archive-ca.com » CA » C » CCHST.CA

Total: 1309

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • CCHST : Produits et services: «Contractor Health and Safety in Ontario»
    bien vos responsabilités en ce qui concerne la santé et la sécurité de ces travailleurs contractuels Ce cours constitue un survol des questions générales en matière de santé et de sécurité qui s appliquent aux entrepreneurs à qui vous confiez des travaux en Ontario Il établit un cadre permettant aux maîtres d ouvrage propriétaires employeurs entrepreneurs et travailleurs de s acquitter de leurs responsabilités et de s assurer que les travaux contractuels sont exécutés en toute sécurité conformément aux exigences réglementaires en vigueur en Ontario Apprenez à intégrer la santé et la sécurité au travail au cœur même de vos programmes concernant les entrepreneurs Du même coup faites preuve d une diligence raisonnable en vous conformant aux exigences de la réglementation ontarienne en matière de SST et en adoptant les codes de bonnes pratiques applicables Préparé par le CCHST en collaboration avec le WSPS le cours comprend aussi des études de cas des tests éclair ainsi qu une section Poser une question et donne accès aux ressources du CCHST et du WSPS L obtention d une note de 80 ou plus lors de l examen final permet au participant d imprimer son propre certificat de réussite Sujets abordés Définitions et exigences légales Activités précédant la passation de contrats Documents contractuels Attribution d un contrat Gestion et conformité à l égard des entrepreneurs Évaluation des entrepreneurs À la fin du cours le participant sera en mesure de déterminer les responsabilités légales des intervenants clés à un contrat de savoir quels renseignements en matière de santé et de sécurité doivent être inclus dans un contrat de comprendre les exigences liées à une gestion efficace des entrepreneurs et à la conformité aux responsabilités en matière de SST d évaluer l effet utile d une entente contractuelle Les participants terminent habituellement ce cours en

    Original URL path: http://www.cchst.ca/products/courses/contractor_h_s_ont/ (2016-02-13)
    Open archived version from archive


  • CCHST : Produits et services: «Health and Safety for Managers and Supervisors in the USA»
    Anglais Options de licence Utilisateur unique accès de 90 jours Utilisateurs multiples accès d un an Description de cours Ce cours fournit aux gestionnaires et aux superviseurs les renseignements dont ils ont besoin pour prévenir les blessures et les maladies au travail et pour créer une culture axée sur la sécurité dans le lieu de travail Le cours traite des sujets suivants Principes de la sécurité et gestion des risques Réglementation Droits et responsabilités des gestionnaires des superviseurs et des travailleurs Reconnaissance et mesures de maîtrise des risques Prévention des incendies et préparation aux situations d urgence Mesures de maîtrise des risques chimiques physiques et biologiques Ergonomie pratiques permettant de prévenir les troubles musculo squelettiques Inspection des lieux de travail et enquête sur les accidents Élaboration et mise en œuvre de programmes en milieu de travail À la fin de ce cours vous serez en mesure De trouver les dispositions législatives relatives à la santé et à la sécurité au travail qui s appliquent De cerner les responsabilités qui vous incombent en matière de santé et de sécurité au travail De déterminer comment assumer ces responsabilités De définir les risques et de concevoir des méthodes de travail sans danger D assurer un leadership en ce qui à trait à l élaboration et à la mise en œuvre d un programme de santé et de sécurité au travail De comprendre quelles sont les conséquences de l absence de conformité Clientèle visée Les gestionnaires Les superviseurs Les contremaîtres Les infirmières en hygiène du travail Tout personne qui désire en savoir davantage sur la santé et la sécurité au travail afin d en améliorer la performance Préalables Vous n avez pas besoin d avoir des connaissances techniques en santé et sécurité au travail Il est toutefois utile de connaître les processus et les

    Original URL path: http://www.cchst.ca/products/courses/hsmgrs_usa/ (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Éléments fondamentaux d'un programme de santé et de sécurité au travail : Réponses SST
    former un comité de santé et de sécurité Les responsabilités générales de ces comités sont parfois précisées dans la législation C est au sein du comité mixte de santé et de sécurité que le rapprochement se fait entre les connaissances pratiques des travailleurs la vision d ensemble des directeurs et les politiques et procédures générales de l entreprise Pour bien fonctionner le comité de santé et de sécurité doit avoir la structure appropriée Ses objectifs et ses tâches doivent être bien définis et ses réunions doivent se dérouler selon une procédure bien établie À cette fin l employeur établira le mandat de ce comité et lui accordera les ressources nécessaires L employeur doit établir un comité qui soit organisé et fonctionne conformément à la loi qui soit efficace et qui comprenne la plus grande représentation possible des employés Il doit aussi fournir des ressources temps argent salles de réunion etc afin que le comité puisse faire son travail Ces exigences sont connues sous le nom de mandat Les mandats les plus courants sont les suivants Affirmer l engagement de la haute direction à agir selon les recommandations du comité Définir combien de temps une personne siégera au comité si ce n est pas précisé par la loi Établir la manière dont un membre du comité sera choisi etc Chaque organisation devrait établir son propre mandat De plus amples renseignements sont disponibles dans les documents sur les comités de santé et de sécurité figurant ci dessous Comment créer un comité mixte de santé et de sécurité Comment le comité mixte de santé et de sécurité peut il être efficient et efficace Comment les membres du comité mixte de SST peuvent ils l aider à devenir plus efficace Qu est ce qu un comité mixte de santé et de sécurité Quels sont les indicateurs ou mesures d efficacité et d efficience d un comité mixte de SST Une fois choisis les membres du comité établissent la structure les tâches et les procédures de leur comité Établir une structure hiérarchique De façon générale les membres du comité sont responsables devant la présidence du comité et le comité est responsable devant tous les employés De façon plus précise quand vient le temps de donner suite à une recommandation quelqu un doit être chargé d agir en la matière et cela sera de préférence un directeur ayant l autorité voulue pour entreprendre ou accélérer l exécution des mesures nécessaires Les membres du comité mixte de santé et de sécurité au travail doivent prendre une part active à la mise au point à l implantation et au contrôle de toutes les phases du programme de santé et de sécurité Pourquoi faut il mettre en œuvre des pratiques de travail appropriées Les règlements en vigueur dans diverses administrations ne stipulent que les exigences minimales de santé et de sécurité du travail Bien qu il soit nécessaire d avoir des règlements pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs il faut se garder d en avoir trop ou pas assez S il n y a pas assez de règlements les gens ont l impression que la santé et la sécurité du travail importent peu ou que c est une simple question de bon sens S il y a trop de règlements les employés peuvent sentir que leur intelligence est sous estimée et que les règlements sont ordinairement superflus Les principes suivants peuvent servir pour établir des règlements utiles Les règlements doivent viser spécifiquement les problèmes de santé et de sécurité de chaque entreprise Le comité mixte de santé et de sécurité doit participer à la formulation des règlements Les règlements doivent être énoncés en termes clairs et compréhensibles Il est préférable de faire des énoncés de règlements positifs plutôt que négatifs l employé doit plutôt que l employé ne doit pas Il faut expliquer la raison d être d un règlement Tous les règlements doivent être applicables car si les gens peuvent passer outre à l un d entre eux ils seront portés à les négliger tous Chaque employé doit avoir accès au texte écrit des règlements dans sa langue de communication Il faut revoir les règlements de temps à autre pour évaluer leur efficacité et faire les modifications nécessaires Le respect des règlements sur la santé et la sécurité doit être considéré comme une condition d emploi Les règlements sont expliqués aux employés lorsque ceux ci entrent en fonction lorsqu ils sont mutés à un nouveau poste ou à la suite d une période de réadaptation Après un délai raisonnable on vérifiera si l employé a bien compris les règlements qui s appliquent à son travail Des procédures devront être établies à l égard des contrevenants chroniques Les superviseurs ont la responsabilité de corriger les actions dangereuses notamment les manquements aux règlements et ils doivent être appuyés dans l exécution de cette tâche Les principes suivants entrent en considération dans l établissement de ce genre de procédure S assurer que les employés connaissent les règlements S assurer que personne ne pousse l employé à désobéir aux règlements Aucun règlement ne doit être exempté de l observation Aucun manquement aux règlements ne doit passer sous silence La discipline doit servir à des fins formatives et non coercitives Toute sanction doit être appliquée sans tarder Les directives de sanction pour première infraction doivent tenir compte des circonstances particulières Les sanctions doivent être appliquées privément et être portées aux dossiers Comment établir des procédés de travail approuvés Les procédés de travail approuvés tiennent compte de la façon la plus sécuritaire d effectuer une tâche des instructions relatives à la tâche du contrôle de rendement et des enquêtes après accident Les procédés de travail qui mènent à la sécurité sont basés sur une analyse de la sécurité des tâches AST ou une analyse des risques professionnels ARP Chaque tâche qui compose le travail d un employé est examinée séparément pour voir quelle est la façon la plus sécuritaire de l accomplir Une méthode en quatre points est proposée pour faire cette analyse 1 Sélectionner une tâche 2 Identifier les diverses étapes de cette tâche 3 Identifier les risques possibles à chaque étape 4 Établir les mesures préventives qui s imposent II importe de commencer par analyser les tâches ou les postes considérés dangereux notamment Ceux qui présentent une incidence élevée d accidents ou de maladies Ceux qui occasionnent les accidents et les maladies les plus graves Ceux qui présentent les pires possibilités de maladie ou blessure Les tâches nouvellement ajoutées ou modifiées Les tâches effectuées moins fréquemment comme les travaux d entretien L analyse de la sécurité des tâches se fait ordinairement en observant l employé au travail Les membres du comité mixte de santé et de sécurité devraient prendre part à ce procédé La raison de cet exercice doit être clairement expliquée aux travailleurs pour qu ils comprennent que c est la tâche qui est sous observation et non pas eux L analyse peut être faite au moyen d une discussion de groupe lorsqu il s agit d une tâche qui n est effectuée que rarement ou qui est encore à l état de projet Lorsqu un procédé se divise en diverses tâches les risques occasionnés par chacune d entre elles doivent être analysés séparément La version finale du procédé de travail recommandé doit décrire étape par étape la façon d accomplir la tâche en question Ces étapes doivent être formulées en termes positifs et il faut expliquer pourquoi il vaut mieux procéder de la façon recommandée Il est parfois bon de mentionner les règlements et les articles législatifs qui s appliquent ainsi que l équipement de protection individuelle recommandé le cas échéant Les procédés de travail doivent être élaborés en consultation avec les employés qui effectuent les tâches Exemple d une feuille de travail Analyse de la sécurité des tâches Industrie Construction Opération Voierie Procédé Réparation du pavé Tâche Effectuée par Risques Comment prévenir les accidents ou lésions Manier le marteau perforateur Pierre Untel bruit vibration protecteurs auditifs gants anti vibration Législation applicable Loi et règlements en SST référence à la législation de votre région administrative Date Analyse effectuée par Quelle est l importance de l orientation des employés L éducation sur la santé et la sécurité doit commencer dès qu un employé entre en fonction ou qu il est muté à un nouveau poste Il est reconnu que l incidence d accidents est plus élevée chez les travailleurs inexpérimentés Bien que l expérience ne soit acquise qu avec le temps il est possible de diminuer l incidence d accidents en donnant aux travailleurs de la formation sur la santé et la sécurité ainsi que sur les rudiments de leur métier Les séances d orientation expliquent normalement les fonctions de l unité de travail les relations au sein de l organisme les arrangements administratifs les politiques et divers règlements Les points de santé et de sécurité suivants devraient faire partie de toute séance d orientation Interventions d urgence Emplacement des postes de premiers soins Responsabilités en matière de santé et de sécurité y compris celles qui sont dictées par la loi Déclaration des accidents ainsi que des conditions et des actions dangereuses Utilisation de l équipement de protection individuelle Droit de refuser un travail dangereux Dangers possibles même ailleurs que dans la zone de travail immédiate Raison d être de chaque règlement sur la santé et la sécurité Un nouvel employé ne retient souvent qu une partie de l information qui lui est présentée les premiers jours C est pourquoi il est utile de distribuer de la documentation au cours de la séance d orientation Ceci peut également servir d aide mémoire à l instructeur L apprentissage pourra ensuite être renforcé en situation réelle par la présence d un compagnon de travail expérimenté qui deviendra ainsi pour sa part plus vivement sensibilisé aux questions de sécurité Les nouveaux employés et ceux qui viennent d être mutés doivent être encouragés à poser toute question qui leur vient à l esprit concernant les procédés de travail approuvés Des questions comme les suivantes feront partie de l orientation du nouvel employé Quels sont les dangers occasionnés par le travail Une formation en matière de sécurité est elle offerte Quels mécanismes de protection dois je utiliser Dois je porter des équipements de protection individuelle et dans l affirmative m apprendra t on comment les utiliser Que dois je faire si un incendie ou un autre état d urgence se déclare Où se trouvent les extincteurs les trousses de premiers soins les postes de premiers soins et les secours d urgence Quelles sont mes responsabilités en matière de santé et de sécurité au travail Si je remarque quelque chose de dangereux à qui dois je le déclarer Qui est responsable de répondre aux questions sur la sécurité Que dois je faire s il m arrive un accident ou si je me blesse Peu après la séance d orientation il faudra vérifier les connaissances acquises par l employé pour évaluer à la fois la qualité de la formation et le niveau de compréhension de l employé Comment concevoir un programme de formation La formation vise à mettre en œuvre des procédures en matière de santé et de sécurité de les intégrer à des pratiques de travail précises puis de hausser les niveaux de sensibilisation et d aptitudes de manière à ce qu ils répondent à des normes acceptables La formation des employés peut être nécessaire dans les cas suivants Entrée en fonction Affectation à un nouvel emploi Changement d équipement de procédé ou de démarche Éducation et formation de recyclage annuelle ou périodique pour maintenir les connaissances et les aptitudes Rendement insatisfaisant La norme CSA Z100 13 La Formation sur la santé et la sécurité au travail expose les détails de la formation recommandée pour les superviseurs Elle indique qu un superviseur doit posséder les aptitudes c à d qu il doit avoir les connaissances la formation et l expérience adéquates nécessaires pour accomplir toutes les procédures et les tâches sur lesquelles il exerce un pouvoir Les organisations doivent définir ce qui constitue une combinaison acceptable de connaissances de formation et d expériences en matière de supervision d employés qui exécutent des tâches Les sujets pouvant être traités dans le cadre d une formation s adressant aux superviseurs englobent les suivants Rôles et responsabilités juridiques et organisationnels Système de responsabilité interne Identification et maîtrise des dangers évaluation des risques Mesures d urgence Enquête sur les incidents Mener des inspections planifiées Compétences en vérification Formation Observation de tâche planifiée Compétences en communication Motivation et discipline Gestion des employés en difficulté Sécurité hors du milieu de travail Aptitudes à résoudre des problèmes Premiers soins SIMDUT sécurité des produits chimiques Programmes d hygiène industrielle et de surveillance médicale Obligation de prendre des mesures d adaptation Lorsqu il donne de la formation l instructeur doit Recevoir une formation d instructeur Préparer un plan d instruction bien ordonné Savoir expliquer pourquoi chaque tâche doit être effectuée de telle et telle façon Tout instructeur doit Établir un plan de séance séparer chaque tâche en étapes avoir les aides de formation à portée de la main Expliquer ce qui doit être fait Décrire tous les dangers possibles et les mesures de protection appropriées Démontrer chaque étape souligner les aspects critiques et répondre aux questions Faire exécuter chaque étape par l employé corriger ses erreurs et le féliciter lorsqu il s exécute bien Vérifier fréquemment si l employé continue à bien s exécuter sans surveillance La consignation des méthodes de travail appropriées est un aspect très important de la formation professionnelle En quoi consiste une inspection du lieu de travail L inspection des lieux de travail aide à identifier les dangers actuels afin que les mesures correctives appropriées soient effectuées La législation sur la santé et la sécurité du travail recommande ces inspections pour promouvoir une attitude proactive envers la santé et la sécurité du travail Les superviseurs et les travailleurs sont responsables de déclarer sans délai toute condition ou action dangereuse et de prendre aussitôt les mesures nécessaires La fréquence des inspections officielles est parfois stipulée dans la législation Pour décider si des inspections doivent être faites plus souvent on peut se baser sur la fréquence et la gravité des accidents et lésions documentés par le passé Les membres du comité mixte de santé et de sécurité semblent tout désignés pour effectuer les inspections officielles surtout s ils ont été formés ou accrédités à cette fin Pour choisir les inspecteurs on peut aussi se baser sur les critères suivants Connaissance des règlements et procédures Connaissance des dangers qui existent Expérience des procédés de travail utilisés II est toujours bon de prévoir toute inspection à l avance et de consulter des documents comme les rapports d inspection d enquête après accident et d entretien déposés par le passé ainsi que les procès verbaux du comité Si une liste de contrôle est utilisée il convient de vérifier sa pertinence actuelle Les listes de contrôle sont très utiles pour empêcher d oublier des points importants au moment de l inspection Ces listes prennent parfois la forme d une énumération d éléments critiques faisant ressortir les principales défaillances qui risquent d entraîner un accident grave Il existe des listes préparées d avance mais celles ci doivent être adaptées aux conditions qui existent dans chaque entreprise Le comité mixte de santé et de sécurité devrait participer à l établissement d une liste de contrôle appropriée Exemple d une liste d inspection Date Lieu service Oui Satisfaisant Non Non satisfaisant attention nécessaire Oui Non Pratiques sécuritaires Oui Non Protection incendie Emploi des protecteurs de machines Techniques de levage Isolement des zones pour fumeurs Emploi des tuyaux d air Pas de bousculade Autre Extincteurs présents Type emplacement appropriés Sorties de secours libres éclairées Autre Équipements de protection individuelle Outils et machines Protection du visage des yeux Chaussures Gants Vêtements protecteurs Casques de protection Tabliers Respirateurs Autre Tondeuses Outils électriques Outils manuels Déneigeuses Protection des machines Courroies poulies engrenages arbres Huilage nettoyage ajustement Entretien fuites d huile Autre Ordre et propreté Premiers soins Zones de stockage appropriées Rangement des matières inflammables chiffons huileux ou graisseux etc élimination des déchets Planchers secs propres et dégagés Autre Trousses dans les salles les véhicules Formation des intervenants Numéros d urgence affichés Déclaration des blessures subies Autre Sécurité en électricité Autre Mise à la terre des machines interrupteurs de défaut Fils électriques Prises de courant Autre SIMDUT étiquettes Contrôle des poussières vapeurs fumées Utilisation sécuritaire d échelles échafaudages Nouveaux processus ou procédures Autre Notes Au moment de l inspection il faut observer à la fois les conditions et les procédés de travail Si un danger immédiat est découvert il faut prendre sans tarder les mesures préventives appropriées avant même de poursuivre l inspection Les détails de la situation dangereuse et l endroit précis où elle existe doivent être mentionnés Il est conseillé d indiquer dans le rapport le degré de gravité de chaque risque et de ses conséquences possibles par exemple A très grave B grave C léger Il sera ainsi plus facile de prioriser les mesures correctives Rapport d inspection des lieux de travail Lieu Service zones visées Date d inspection Heure de l inspection Situation lieu Danger observé Récurrence Oui Non Priorité Recommandation Responsable Action Date Analyse et remarques Code de priorité A Faire immédiatement B Faire en 3 jours C Faire en 2 semaines D Autre Les inspections ne sont utiles que si des mesures correctives sont prises pour remédier aux manquements remarqués Il est important de s en prendre aux causes plutôt qu aux symptômes et de passer à l action sans tarder accordant une importance particulière aux mesures d ingénierie de gestion ou de formation qui s imposent Que faut il déclarer et sur quoi faut il enquêter lorsqu un accident ou un incident survient Toutes les administrations canadiennes ont des règlements sur la santé et la sécurité stipulant que des blessures spécifiques et certaines catégories d accidents ou d incidents doivent être déclarées et précisant parfois des

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/basic.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  • Analyse de la sécurité des tâches : Réponses SST
    progresser Des exemples sont donnés ci dessous Si les étapes sont trop générales on risque d oublier des détails comportant un danger éventuel Si par contre les étapes sont trop détaillées elles peuvent devenir trop nombreuses En général la plupart des tâches peuvent être décrites en moins de dix étapes S il en faut davantage il pourra être nécessaire de diviser la tâche en deux segments faisant chacun l objet d une analyse ou encore de combiner des étapes qui présentent un danger commun L exemple donné ci dessous montre les étapes à suivre pour changer un pneu Il est important de respecter l ordre dans lequel les étapes se déroulent pour n oublier aucun des dangers éventuels et pour ne pas entrevoir des dangers qui n existent pas réellement Chaque étape inscrite dans l ordre approprié doit être caractérisée par un verbe d action plutôt que par une description du procédé L annexe A renferme un spécimen de feuille de travail pour l analyse de la sécurité des tâches Les étapes de la tâche figurent dans la colonne de gauche comme suit Étapes Possibilité d accident ou autre danger éventuel Mesures préventives Stationner le véhicule Sortir la roue de secours et les outils Enlever l enjoliveur et dévisser les écrous Et ainsi de suite Cette partie de l analyse s effectue ordinairement pendant l observation d un travailleur à la tâche C est normalement le superviseur qui note les observations Pour une analyse plus approfondie devient possible lorsqu une autre personne est présente Cette personne sera de préférence un membre du comité mixte d hygiène et de sécurité au travail La possibilité que des points importants échappent à l observation sera ainsi réduite L observateur du travail doit avoir de l expérience et connaître à fond tous les aspects de la tâche Pour obtenir l entière collaboration du travailleur il faut bien lui expliquer que l analyse de la sécurité des risques n a pas pour but d étudier ses mouvements leur durée ou la sécurité de ses gestes C est en effet la tâche et non pas le travailleur qui fait l objet de l analyse Cette analyse vise uniquement à découvrir quels sont les dangers que la tâche occasionne dans le but de réduire ces dangers ou de les éliminer Le travailleur pourra contribuer son expérience pour proposer des améliorations à la tâche et à la sécurité L observation d une tâche doit être faite aux heures et dans les circonstances où cette tâche est ordinairement effectuée C est ainsi qu une tâche ordinairement effectuée la nuit sera observée de nuit alors qu elle est effectuée au moyen des outillages et équipements habituels la présence d un observateur étant le seul facteur qui diffère de l ordinaire Une fois l analyse terminée il faudra vérifier avec tous les participants y compris le travailleur pour s assurer que toutes les étapes pertinentes sont listées et qu elles figurent dans le bon ordre Comment identifier les dangers possibles Une fois les étapes pertinentes identifiées il faut lister les dangers possibles à chaque étape en se basant sur les faits observés sur les causes reconnues d accidents et de blessures et sur l expérience personnelle Une deuxième observation pourrait être nécessaire après avoir identifié les étapes pertinentes Ceci permettrait d accorder plus d attention aux possibilités de danger qui existent à chaque étape sans toutefois tenter de résoudre les problèmes pour le moment Pour identifier les dangers possibles l analyste se pose des questions comme les suivantes Une partie quelconque du corps risque t elle d être coincée Les outils machines et équipements présentent ils un danger quelconque Certains objets mobiles présentent ils une possibilité de contact dangereux Le travailleur risque t il de glisser trébucher ou tomber Le travailleur risque t il de se blesser en soulevant poussant ou traînant quelque chose Le travailleur est il exposé à une chaleur ou à un froid extrême Y a t il des vibrations ou des bruits excessifs Des objets risquent ils de tomber sur le travailleur L éclairage complique t il la tâche Les conditions atmosphériques peuvent elles influersur la sécurité Y a t il possibilité de rayonnements dangereux Y a t il risque de contact avec des substances brûlantes toxiques ou caustiques L air renferme t il des poussières fumées brouillards ou vapeurs et la liste se poursuit Les dangers possibles sont listés dans la colonne du milieu en regard des étapes correspondantes Étapes Accidents ou dangers possibles Mesures préventives Stationner le véhicule a Véhicule trop près de la chaussée b Terrain instable ou irrégulier c Possibilité de roulement Sortir la roue de secours et les outils a Poids excessif de la roue de secours Enlever l enjoliveur et dévisser les écrous a L enjoliveur peut s enlever d un coup sec b La clé peut glisser en dévissant les écrous Et ainsi de suite a Une fois cette partie de l analyse conclue les participants devraient l examiner ensemble Comment établir des mesures préventives La dernière étape de l analyse de la sécurité des tâches consiste à établir des mesures visant à éliminer ou à réduire les risques découverts Voici dans l ordre de préférence des méthodes d intervention qu il convient ordinairement d adopter 1 Éliminer la cause du danger Ce genre d intervention est le plus efficace et il peut être réalisé par les moyens suivants Changer de procédé Modifier un procédé actuel Utiliser une substance moins dangereuse Améliorer le milieu ambiant ventilation Modifier ou changer l équipement ou les outils 2 Circonscrire la source du danger utiliser des dispositifs de protection des machines S il n est pas possible d éliminer la source du danger on peut avoir recours à des enceintes des cabines ou des dispositifs de protection des machines pour limiter le risque d entrée en contact avec l élément dangereux 3 Réviser les procédures de travail Lorsqu une tâche présente des dangers il faut considérer modifier les étapes qui constituent cette tâche changer

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/job-haz.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Contrôle des dangers : Réponses SST
    d ingénierie sont des méthodes de prévention des dangers qui font partie de la conception d une usine de l équipement ou des procédés Les mesures d ingénierie sont une façon très fiable de prévenir l exposition des travailleurs tant que les mesures sont conçues utilisées et maintenues adéquatement Les mesures d ingénierie de base se divisent en trois types Contrôle des procédés Utilisation d une enceinte ou l isolement de la source d émission Ventilation Contrôle des procédés Le contrôle des procédés consiste à changer la manière dont une tâche ou un procédé est effectué afin de réduire le danger Une surveillance exercée avant et après la mise en place du changement permet de s assurer que le changement entraîne véritablement des expositions plus faibles Voici des exemples de modification des procédés Utiliser des méthodes humides de forage et de meulage plutôt que des méthodes sèches Par méthodes humides on entend les méthodes qui consistent à arroser une surface poussiéreuse avec de l eau pour réduire l empoussiérage ou à mélanger la matière avec de l eau pour éviter la création de poussières Utiliser un aspirateur ou une méthode humide plutôt que le balayage à sec p ex à l aide d un balai pour éliminer la poussière et réduire le danger d inhalation Remarque Ne jamais utiliser d aspirateur domestique surtout pour le nettoyage de produits toxiques comme le plomb ou l amiante Utiliser un aspirateur conçu spécialement pour les établissements industriels et les filtres appropriés etc Utiliser le nettoyage à la vapeur plutôt que le dégraissage aux solvants cependant il est important d évaluer l apparition possible de dangers causés par la température élevée par exemple le stress thermique Utiliser des moteurs électriques plutôt que des moteurs diesel pour éliminer les émissions d échappement des diesels Faire flotter des balles dans les réservoirs ouverts contenant des solvants p ex pendant les opérations de dégraissage pour réduire la surface de contact du solvant et diminuer les pertes de solvant Remplacer la peinture au pistolet classique par la peinture au pinceau ou par des méthodes de peinture sans air comprimé car elles répandent moins de peinture dans l air Réduire la température d un procédé afin de diminuer les émissions de vapeur Utiliser l automatisation moins il y a de travailleurs manipulant ou utilisant la matière moins il y a de potentiel d exposition Utiliser le transport mécanique plutôt que les méthodes manuelles Utilisation d une enceinte et isolement Ces méthodes visent à garder le produit chimique à l intérieur et le travailleur à l extérieur ou vice versa Une enceinte permet d éloigner physiquement un danger précis du travailleur L équipement isolé par exemple est hermétiquement scellé et généralement ouvert seulement pour le nettoyage ou l entretien Parmi les autres dispositifs mentionnons les boîtes à gants le produit chimique est dans un espace ventilé et clos et les employés le manipulent à l aide des gants intégrés les cabines de sablage et les systèmes de commande à distance On doit faire attention lorsque l enceinte est ouverte pour l entretien car il pourrait y avoir exposition si les précautions appropriées ne sont pas prises L enceinte doit être bien entretenue pour prévenir les fuites L isolement éloigne géographiquement le procédé à risque de la majorité des travailleurs Les techniques courantes d isolement consistent à créer un cabinet exempt de contaminants autour soit du matériel soit des postes de travail des employés Ventilation La ventilation est une méthode de prévention qui ajoute ou enlève selon les besoins de l air dans le milieu de travail La ventilation peut éliminer ou diluer les contaminants présents dans l air si elle est bien conçue La ventilation par aspiration à la source peut être adaptée à presque tous les produits chimiques et activités Elle élimine le contaminant à la source de sorte qu il ne peut se disperser dans le milieu de travail et ses taux d échappement sont généralement plus faibles que la ventilation générale la ventilation générale change habituellement l air de toute la pièce La ventilation par aspiration à la source est un moyen efficace de prévenir l exposition aux dangers mais elle doit être utilisée quand d autres méthodes comme l élimination ou la substitution ne conviennent pas Un système de ventilation par aspiration à la source est composé de ces éléments de base Une hotte qui capture les contaminants dans l air à la source Un réseau de conduits cheminée d échappement ou conduit de recirculation qui transporte l air contaminé jusqu au filtre à air le cas échéant ou jusqu au ventilateur loin de la source Un ventilateur qui aspire l air de la hotte dans les conduits et éloigne l air du lieu de travail Le ventilateur doit assumer toutes les pertes liées à la friction à l entrée dans la hotte et aux raccordements du système tout en produisant le débit d air voulu Des épurateurs d air qui éliminent les contaminants comme la poussière particules les gaz et les vapeurs peuvent parfois être présents dans l air avant qu il ne soit évacué dans l environnement l air extérieur selon la matière utilisée dans la hotte Figure 4 La conception du système de ventilation est très importante et doit correspondre à l activité et au produit chimique en question On doit demander conseil à un expert Ce type de protection est très efficace mais seulement si le système est bien conçu et bien entretenu Les contaminants étant évacués à l extérieur vous devez vous informer auprès du ministère de l Environnement ou de votre municipalité au sujet de la réglementation environnementale ou des règlements municipaux qui pourraient s appliquer dans votre région Quels sont quelques exemples de mesures administratives Les mesures administratives limitent l exposition des travailleurs par l instauration de périodes de travail plus courtes dans les aires contaminées ou par la mise en place d autres règles Ces mesures de prévention comportent de nombreuses limites car le danger n est pas

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/hazard_control.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Enquête sur les accidents : Réponses SST
    conclurait que l accident est attribuable à l imprudence de l employé sans chercher plus à fond d autres facteurs contributifs omettrait de répondre à de nombreuses questions importantes notamment Le travailleur était il distrait Dans l affirmative pour quelles raisons Une marche à suivre sécuritaire a t elle été suivie Dans la négative pour quelles raisons Les dispositifs de sécurité étaient ils fonctionnels Dans la négative pour quelles raisons Le travailleur avait il reçu la formation requise Dans la négative pour quelles raisons Une enquête qui répond à ces questions et aux autres problèmes soulevés mettra probablement à jour des conditions auxquelles il est plus facile d apporter des corrections que les mesures visant à prévenir les imprudences Quelles sont les étapes d une enquête sur un accident de travail L enquête sur un accident de travail comporte les étapes ci après Déclarer l accident à une personne désignée au sein de l organisation Administrer le traitement médical et les premiers soins requis aux blessés et empêcher que des blessures ou des dommages additionnels ne soient subis Faire enquête sur l accident Déterminer les causes de l accident Transmettre les conclusions de l enquête Élaborer un plan en vue d apporter les corrections nécessaires Assurer la mise en application des mesures de correction recommandées Évaluer l efficacité des mesures de correction apportées Effectuer des changements favorisant une amélioration continue de la situation L enquête doit débuter aussitôt que possible après l accident ou le quasi accident afin de maximiser les chances d observer les conditions qui existaient au moment de l accident d empêcher le déplacement ou l élimination des éléments de preuve et d identifier les témoins Les composants de la trousse dont les membres de l équipe chargée de l enquête auront besoin c est à dire crayons papier appareil photo pellicule le cas échéant flash ruban à mesurer etc doivent être immédiatement accessibles afin d éviter toute perte de temps Que faut il rechercher comme causes d accident Modèles de causalité De nombreux modèles de causalité ont été proposés à l égard des accidents depuis la théorie des dominos d Heinrich jusqu à la méthode sophistiquée appelée MORT pour Management Oversight and Risk Tree Le modèle plus simple présenté dans l illustration 1 tente de montrer que les causes de tout accident peuvent être regroupées en cinq catégories Tâche Matériel Environnement Main d œuvre et Gestion Lorsque ce modèle est utilisé les causes faisant partie de chaque catégorie doivent être étudiées au cours de l enquête Chacune de ces catégories est examinée plus en détails dans les paragraphes qui suivent Ne perdez pas de vue que ces questions sont de simples exemples et qu elles ne peuvent en aucun cas constituer une liste de vérification exhaustive Figure 1 Causes d accidents Tâche Sous cette catégorie sont regroupées les marches à suivre appliquées au moment de l accident Les membres de l équipe d enquête doivent examiner ces marches à suivre pour tenter de trouver les réponses à des questions telles que La méthode de travail utilisée était elle sécuritaire Est ce qu un changement des conditions environnantes aurait rendu la méthode habituelle moins sécuritaire Est ce que les employés disposaient du matériel et des outils appropriés Ont ils été utilisés Les dispositifs de sécurité fonctionnaient ils correctement Le cadenassage a t il été effectué au moment requis En réponse à la majorité de ces questions le suivi nécessaire exigera de se demander Dans la négative pour quelles raisons Matériel Pour retracer les éventuelles causes associées à l équipement aux outils ou à la machinerie utilisés l enquêteur peut tenter de répondre aux questions suivantes Y a t il eu défaillance de l équipement Qu est ce qui a causé cette défaillance La machinerie utilisée est elle conçue correctement Est ce que des matières dangereuses étaient en cause Ces dernières étaient elles clairement identifiées Était il possible d avoir accès et d utiliser une substance de remplacement moins dangereuse Les matières premières utilisées étaient elles en tout point conformes Est ce qu un équipement de protection individuelle ÉPI aurait dû être utilisé L ÉPI approprié était il utilisé Est ce que les employés utilisant l ÉPI ont obtenu la formation appropriée À nouveau chaque fois que la réponse permet de déceler une condition non sécuritaire l enquêteur doit se demander pourquoi cette condition ou cette situation a été tolérée Environnement L environnement physique et particulièrement les modifications subites de cet environnement est un facteur qu il faut préciser La situation qui existait au moment de l accident est ce qui importe vraiment et non les conditions qui existent habituellement Par exemple l enquêteur étudiant les circonstances d un accident peut désirer savoir ce qui suit Quelles étaient les conditions météorologiques Est ce qu une mauvaise tenue des lieux créait un problème Est ce qu il faisait trop chaud ou trop froid Le bruit environnant posait il un problème La lumière ou l éclairage était il suffisant Est ce que des gaz dangereux ou toxiques des poussières ou des fumées étaient présents dans l aire de travail Main d œuvre L état physique et l état mental des personnes directement impliquées doivent être pris en compte L objectif visé n est pas de jeter le blâme sur quelqu un mais l enquête ne peut être complétée sans qu il soit déterminé si des facteurs personnels ont pu contribuer à l accident Certains facteurs demeureront plutôt constants tandis que d autres peuvent varier d une journée à l autre Est ce que les employés en cause étaient expérimentés dans ce travail Ont ils été correctement formés Avaient ils la capacité physique d effectuer ce travail Quel était leur état de santé Étaient ils fatigués Étaient ils stressés tension liée au travail ou à leur vie privée Gestion La haute direction définit les systèmes de gestion utilisés et c est à elle qu incombe la responsabilité légale d assurer la sécurité sur les lieux de travail C est la raison pour laquelle le rôle des superviseurs et des membres de la haute direction de même que le choix et la portée des systèmes de gestion retenus sont toujours pris en compte au cours d une enquête sur un accident de travail Les lacunes des systèmes de gestion constituent souvent des facteurs ayant agi de façon directe ou indirecte sur l accident Pour vérifier cet aspect l enquêteur doit poser des questions semblables aux suivantes Les règles de sécurité pertinentes ont elles été transmises à tous les employés et bien comprises par eux Les employés ont ils eu accès à des consignes d orientation et des marches à suivre écrites Les procédures ont elles été mises en application Le travail a t il été effectué sous une supervision adéquate Les employés ont ils été formés pour exécuter ce travail Des risques ont ils été identifiés précédemment Des marches à suivre ont elles été élaborées pour les maîtriser Les conditions dangereuses ont elles été corrigées L entretien de l équipement a t il été effectué régulièrement Les inspections de sécurité ont elles été exécutées régulièrement Ce modèle d enquête sur un accident peut servir de guide en vue de déceler toutes les causes possibles et de réduire la tendance à examiner les faits de façon isolée Certains enquêteurs peuvent choisir d associer quelques unes des questions types proposées à d autres catégories toutefois ces catégories ont peu d importance dans la mesure où chaque question pertinente est effectivement posée Il y a de toute évidence une bonne part de chevauchement entre ces catégories ce qui reflète bien la situation dans la vie courante C est pourquoi il importe à nouveau de se rappeler que ces questions sont de simples exemples et qu elles ne peuvent en aucun cas constituer une liste de vérification exhaustive Comment recueille t on les faits Les étapes d une enquête sur un accident sont assez simples l enquêteur recueille les renseignements pertinents les analyse tire des conclusions et formule des recommandations Bien que la marche à suivre soit assez claire chaque étape peut présenter des pièges qu il doit éviter Comme nous l avons déjà exposé l enquêteur doit faire preuve d ouverture d esprit parce que toute idée reçue peut entraîner l adoption d hypothèses erronées au détriment de faits ou d éléments de preuve significatifs Toutes les causes possibles doivent être prises en compte Il est bon de noter toutes les idées au fur et à mesure qu elles surgissent mais il ne faut tirer aucune conclusion avant d avoir recueilli tous les renseignements appropriés Employés blessés Les tâches urgentes les plus importantes opérations de sauvetage traitement médical des victimes et prévention de toute blessure additionnelle sont prioritaires et ne doivent pas être entravées par d autres activités Lorsque ces tâches sont exécutées ou en bonne voie de l être l enquêteur peut commencer son travail Preuves matérielles Avant même d essayer de réunir des renseignements faire un survol rapide du site prendre des mesures visant à préserver les éléments de preuve et identifier tous les témoins Dans certaines sphères de réglementation tout ce qui se trouve sur le site d un accident ne doit en aucun cas être déplacé sans l autorisation préalable des représentants gouvernementaux appropriés tels que le coroner l inspecteur ou l agent de police Les preuves matérielles constituent probablement les renseignements qui prêtent le moins à la controverse parmi ceux que l on puisse recueillir Elles sont néanmoins exposées à une élimination ou à des modifications rapides par conséquent ce sont les premiers renseignements qu il faut recueillir Selon l expérience que vous avez au sujet du procédé de travail en cours vous souhaiterez vérifier différents éléments tels que ceux énumérés ci après position des personnes blessées équipement et matériel utilisés matières ou produits chimiques utilisés dispositifs de sécurité utilisés position des dispositifs de garde appropriés position des commandes des machines dommages causés à l équipement tenue des locaux ou des lieux conditions météorologiques conditions d éclairage ou de visibilité niveaux de bruit heure de l accident Vous souhaiterez peut être prendre des photographies avant que le moindre élément ne soit déplacé tant de l ensemble des lieux que de certains éléments spécifiques Une étude minutieuse de ces photographies pourrait par la suite permettre de déceler des conditions ou de faire des observations passées jusqu à ce moment inaperçues Des croquis du site de l accident tracés en fonction des mesures relevées sur place peuvent aussi faciliter une analyse subséquente et clarifier les rapports écrits Les pièces de matériel ou d équipement défectueux les débris ou les déchets ainsi que les échantillons de matières ayant un rapport avec l accident peuvent être retirés du site en vue d une analyse plus approfondie par des experts L emplacement de chacun de ces articles sur le site de l accident doit être consigné par écrit même si ces éléments ont été photographiés Témoins oculaires Bien que vous soyez peut être incapable de le faire en certaines occasions il est toujours très important d interroger les témoins Ils seront dans certains cas votre principale source de renseignements car vous pourriez être chargé d une enquête sur un accident sans être en mesure d examiner le site immédiatement après l accident Comme les témoins peuvent être soumis à un stress émotionnel intense ou encore être effrayés de parler tout à fait librement par crainte des représailles leur interrogation constitue probablement la tâche la plus ardue que l enquêteur ait à accomplir Les témoins devraient être tenus à l écart les uns des autres et interrogés le plus rapidement possible après l accident S ils ont l occasion de discuter entre eux de ce qui s est produit ils pourraient petit à petit s éloigner un peu de leur perception initiale qui ferait place de façon toute naturelle surtout lorsque les faits soulèvent certains doutes à une vision faisant davantage consensus Les témoins doivent être interrogés individuellement plutôt qu en groupe L enquêteur peut aussi décider d interroger un témoin sur le site de l accident où il sera plus facile de déterminer la position de chaque personne impliquée et d obtenir une description des événements D un autre côté il peut être préférable de réaliser les interviews dans un bureau tranquille où les distractions seront moins nombreuses La décision peut en partie dépendre de la nature de l accident et de l état mental des témoins Interview Effectuer un interview est un art auquel on ne peut rendre justice dans un document aussi bref On peut toutefois formuler quelques consignes précisant ce qu il faut faire et ce qu il faut éviter de faire Le but de l interview consiste à gagner la confiance du témoin de l accident et à obtenir une description de l événement énoncée dans ses propres mots À FAIRE Mettre le témoin qui est probablement bouleversé le plus à l aise possible Rappeler le véritable objectif de l enquête déterminer ce qui s est produit et pourquoi cela s est produit Laisser le témoin parler écouter attentivement Demander au témoin de confirmer que les renseignements fournis sont consignés de façon exacte Tenter de détecter tout sentiment sous jacent ressenti par le témoin Prendre des notes ou demander à un autre membre de l équipe de le faire Avant d enregistrer l interview demander au témoin si cela lui convient Clore l interview sur une note positive À ÉVITER Ne pas intimider le témoin Ne pas interrompre le témoin Ne pas poser des questions suggestives Ne pas guider le témoin Ne pas laisser paraître vos émotions Ne pas tirer des conclusions hâtives Formuler des questions à réponse libre auxquelles on ne peut répondre simplement par un oui ou par un non Les questions que vous poserez à chaque témoin varieront bien entendu en fonction de l accident mais voici à titre indicatif quelques questions générales qui devraient être posées pour chaque enquête Où étiez vous au moment de l accident Que faisiez vous à ce moment Qu avez vous vu Qu avez vous entendu Comment décririez vous les conditions environnementales température lumière éclairage bruit etc au moment de l accident Que faisaient la ou les personnes blessées à ce moment À votre avis quelle est la cause de l accident Comment pourrait on prévenir de tels accidents à l avenir Pour l enquêteur qui n était pas sur les lieux au moment de l accident une méthode simple consiste à poser des questions afin de découvrir ce qui s est produit De toute évidence il faut évaluer la validité de toute affirmation effectuée durant les interviews Les réponses fournies à quelques questions préliminaires permettent généralement d estimer dans quelle mesure le témoin a pu concrètement observer ce qui est survenu Une autre technique parfois utilisée pour déterminer la séquence des événements consiste à les rejouer ou à les répéter tels qu ils se sont déroulés Il faut bien entendu prendre grand soin de ne pas causer de blessures ni de dommages additionnels On demande alors à un témoin habituellement l employé blessé de rejouer au ralenti les actions ou les tâches qui ont précédé l accident Documents de référence Une troisième source d information souvent négligée consiste en divers documents de référence tels que les fiches techniques les procès verbaux des réunions du Comité de santé et de sécurité au travail les rapports d inspection les politiques de l organisation les rapports d entretien les rapports d accidents antérieurs les consignes officielles sur la sécurité au travail et les registres de formation Tout renseignement pertinent doit être étudié avec soin dans le but de découvrir ce qui a pu se produire et quels changements peuvent être recommandés pour empêcher que des accidents semblables ne se reproduisent Que devrais je savoir avant d effectuer l analyse et de tirer des conclusions À cette étape ci de l enquête la plupart des faits concernant ce qui s est produit et comment cela s est produit devraient être connus L obtention de ces renseignements a exigé beaucoup de travail mais ne représente néanmoins que la première moitié de l objectif visé Il faut maintenant trouver la réponse à la question clé Pourquoi est ce arrivé Pour éviter que des accidents similaires ne se produisent à nouveau les enquêteurs doivent envisager toutes les réponses possibles à cette question Vous avez fait preuve d ouverture d esprit face à toutes les possibilités et vous avez examiné tous les faits pertinents Il vous manque peut être encore certains éléments d information pour parvenir à reconstituer la séquence complète des événements ayant conduit à l accident Il sera parfois nécessaire d interroger à nouveau certains témoins pour obtenir les renseignements manquants Une fois l analyse terminée rédiger un compte rendu relatant étape par étape ce qui s est produit selon vos constatations en procédant à rebours depuis le moment où l accident a eu lieu et en énumérant toutes les causes possibles à chaque étape ceci ne constitue pas une étape supplémentaire car ce faisant vous rédigerez une ébauche du rapport final de l enquête Vérifier chaque constatation ou conclusion afin de déterminer si elle est étayée par des éléments de preuve des preuves directes physiques ou documentaires mentionnées dans les comptes rendus des témoins oculaires des preuves reposant sur des hypothèses Cette liste tient lieu de vérification finale en vue de repérer les éventuelles divergences qui doivent être expliquées ou supprimées Pourquoi faut il formuler des recommandations La dernière étape est aussi d une grande importance et consiste à formuler des recommandations judicieuses élaborées de manière à empêcher la répétition d accidents similaires Lorsque vous êtes bien informé des procédés de travail en cause et des conditions existant dans l ensemble de l organisation vous ne devriez pas avoir beaucoup de difficultés à proposer des recommandations réalistes Les recommandations formulées doivent à la fois Être spécifiques Être constructives S appliquer aux causes fondamentales de l accident Définir les facteurs contributifs Il faut résister à la tentation

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/investig.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Espaces clos - Programme : Réponses SST
    de l autorisation Quelles mesures doivent être prises au cours de travaux effectués dans un espace clos Des panneaux de mise en garde doivent interdire l entrée sans autorisation dans l espace clos Toute personne qui travaille en espace clos doit être constamment attentive à toute variation des conditions à l intérieur de cet espace Si une alarme provenant de l équipement de surveillance est déclenchée ou en présence de toute autre indication de danger les travailleurs devraient quitter immédiatement l espace Un autre travailleur le surveillant désigné également appelé surveillant de sécurité ou un travailleur de réserve est posté à l extérieur de l espace clos et surveille de façon continue les travailleurs qui pénètrent dans l espace clos Les fonctions du surveillant de sécurité sont les suivantes Comprendre la nature des dangers qui peuvent être présents à l intérieur de cet espace clos particulier et reconnaître les signes les symptômes et les modifications de comportement chez les travailleurs qui s y trouvent Surveiller l espace clos et la zone environnante afin de déceler toute condition dangereuse Demeurer à l extérieur de l espace clos et n effectuer aucun autre travail susceptible de le détourner de sa tâche première soit la surveillance des travailleurs à l intérieur de l espace clos Demeurer en communication bidirectionnelle constante avec les travailleurs qui se trouvent dans l espace clos Ordonner l évacuation immédiate en présence d un risque potentiel n ayant pas fait l objet de mesures de contrôle Demander immédiatement de l aide en cas d urgence Se tenir prêt à fournir sur le champ une assistance d urgence en dehors de l espace clos au besoin Procéder à un sauvetage avec entrée dans l espace clos seulement après avoir pris les précautions les plus strictes et après avoir vérifié qu un autre surveillant de sécurité est disponible sur le champ Si un travailleur doit quitter un espace clos durant une très courte période par exemple le temps d une pause café ou le temps d aller chercher d autres matériels pour son travail les conditions de l atmosphère dans l espace clos doivent de nouveau être analysées avant que le travailleur n y rentre Toutefois si l espace clos a fait l objet d une surveillance constante au moyen d instruments qui permettent de prendre connaissance sans y entrer des données relatives aux conditions de l atmosphère à l intérieur de l espace clos pendant cette courte absence alors le travailleur pourra réintégrer l espace clos sans qu il soit nécessaire de refaire des analyses Si la qualité de l air ne fait pas l objet d une analyse continue l évaluation des risques doit être effectuée à nouveau On ne doit jamais condamner l accès à un espace clos avant de s être assuré que plus personne ne s y trouve À la sortie de l espace clos l heure précise de sortie doit être consignée dans le protocole d autorisation d accès Quelles sont les précautions principales à

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/confinedspace_program.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Guide de rédaction d'un énoncé de politique de SST : Réponses SST
    l inclusion d exigences relatives à la présentation régulière de rapports dans les éléments des programmes Une politique réussie permet notamment à tous les employés d être conscients de son existence Si le plan de mise en œuvre de la politique est de qualité les employés s en souviendront lors de leurs activités quotidiennes des réunions sur la sécurité et des séances d orientation et de formation La responsabilité d adhérer à une politique de santé et de sécurité peut faire partie des descriptions de travail des employés Chaque employé lors de son entrée en fonction pourrait recevoir une copie de la politique et être informé que le respect de la politique constitue une condition d emploi L employeur peut renforcer son engagement envers la politique en posant des affiches dans les lieux de travail en rédigeant des articles sur la politique dans les bulletins de l entreprise en y faisant référence dans les manuels d emploi etc Chaque milieu de travail aura bien sûr sa propre manière de tenir ses employés informés La seule chose à retenir est la nécessité d avoir un plan à respecter Avez vous des exemples de façons de communiquer la politique aux employés Une politique efficace sur la gestion de la santé et de la sécurité doit être clairement définie et communiquée être appuyée par des dispositions solides et être mise en pratique être reflétée dans les attitudes et les activités quotidiennes des employés être surveillée Voici des façons de communiquer la politique et les différentes responsabilités formation manuels sur la politique et les procédures comités mixtes sur la santé et la sécurité descriptions de travail babillards et rappels discussions et réunions sur la sécurité participation de la haute direction aux réunions sur a sécurité démonstration de l engagement de la haute direction par un examen des rapports d inspection des comités assortis de recommandations des enquêtes sur les accidents et des évaluations des programmes de santé et de sécurité et par une réponse efficace à ces rapports Quelles sont vos suggestions quant à la mise en œuvre de la politique Pour mettre en œuvre une politique les activités de santé et de sécurité doivent être définies et attribuées Bien que chaque milieu de travail ait sa propre façon de faire il y a certaines considérations générales à examiner La politique doit indiquer que le milieu de travail possède des règles claires qui assurent un comportement au travail sain et sécuritaire Elle doit préciser qui est responsable de l élaboration de l observation et de l application des règles La politique doit comprendre des lignes directrices claires sur l entretien et l utilisation des équipements et de la machinerie Encore une fois les responsabilités individuelles doivent être précisées La politique doit préciser quel type de programme de formation l entreprise fournira pour faire en sorte que les employés puissent assumer leurs responsabilités Cela peut comprendre une séance d orientation le jour de l entrée en fonction de la formation et des cours de perfectionnement La politique doit décrire les moyens d offrir aux employés l information sur les dangers courants ou spécifiques présents au travail et les procédures à suivre pour les tâches dangereuses Des réunions régulières sur la santé et la sécurité tenues sur les lieux de travail à tous les niveaux de l entreprise font partie intégrante d un programme de sécurité efficace La politique peut indiquer quels genres de questions seront débattues à ces réunions les informations pouvant être communiquées verbalement et celles devant être écrites Avez vous un exemple de liste de contrôle pour la révision d une politique existante ou la rédaction d une nouvelle politique Voici des exemples de questions pouvant faire partie d une liste de contrôle oui non L énoncé exprime t il l engagement de l entreprise à assurer la santé et la sécurité Les obligations de l employeur envers ses employés sont elles claires L énoncé mentionne t il le dirigeant chargé d assurer la mise en œuvre et la révision régulière de la politique et la façon dont on s y prendra L énoncé a t il été signé par un cadre supérieur L énoncé tient il compte des points de vue des gestionnaires et des superviseurs des représentants en sécurité et des comités de sécurité A t on discuté des tâches décrites dans l énoncé avec les personnes concernées Ces personnes comprennent elles bien comment sera évalué leur rendement et connaissent elles les ressources à leur disposition pour mener leurs tâches de façon sécuritaire L énoncé décrit il clairement que la collaboration de tous les employés est vitale au succès de la politique L énoncé décrit il comment les employés doivent participer aux questions de santé et de sécurité Par exemple en étant consultés en participant aux inspections ou en siégeant à un comité de sécurité L énoncé décrit t il clairement l attribution des tâches liées à la santé et à la sécurité et les responsabilités des différents niveaux de l entreprise L énoncé mentionne t il les personnes responsables des rapports d enquête et des dossiers d accidents des précautions à prendre contre les incendies et du plan d évacuation des premiers soins des inspections de sécurité du programme de formation de la conformité aux exigences légales La responsabilité d un milieu de travail salubre et sécuritaire incombe t elle uniquement à la direction Les préoccupations d un employeur concernant la santé et la sécurité sont elles aussi importantes que les considérations économiques financières et commerciales L énoncé mentionne t il les noms de chaque gestionnaire responsable de l application de la politique dans des secteurs et services précis L énoncé décrit il l obligation de l employeur à fournir des directives et de la formation sur la santé et la sécurité à tous les employés L énoncé mentionne t il l établissement et le maintien des rôles et des directives en matière de santé et de sécurité L énoncé fait il référence à des programmes planifiés de SST L

    Original URL path: http://www.cchst.ca/oshanswers/hsprograms/osh_policy.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive