques et inflammables Risques de réactions dangereuses DANGEREUSEMENT RÉACTIF Polymérise violemment en présence de température accrue et de contaminants Autoréactif en présence de chaleur Peut causer une explosion Quelles sont les mesures à prendre en cas de déversement accidentel de l oxyde d éthylène Précautions Évacuer les lieux immédiatement Isoler la zone de danger Ne pas laisser entrer le personnel superflu ou non protégé Augmenter la ventilation de la zone ou déplacer le récipient non étanche vers une zone bien aérée et sécuritaire Retirer ou isoler les matières incompatibles et tout autre matériel dangereux Méthode de confinement et de nettoyage Déversements ou fuites mineurs Arrêter ou réduire la fuite s il est sécuritaire de le faire Évacuer la zone et laisser le produit s évaporer Fuites ou déversements importants Abattre les gaz à l aide d eau pulvérisée ou en brouillard Endiguer et récupérer l eau contaminée pour l éliminer de façon appropriée Communiquer avec les services

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/ethylene_oxide.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Acide sulfurique : Réponses SST
    hôpital Directement sur les lieux placer les vêtements les chaussures et les accessoires de cuir contaminés dans un sac doublé scellé et étiqueté en vue de leur élimination sécuritaire Contact avec les yeux Éviter le contact direct Porter des gants de protection contre les agents chimiques si nécessaire Éponger ou essuyer rapidement mais en douceur tout produit chimique présent sur le visage Immédiatement rincer les yeux contaminés à l eau tiède en douceur pendant au moins 30 minutes tout en maintenant les paupières ouvertes Si la victime porte des lentilles cornéennes NE PAS retarder l irrigation ni tenter de retirer les lentilles Il est possible d utiliser une solution saline neutre dès qu elle est accessible NE PAS INTERROMPRE LE RINÇAGE Au besoin poursuivre le rinçage pendant le transport à l hôpital Prendre garde de ne pas éclabousser l autre œil ou le visage avec de l eau contaminée Appeler immédiatement un centre antipoisons ou un médecin Un traitement urgent est nécessaire Transporter la victime à l hôpital Ingestion Demander à la victime de se rincer la bouche avec de l eau Si la victime vomit spontanément inclinez la vers l avant afin de réduire le risque d aspiration Demander à la victime de se rincer la bouche avec de l eau de nouveau Appeler immédiatement un centre antipoisons ou un médecin Un traitement urgent est nécessaire Transporter la victime à l hôpital Commentaires sur les premiers soins Certaines des mesures de premiers soins recommandées exigent une formation avancée en secourisme Toutes les procédures de premiers soins doivent être régulièrement examinées par un médecin connaissant bien le produit chimique et ses conditions d utilisation en milieu de travail Quels sont les risques d incendie et les agents extincteurs de l acide sulfurique Inflammabilité Ne brûle pas Agents extincteurs appropriés Non combustible Utiliser un agent extincteur approprié à l incendie environnant Seulement utiliser de l eau pour refroidir les récipients exposés au feu qui ne fuient pas Agents extincteurs inappropriés NE PAS utiliser d eau ou d agents extincteurs à base d eau Dangers particuliers que pose le produit chimique Le contact avec l eau cause une violente formation d écume et d éclaboussures Réagit avec les métaux ce qui crée de l hydrogène très inflammable Les récipients fermés peuvent se rompre violemment s ils sont chauffés et peuvent alors libérer leur contenu Durant un incendie les matières dangereuses suivantes peuvent être produites oxydes de soufre corrosifs Quels sont les risques associés à la stabilité et à la réactivité de l acide sulfurique Stabilité chimique Habituellement stable Conditions à éviter Eau teneur en eau ou humidité Matières incompatibles Très réactif Réagit violemment avec plusieurs produits chimiques y compris l eau Corrosif pour alliages d aluminium acier ordinaire et autres métaux Produits de décomposition dangereux Oxydes de soufre corrosifs Risques de réactions dangereuses Inconnu Quelles sont les mesures à prendre en cas de déversement accidentel de l acide sulfurique Précautions Évacuer les lieux immédiatement Isoler la zone de danger Ne pas laisser

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/sulfuric_acid.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Benzène : Réponses SST
    chaussures et les accessoires de cuir contaminés dans un sac doublé scellé et étiqueté en vue de leur élimination sécuritaire Contact avec les yeux Éviter le contact direct Porter des gants de protection contre les agents chimiques si nécessaire Immédiatement rincer les yeux contaminés à l eau tiède en douceur pendant 15 à 20 minutes tout en maintenant les paupières ouvertes Si la victime porte des lentilles cornéennes NE PAS retarder l irrigation ni tenter de retirer les lentilles Prendre garde de ne pas éclabousser l autre œil ou le visage avec de l eau contaminée Si l irritation ou la douleur persiste consulter un médecin Ingestion Demander à la victime de se rincer la bouche avec de l eau Si la victime vomit spontanément inclinez la vers l avant afin de réduire le risque d aspiration Demander à la victime de se rincer la bouche avec de l eau de nouveau Appeler immédiatement un centre antipoisons ou un médecin Commentaires sur les premiers soins En cas d exposition ou de préoccupation consulter un médecin afin d obtenir des conseils médicaux Toutes les procédures de premiers soins doivent être régulièrement examinées par un médecin connaissant bien le produit chimique et ses conditions d utilisation en milieu de travail Note au médecin Certaines juridictions réglementent un ingrédient spécifique de ce produit et exigent un programme de surveillance médicale complet Il faut obtenir des renseignements précis de l agence gouvernementale appropriée au sein de votre juridiction Quels sont les risques d incendie et les agents extincteurs du benzène Inflammabilité LIQUIDE EXTRÊMEMENT INFLAMMABLE Peut s enflammer à la température ambiante Dégage de la vapeur qui peut former un mélange explosif au contact de l air Peut s enflammer suite à une décharge statique Agents extincteurs appropriés Dioxyde de carbone poudre chimique sèche mousse extinctrice appropriée eau pulvérisée ou brouillard d eau Les fabricants de mousse doivent être consultés pour obtenir des recommandations quant aux types de mousses et aux doses d application Dangers particuliers que pose le produit chimique Le liquide peut flotter et se déplacer vers des endroits distants et ou propager des flammes Le liquide peut accumuler une charge électrostatique par écoulement par éclaboussure ou par agitation La vapeur peut franchir une distance importante vers une source d inflammation et causer un retour de flamme vers une fuite ou un récipient ouvert De la vapeur peut s accumuler en quantités dangereuses près du sol surtout dans des espaces clos ce qui crée un risque pour la santé Les récipients fermés peuvent se rompre violemment s ils sont chauffés et peuvent alors libérer leur contenu Durant un incendie les matières dangereuses suivantes peuvent être produites monoxyde de carbone très toxique et dioxyde de carbone aldéhydes toxiques et inflammables autres produits chimiques Quels sont les risques associés à la stabilité et à la réactivité du benzène Stabilité chimique Habituellement stable Conditions à éviter Flammes nues étincelles décharge électrostatique chaleur et autres sources d inflammation Matières incompatibles Réagit explosivement avec halogènes p ex chlore

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/benzene.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Ammoniac : Réponses SST
    dans un endroit aéré Rincer immédiatement doucement et brièvement à l eau tiède NE PAS tenter de réchauffer la zone touchée Couvrir les deux yeux d un pansement stérile EMPÊCHER la victime de boire de l alcool ou de fumer Ingestion Ne s applique pas gaz Commentaires sur les premiers soins Certaines des mesures de premiers soins recommandées exigent une formation avancée en secourisme Toutes les procédures de premiers soins doivent être régulièrement examinées par un médecin connaissant bien le produit chimique et ses conditions d utilisation en milieu de travail Quels sont les risques d incendie et les agents extincteurs de l ammoniac Inflammabilité GAZ INFLAMMABLE Des concentrations atmosphériques élevées peuvent s enflammer et poser un risque important d incendie et d explosion particulièrement dans un espace clos Une source d énergie importante et intense est requise pour enflammer du gaz ammoniac Agents extincteurs appropriés Dioxyde de carbone poudre chimique sèche mousse extinctrice appropriée eau pulvérisée ou brouillard d eau Dangers particuliers que pose le produit chimique La chaleur de l incendie peut causer une accumulation rapide de pression dans les cylindres Une rupture explosive et un dégagement soudain de quantités importantes de gaz peut en résulter Le cylindre peut être projeté telle une fusée Durant un incendie les matières dangereuses suivantes peuvent être produites hydrogène inflammable Quels sont les risques associés à la stabilité et à la réactivité de l ammoniac Stabilité chimique Habituellement stable Conditions à éviter Hautes températures Flammes nues étincelles décharge électrostatique chaleur et autres sources d inflammation Sources d énergie élevées p ex arcs de soudage Matières incompatibles Risque accru d incendie et d explosion en contact avec agents oxydants p ex peroxydes acides forts p ex acide chlorhydrique halogènes p ex chlore Non corrosif pour acier ordinaire alliages d aluminium Produits de décomposition dangereux Gaz hydrogène inflammable Risques de réactions dangereuses Inconnu Quelles sont les mesures à prendre en cas de déversement accidentel de l ammoniac Précautions Évacuer les lieux immédiatement Isoler la zone de danger Ne pas laisser entrer le personnel superflu ou non protégé Utiliser de l équipement de protection individuelle au besoin Éliminer les sources d inflammation Augmenter la ventilation de la zone ou déplacer le récipient non étanche vers une zone bien aérée et sécuritaire Méthode de confinement et de nettoyage Abattre les gaz à l aide d eau pulvérisée ou en brouillard Ne pas projeter d eau sur le déversement ou la source du déversement Dans la mesure du possible retourner le récipient qui fuit afin que le produit s échappe sous forme de gaz plutôt que sous forme de gaz liquéfié Endiguer le produit déversé pour éviter le ruissellement Quelles sont les pratiques de manutention et d entreposage à préconiser pour travailler avec l ammoniac Manutention Signaler immédiatement les fuites les déversements ou les ruptures de l équipement de sécurité p ex système de ventilation En cas de déversement ou de fuite porter immédiatement un appareil respiratoire de situation d urgence et quitter les lieux NE PAS

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/chem_profiles/ammonia.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  •