archive-ca.com » CA » C » CCHST.CA

Total: 1309

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Comment travailler en toute sécurité avec les liquides inflammables et combustibles? (Électricité statique) : Réponses SST
    travail est effectué à l extérieur par une chaude journée d été que s il est effectué en hiver lorsque la température est inférieure à 0 C 32 F ou plus basse À plus haute altitude dans les montagnes la pression de l air est beaucoup plus faible et les solvants bouillent à des températures inférieures Dans ces conditions le point d éclair et la température pour le ratio vapeur air optimal sont inférieurs et certains liquides combustibles peuvent devenir inflammables Un liquide comme l hexane a un faible point d éclair et est inflammable quand sa température se situe au niveau de la mer entre 33 C et 3 C 28 F et 26 F À la température ambiante normale le ratio vapeur air à la surface du solvant sera bien plus élevé que sa limite supérieure d inflammabilité et serait trop riche pour brûler Toutefois à une certaine distance de la surface du solvant il y a une concentration de vapeur d hexane dans l air qui se situe dans la zone d inflammabilité Une essence comme le kérosène est un liquide combustible dont le point d éclair est supérieur à 38 C 100 F Il y aura formation d un mélange vapeur air inflammable par temps chaud ou si des liquides à point d éclair élevé sont chauffés à des températures proches de leur point d éclair ou supérieures à celui ci En règle générale les conditions d inflammation d un liquide sont optimales quand le liquide est utilisé à une température qui produit une concentration de vapeur dans l air à la surface du liquide qui se situe à mi chemin entre les limites inférieure et supérieure d inflammabilité Il faut prendre les précautions nécessaires quand on décèle la présence de conditions optimales de risques d incendie Pourquoi est il important de réaliser une liaison électrique et une mise à la masse des contenants Le transfert d un liquide d un contenant métallique à un autre peut engendrer des étincelles d électricité statique Pour prévenir l accumulation d électricité statique et empêcher que des étincelles ne provoquent un incendie il importe de réaliser une liaison électrique des contenants métalliques de distribution et de réception avant de verser le liquide Pour réaliser une liaison électrique il faut établir lien électrique d un contenant métallique à l autre On s assure ainsi qu il n y aura pas de différence dans le potentiel électrique des deux contenants et qu il n y aura pas par conséquent formation d étincelles Le meilleur moyen de réaliser une liaison électrique de contenants est d attacher solidement une tresse ou un fil métallique de mise à la masse aux deux contenants Certaines pompes de transfert de liquide ont leurs propres tuyaux de mise à la masse On peut également réaliser la liaison électrique en gardant un contact solide de métal à métal entre les contenants mêmes ou entre un contenant métallique et un bec conducteur Ces deux dernières méthodes ne sont habituellement

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/prevention/flammable_static.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive


  • Rayonnement ultraviolet : Réponses SST
    exemples ne constituent aucunement une liste exhaustive Toutefois il importe de savoir que des effets photosensibilisants peuvent apparaître si des personnes sont exposées aux rayons UV au travail Par exemple un soudeur inexpérimenté qui prend un antidépresseur à base de phénothiazine a subi des lésions aux deux yeux dans la partie de la rétine qui absorbe la lumière de courtes longueurs d onde maculopathie bilatérale Il a commencé à se plaindre de problèmes oculaires une journée après avoir effectué des travaux de soudage à l arc pendant deux minutes sans porter de protection oculaire Cet incident dont les effets étaient heureusement réversibles après plusieurs mois est survenu parce que le médicament qu il utilisait l avait sensibilisé aux rayons UV auxquels il a été exposé Divers végétaux sont connus pour causer une photosensibilité notamment les carottes le céleri l aneth les figues les citrons et certains types de mauvaises herbes Une exposition aux fluides de ces végétaux particulièrement si ceux ci sont broyés et à la lumière du soleil peut causer des dermatites Les manutentionnaires d agrumes et les cueilleurs de légumes les jardiniers les fleuristes et les barmans peuvent souffrir de dermatites à la suite d une exposition à certains végétaux puis à la lumière du soleil phytophotodermatose Le goudron de houille et la créosote sont des exemples de photosensibilisants que l on trouve en milieu de travail Parmi les effets des expositions répétées effets chroniques on note le vieillissement et le cancer de la peau On observe un lien causal important entre le cancer de la peau et une exposition prolongée au rayons UV du soleil et de sources artificielles Effets sur les yeux Les yeux sont particulièrement sensibles aux rayons UV Même une exposition de quelques secondes peut provoquer des affections temporaires connues sous le nom de photokératite et conjonctivite La photokératite constitue une affection douloureuse causée par l inflammation de la cornée L œil larmoie et la vision s embrouille La conjonctivite consiste en une inflammation de la conjonctive membrane qui tapisse la face intérieure des paupières et la sclérotique ou blanc de l œil qui enfle et d où s écoulent des sécrétions aqueuses voir la figure 3 Cette affection est une source d inconfort plutôt que de douleurs et n influe habituellement pas sur la vision Figure 3 L œil Des exemples de troubles oculaires consécutifs à une exposition aux rayons UV comprennent la brûlure par flash électrique la brûlure qui donne à l œil l aspect de verre broyé l éblouissement du soudeur et l ophtalmie des neiges selon la source d exposition aux rayons UV responsable des lésions Parmi les symptômes on note la douleur la désagréable sensation d avoir du sable dans les yeux et la crainte de la lumière vive Les yeux sont plus sensibles aux rayons UV ayant une longueur d onde comprise entre 210 et 320 nm UVB et UVC L absorption maximale par la cornée survient autour de 280 nm L absorption de rayons UVA par le cristallin peut constituer un facteur contribuant à la formation de cataracte opacification du cristallin Comment mesure t on l exposition aux rayons UV L intensité des rayons UV est mesurée en milliwatts par centimètre carré mW cm ce qui représente l énergie par centimètre carré absorbée en une seconde ou en millijoules par centimètre carré mJ cm c est à dire l énergie absorbée par une unité de surface au cours d une période donnée Divers instruments sont offerts sur le marché pour mesurer les rayons UV dans un laboratoire ou en milieu de travail Il est possible d obtenir de plus amples renseignements sur leurs caractéristiques et sur les modalités d achat auprès des fabricants Existe t il des limites d exposition professionnelle au rayonnement ultraviolet Il n existe pas de limite d exposition réglementaire en milieu de travail au Canada De nombreuses administrations ont adopté les limites recommandées par l American Conference of Governmental Industrial Hygienists ACGIH énoncées ci dessous 1 En ce qui concerne les rayons UVA ou ultraviolets proches 315 à 400 nm l exposition des yeux ne doit pas dépasser 1 0 milliwatt par centimètre carré 1 0 mW cm pendant plus de 1 000 secondes environ 16 minutes Quant aux expositions de moins de 1 000 secondes la dose énergie totale ne doit pas dépasser 1 0 J cm Des limites d exposition additionnelles s appliquent à l intensité des rayons UV à laquelle la peau et les yeux sont exposés L intensité des rayons UV auxquels la peau et les yeux d une personne peuvent être exposés pendant une période de 8 heures varie selon la longueur d ondes de ces rayons Pour obtenir des renseignements plus précis consulter la section intitulée Ultraviolet Radiation dans l édition courante des documents suivants de l ACGIH Threshold Limit Values for Chemical Substances Threshold Limit Values for Physical Agents et Biological Exposure Indices 2 Quant aux rayons ultraviolets actiniques 200 à 315 nm soit la moitié du spectre des UVC et la plus grande partie du spectre des UVB consulter le dernier livret traitant des VLE préparé par l ACGIH Comment peut on se protéger du rayonnement ultraviolet Le rayonnement ultraviolet est invisible c est pourquoi il ne stimule pas les défenses naturelles des yeux Les travailleurs doivent porter une protection de la peau et des yeux lorsque leur travail est susceptible de les exposer à des sources de rayons UV nocifs Le choix de la protection oculaire dépend du type et de l intensité de la source de rayons UV Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet consulter la norme CAN CSA Z94 3 F07 C2012 Protecteurs oculaires et faciaux Les rayons UV sont facilement absorbés par de nombreux matériaux Il est habituellement facile de concevoir un écran de protection Les lampes à vapeur de mercure et aux halogénures métalliques lampes halogènes sont dotées d un couvercle en verre interceptant les rayons UV Ce dernier est conçu de telle façon que tout bris

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/phys_agents/ultravioletradiation.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Échelles portatives : Réponses SST
    une échelle dans le sens horizontal comme échafaudage ou rampe d accès Ne pas s engager sur une échelle avec des objets dans les mains Pour monter des matériaux utiliser un monte charge et attacher les outils à la ceinture Ne pas travailler depuis les trois derniers échelons Plus on monte sur une échelle plus grands sont les risques qu elle ne glisse à la base Ne pas réaliser d échelle de fortune avec des objets tels que des chaises des barils ou des boîtes Ne pas utiliser d échelle portative quand il est possible d utiliser un autre moyen un escalier fixe ou un échafaudage par exemple Ne pas joindre deux échelles courtes pour en créer une plus longue Les montants ne sont pas assez robustes pour supporter une charge supplémentaire Ne pas peindre les échelles en bois parce que cela risquerait de camoufler les défauts Au besoin les recouvrir d un produit de préservation du bois ou d un enduit transparent Comment mettre en place une échelle portative Placer le pied de l échelle à une distance de la base de la structure correspondant au quart de sa longueur effective p ex du plan d appui inférieur au plan d appui supérieur ainsi pour chaque tronçon de 1 2 m 4 pi de hauteur le pied de l échelle doit être placé à 1 pied de la base de la structure c est à dire 0 3 m 1 pi horizontalement par rapport au plan d appui supérieur Faire dépasser l échelle d au moins 1 m 3 pi au dessus de la plate forme d appui Placer l échelle sur un socle solide et de niveau Utiliser une échelle munie de patins antidérapants ou d un dispositif de blocage Maintenir fermement la base de l échelle à l aide d entretoises ou attacher celle ci à une structure Appuyer les deux montants sur la surface d appui et assujettir l échelle pour l empêcher de glisser Comment monter sur une échelle portative Vérifier qu il n y a pas de fils électriques avant de mettre l échelle en place Enlever les débris outils et objets divers se trouvant près de la base et du sommet de l échelle S amarrer au moyen d un harnais de sécurité lorsqu on travaille à 3 m 10 pi ou plus du sol ou lorsqu on doit utiliser les deux mains pour exécuter le travail Il ne doit jamais y avoir plus d une personne sur une échelle simple et plus d une personne de chaque côté sur une échelle double Maintenir 3 points de contact avec l échelle en gardant soit deux mains et un pied soit deux pieds et une main en tout temps sur celle ci Agripper les échelons et non les montants pour grimper à l échelle Dans le cas où l on perdrait pied il est plus facile de se retenir à l aide des échelons que des montants Porter des chaussures de sécurité munies de

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/safety_haz/ladders/portable.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  • Aide familial et aide de maintien à domicile : Réponses SST
    une expression ou poser une question AIDE Aide familial et aide de maintien à domicile TOUT FERMER Que font un aide familial et un aide de maintien à domicile Un aide familial un aide de maintien à domicile un aide ménager et un gardien d enfants exécutent des tâches similaires à domicile Leurs principales tâches sont les suivantes Préparer les repas et faire les emplettes Nettoyer la maison faire l entretien ménager laver la vaisselle Faire la lessive Prendre soin des enfants notamment changer les couches donner le bain et les surveiller Prendre soin des aînés notamment donner le bain leur tenir compagnie et les aider lors de la visite du médecin Quels sont les principaux risques et les situations comportant des risques pour la santé et la sécurité des aides familiaux et des aides de maintien à domicile Dans le cadre de leur travail les aides familiaux et les aides de maintien à domicile sont exposés à de nombreux risques pour la santé et la sécurité notamment Maladie ou infection transmise lors des changements de couches ou de l administration des premiers soins etc Exposition à des produits de nettoyage domestique Exposition aux linges sales Postures de travail contraignantes et exécution de tâches répétitives Douleurs ou blessures causées par le levage ou le transport d objets lourds Chutes trébuchements et glissades Utilisation de couteaux tranchants ou autres outils comportant des risques Brûlures causées par la chaleur provenant du four le bain de friture de la friteuse et la vapeur d une marmite Stress Fatigue et autres problèmes de santé liés au travail en rotation et aux longues heures de travail Travail en isolement Violence au milieu de travail Quelles sont les mesures de prévention que les aides familiaux et les aides de maintien à domicile doivent adopter Connaître les risques éventuels associés au lieu de travail et aux activités devant être effectuées Apprendre les techniques sécuritaires de levage Se laver les mains fréquemment une mesure importante pour éviter les infections Toujours porter un équipement de protection individuelle approprié à la tâche Porter des chaussures à semelles antidérapantes Connaître les numéros de téléphone des personnes ressources en cas d urgence et les conserver à portée de la main Quelles sont les principales marches à suivre en matière de sécurité que les aides familiaux et les aides de maintien à la famille doivent connaître Respecter les techniques sécuritaires de levage Respecter ou élaborer des marches à suivre visant à assurer la sécurité des personnes qui travaillent seules ou mettre en place des marches à suivre afin d éliminer dans la mesure du possible le travail en isolement Suivre une formation sur les risques associés à la manipulation de produits chimiques le SIMDUT et les fiches signalétiques Posséder les connaissances des premiers soins et du secourisme Respecter les règles de sécurité de l entreprise Connaître les marches à suivre pour signaler les risques Respecter les méthodes d entretien appropriées TOUT FERMER Dernière mise à jour du document le 14 juillet 2014 Quoi

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/occup_workplace/caregiver.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Ambulancier : Réponses SST
    Utiliser des techniques appropriées de premiers soins de traitements médicaux etc Sensibiliser le public en matière de santé et de sécurité Quels sont les principaux risques pour la santé et la sécurité des ambulanciers Exposition à des maladies contagieuses et infectieuses patients ou aiguilles Travail au contact de divers produits chimiques utilisés pour un traitement médical tel que l halothane l oxyde de diazote et le chlorure d éthyle Exposition à d autres produits chimiques pharmaceutiques et médicaux Réaction allergique aux gants en latex Tâches physiques s accompagnant de postures contraignantes de mouvements répétitifs d efforts exigeants ou d un épuisement Exposition à des températures extrêmes Risque de blessures dans les endroits où les ambulanciers sont appelés à se rendre On compte par exemple les incendies les explosions les structures et les surfaces instables les chutes d objets ou le travail à proximité de véhicules en circulation de l eau de grandes foules de situations de violence etc Chutes trébuchements et glissade s souvent aggravés par la charge d un patient transporté sur une civière Risque lié à la conduite à haute vitesse souvent dans une circulation très dense ou de mauvaises conditions météorologiques Travail en rotation et journées de travail prolongées Périodes de stress psychologique intense ou de traumatisme Travail avec des patients hostiles Quelles sont les mesures de prévention que l on peut adopter L expérience et les compétences acquises par une formation approfondie en matière de sécurité constituent la meilleure protection pour un ambulancier ou un travailleur paramédical Voici d autres mesures de prévention Se laver les mains fréquemment une mesure importante pour réduire les risques d infection Connaître les pratiques courantes pour éviter une contamination par des pathogènes transmissibles par le sang Apprendre des techniques sécuritaires de levage Connaître l environnement de travail pour éviter de trébucher et de tomber Éviter d adopter des postures contraignantes ou prendre des pauses fréquentes si ces postures ne peuvent pas être éliminées Suivre un cycle de quarts de travail recommandé et connaître les risques associés au travail en rotation Respecter ou établir des marches à suivre en matière de sécurité visant les personnes qui travaillent seules ou dont l objectif consiste à éviter de travailler seules dans la mesure du possible S informer au sujet du stress et du stress consécutif à un traumatisme et envisager de participer à une séance de verbalisation ou de counseling à la suite d un événement critique ou traumatisant Faire de l exercice régulièrement en vue de garder la forme et de diminuer les risques de blessures Quelles sont les méthodes de travail sécuritaires qu il faut connaître S assurer d avoir reçu la formation et les renseignements pertinents sur les méthodes visant à se soustraire aux divers risques professionnels en matière de santé et de sécurité Lire des documents portant sur les sujets suivants Risques chimiques et SIMDUT Maladies transmissibles par le sang tel que le SIDA ou l hépatite Importance de se laver les mains Blessures par piqûres d aiguille Choix

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/occup_workplace/paramedic.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Boucherie d'un supermarché : Réponses SST
    l ouvrier doit Prendre une barquette figure 4 L empaqueter figure 5 La sceller figure 6 L étiqueter figure 7 L entreposer figure 8 Figure 4 Prendre une barquette Figure 5 Empaqueter la barquette Une opération dure entre 10 et 20 secondes Le temps varie en fonction des aptitudes du travailleur et du fait qu il faille ou non un double emballage scellage Figure 6 Sceller la barquette Figure 7 Étiqueter la barquette Figure 8 Entreposer la barquette Quels sont les facteurs de risque de l empaquetage de la viande Les mouvements très répétitifs requis pour empaqueter la viande combinés au fait de rester longtemps debout dans une position inconfortable présentent des risques de lésions dues aux mouvements répétitifs Les poignets de l ouvrier sont très exposés aux lésions dues aux mouvements de manipulations fréquentes lors de l emballage du scellage et de l empaquetage Un facteur aggravant pour les lésions aux poignets provient du fait que chacune de ces trois opérations est effectuée à une hauteur différente avec des étirements au delà de la portée recommandée Les mouvements fréquents et avec force des poignets exigent un effort considérable et soutenu du cou et des épaules Le fait de rester longtemps debout en position penchée et de faire des mouvements latéraux répétés peut causer des lésions lombaires et le fait de se tenir sur une plancher de béton peut causer de l inconfort dans le bas des jambes et le dos qui peut se traduire avec le temps par des lésions Comment pouvons nous réduire les facteurs de risque de LMR Recommandations générales Le travail dans la boucherie d un supermarché expose les ouvriers à divers problèmes musculosquelettiques Ceux qui y travaillent devraient établir une rotation entre le découpage l emballage et l empaquetage Cette rotation est salutaire étant donnée qu elle leur permet de changer de posture et d utiliser des parties différentes de leur corps Découpage de la viande Les postures et les mouvements inconfortables de concert avec la force considérable exercée de façon répétée pour découper la viande constituent des facteurs importants de risque de lésions chez les commis bouchers On peut considérablement améliorer les postures de travail en fournissant aux commis bouchers des surfaces de travail ajustables figure 9 Il existe plusieurs options Plates formes de travail pour les ouvriers de petite taille Tables avec surfaces complètement ajustable Variété de tables de travail de hauteurs différentes Figure 9 Surfaces de travail ajustables La hauteur de la surface de travail devrait être ajustée en fonction des besoins de chaque ouvrier et des opérations à effectuer Le découpage de grosses pièces de viande exige une surface de travail plus basse 65 95 cm tandis que les coupes fines nécessitent une surface de travail plus haute 85 110 cm Découper dans une position inconfortable demande plus de force De plus des gants de commis boucher de taille appropriée peuvent réduire L effort requis pour retenir la viande ils améliorent également la prise sur la viande glissante Les effets indésirables

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/occup_workplace/supermar.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Coiffeur / Coiffeuse : Réponses SST
    clients sur les lieux rester à l affût des problèmes ou des vols potentiels Quels sont quelques risques pour la santé et la sécurité des coiffeurs et coiffeuses Les tâches des coiffeurs et des coiffeuses comportent plusieurs risques pour la santé et la sécurité Travail en position debout pendant de longues périodes Travail dans des postures contraignantes ou exécution de tâches manuelles répétitives Blessures causées par l exécution de tâches manuelles répétitives Risque de douleurs ou de blessures causées par la manipulation ou le levage d objets lourds Travail par quarts décalés Risque de violence en milieu de travail Fatigue et autres problèmes de santé liés à de longues heures de travail Stress Risques de chutes trébuchements et glissades causés par des planchers mouillés ou mal entretenus des câbles à découvert et des planchers encombrés Exposition à des produits chimiques comme des produits aérosols pour le soin des cheveux des solutions des produits cosmétiques et des produits de nettoyage Affections de la peau ou troubles respiratoires causés par des substances allergènes ou irritantes Risque de contracter des maladies infectieuses Éclairage inadéquat éblouissement faible luminosité etc peut inciter les travailleurs à adopter des postures contraignantes Quelles sont les mesures de prévention que les coiffeurs et coiffeuses doivent adopter Concevoir le salon de façon ergonomique il vaut mieux choisir une hauteur adéquate pour les bancs de travail les bureaux de réception et les bassins de lavage pour les tâches comme la coupe la coiffure et le lavage des cheveux et fournir des tabourets et des chaises ajustables pour s asseoir Réorganiser les aires de travail les tâches les matériaux shampooings revitalisants produits de coloration etc l équipement ciseaux séchoirs à cheveux et les dispositifs de commande doivent être facilement accessibles sans qu il soit nécessaire de s étirer ou de se tourner Porter des chaussures confortables avec semelles antidérapantes Prendre des pauses et bouger régulièrement Travailler en rotation dans diverses fonctions pour éviter les blessures par surutilisation Travailler au lavabo en rotation pour éviter le contact prolongé avec l eau Acheter des ciseaux des séchoirs à cheveux des tiges et des rouleaux de coiffure des gants etc qui sont faciles à utiliser et sécuritaires Entreposer les objets lourds souvent utilisés à une hauteur limitée entre les genoux et les épaules Inspecter les outils et l équipement pour s assurer de leur bon état Nettoyer tout l équipement après chaque utilisation Traiter toutes les substances corporelles telles que le sang comme étant potentiellement infectieuses toujours porter des gants S assurer que tout équipement pointu ou tranchant est éliminé de façon sécuritaire Laver les planchers à intervalles réguliers et immédiatement après un déversement Fournir de la ventilation par aspiration à la source là où il y a un risque d exposition à des émanations chimiques dangereuses Porter de l équipement de protection individuelle EPI gants tabliers et protection oculaire Lire les instructions du fabricant sur la façon sécuritaire d utiliser les appareils et les produits pour les cheveux Déterminer quels produits contiennent des produits

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/occup_workplace/hairdresser.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Commerce de détail et service à la clientèle - Généralités : Réponses SST
    poser une question AIDE Commerce de détail et service à la clientèle Généralités TOUT FERMER Quelles sont les principales tâches des commis et vendeurs du commerce de détail du service à la clientèle ou d un emploi similaire où il faut travailler avec le public Les principales tâches des commis et vendeurs chargés de la vente et du service à la clientèle qui travaillent dans les magasins les hôtels et autres endroits consistent à Accueillir les clients et à discuter des détails de la transaction Déterminer le mode de paiement préparer les factures et tout autre document requis Préparer les présentoirs de marchandises Tenir un système de comptabilisation interne Quels sont les principaux risques pour la santé et la sécurité des commis et vendeurs du commerce de détail et du service à la clientèle exposition à divers produits chimiques et matériaux ce qui peut comprendre de la peinture des solvants des pesticides des engrais des parfums ou des produits de nettoyage qualité de l air intérieur postures de travail contraignantes ou tâches manuelles répétitives blessures au dos subies en poussant en tirant ou en soulevant des objets exposition à des températures extrêmes risque de glisser de trébucher ou de tomber risque de chute d objets en hauteur travail dans des échelles ou toute autre structure instable agressions violentes travail en isolement stress fatigue ou tout autre effet sur la santé causé par les quarts de travail ou par les journées de travail prolongées Quelles sont les mesures de prévention que l on peut adopter Connaître les techniques sécuritaires de levage Éviter les postures contraignantes et prendre fréquemment des pauses Utiliser des chaussures appropriées visant à assurer confort et sécurité S assurer que la zone de travail n est pas encombrée Connaître la marche à suivre sécuritaire visant la manipulation et l entreposage des produits chimiques avant de les utiliser Quelles sont les méthodes de travail sécuritaires qu il faut connaître Mettre en application des techniques sécuritaires de levage Trouver des méthodes contribuant à réduire les risques de troubles musculo squelettiques liés au travail Prendre toutes les précautions nécessaires lorsqu on monte sur une échelle Respecter ou établir des marches à suivre en matière de sécurité visant les personnes qui travaillent seules ou dont l objectif consiste à éviter de travailler seules Respecter les règles de sécurité de l entreprise Connaître les risques chimiques le SIMDUT et les fiches signalétiques FS Connaître la marche à suivre pour signaler les risques Respecter des méthodes d entretien appropriées Où peut on obtenir de plus amples renseignements De l information générale est disponible dans la section Réponses SST de notre site Web ou par l entremise du Service de renseignements de personne à personne du CCHST TOUT FERMER Dernière mise à jour du document le 27 août 2004 Quoi de neuf Jetez un coup d œil à la rubrique Quoi de neuf pour savoir ce qui a été ajouté ou révisé Besoin d aide Communiquez avec notre Infoligne sécurité Posez une question Qu en

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/occup_workplace/retail.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  •