archive-ca.com » CA » I » IMAGINECANADA.CA

Total: 1202

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • L’ancien ministre des Finances, Jim Flaherty, gardait une place dans son cœur pour les organismes de bienfaisance du Canada | Imagine Canada
    personnes handicapées Au cours de la dernière partie de son mandat Imagine Canada a connu une relation très positive quoique non partisane avec l ex ministre et son cabinet Le personnel du ministre avec son approbation acceptait nos demandes de réunions pour discuter de mesures visant à accroître l impact des OSBL Il écoutait même attentivement et répondait à nos préoccupations lorsque nous étions en désaccord sur une question Il travaillait avec le secteur de la bienfaisance Lorsque plus de 70 pour cent des dirigeants d OSBL ont comparu devant le Comité des finances lors des audiences sur les incitatifs pour dons de bienfaisance afin de soutenir le crédit d impôt allongé et quand les Champions du secteur d Imagine Canada ont envoyé des messages au ministre des Finances expliquant pourquoi c était si important Jim Flaherty a pris note Quand il a déterminé qu il n avait pas la marge de manœuvre budgétaire requise pour introduire pleinement le crédit d impôt allongé dans le budget de 2013 il ne s est pas contenté de hausser les épaules et de ne rien faire Au lieu de cela il a présenté le super crédit pour premier don de bienfaisance et s est engagé à continuer à travailler avec Imagine Canada et les OSBL en vue d élargir la base de donateurs Pour le budget de 2014 il aurait pu faire valoir que le gouvernement avait déjà traité des recommandations des audiences de 2012 sur les incitatifs pour dons de bienfaisance toutefois il a consacré une section du budget aux organismes de bienfaisance et a présenté un certain nombre de recommandations permettant de réduire les coûts laissant la porte ouverte à un éventuel crédit d impôt allongé en 2015 une fois que les comptes seraient équilibrés J ai rencontré le ministre Flaherty

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/l%E2%80%99ancien-ministre-des-finances-jim-flaherty-gardait-une-place-dans-son-c%C5%93ur-pour-les-organismes (2014-10-22)
    Open archived version from archive


  • Ce qui est mesuré est réalisé | Imagine Canada
    meilleurs moyens d améliorer son rendement dans ce domaine ne consiste pas à faire des promesses de plus en plus sincères de meilleurs résultats mais à appliquer le processus difficile et exigeant d élaboration de mesures plus efficaces de la qualité environnementale Cela se traduirait par une meilleure gestion et par des décisions qui donneraient les résultats qui sont importants pour les Canadiens Inversement les méthodes de mesure insuffisantes ou inefficaces risquent de déboucher sur des stratégies qui soient au mieux inefficaces et au pire contre productives Maintenant que je travaille comme économiste en chef pour le secteur des OSBL du Canada je trouve que ces idées peuvent s appliquer à de nombreux programmes sociaux qui ont des objectifs difficiles à mesurer comme l équité et la justice Dans le secteur public on accorde de plus en plus d importance à la définition et à la gestion des résultats En effet c est au sein du gouvernement qu on réalise certains des meilleurs travaux en ce qui concerne la mesure de résultats et qu on utilise des approches axées sur les résultats dans le cadre de la conception et du développement d un large éventail de programmes gouvernementaux Cette idée sous tend le mouvement en faveur de la création de partenariats d investissement social entre le gouvernement les organismes caritatifs et le secteur privé Les connaissances en matière de gestion et de paramètres novateurs que peut offrir le secteur privé constituent un important avantage de ce mouvement C est une idée qui suscite l intérêt de la nouvelle génération de donateurs potentiels qui ont grandi dans l économie du savoir axée sur la mesure de résultats L importance accordée à la mesure de résultats est elle une tendance de la génération actuelle Mis à part la question épineuse de savoir si les donateurs actuels prennent des décisions en fonction de la mesure des résultats on peut affirmer avec certitude que les mesures deviendront plus importantes au fil du temps D abord tous les secteurs le secteur caritatif le secteur public et le secteur public font l objet de pressions incessantes pour être plus efficaces et pour gérer un plus grand éventail de questions sociales environnementales et économiques Il est important voire nécessaire d élaborer de meilleures mesures afin d apporter les améliorations que la société exige Deuxièmement nous ne devons pas oublier que les donateurs d aujourd hui sont tout aussi importants que les donateurs de demain D après ce que j ai constaté la jeune génération n est rien de moins engagée à l égard de questions sociales et caritatives que la génération des baby boomers Cependant les jeunes sont bien plus habitués à utiliser des mesures lors de la prise de décisions Tout le monde y gagne lorsqu on met l accent sur les résultats La mesure de résultats peut donner lieu à une meilleure gestion et un plus grand impact par chaque dollar versé à une œuvre caritative et peut et susciter l intérêt de la nouvelle

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/ce-qui-est-mesur%C3%A9-est-r%C3%A9alis%C3%A9 (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • In Conversation with Marcel Lauzière: Canadian Philanthropy and the Future of Grantmaking | Imagine Canada
    savons que la philanthropie a toujours été importante aux États Unis mais c est moins le cas au Canada Et ce changement n est pas une mauvaise chose c est une bonne chose Selon vous quels sont les principaux défis auxquels sont confrontées les fondations subventionnaires Je pense que les fondations se rendent compte qu elles peuvent faire beaucoup plus que simplement se servir de leurs actifs C est à dire qu elles peuvent faire plus que simplement octroyer des subventions Maintenant il faut mettre l accent sur les mesures à prendre pour aller plus loin Comment pouvons nous mettre à profit notre capacité d établir des liens et de réunir des gens à la table pour discuter des grandes questions Comment pouvons nous utiliser notre voix afin de défendre l élaboration de politiques publiques judicieuses ce que les fondations n ont pas eu tendance à faire dans le passé Il s agit de quelque chose relativement récente parce que les fondations au Canada travaillent généralement dans les coulisses derrière le rideau Elles font du bon travail mais laissent à d autres le soin de mobiliser les gens et de repousser les limites de la politique publique Je pense qu il est important que les fondations le fassent Mais cela exige un autre ordre de compétences et une nouvelle façon de regarder le monde Les fondations n ayant aucune expérience dans ce domaine ne peuvent pas simplement dire Nous sommes désormais des rassembleurs Nous allons participer à l élaboration de politiques publiques Elles doivent considérer les compétences dont ils ont besoin pour le faire Elles doivent réfléchir aux questions de l impact et de la mesure de l impact Les fondations doivent chercher à mieux comprendre leur rôle leurs objectifs et la façon de mesurer leur impact Elles doivent se rendre compte qu il faut disposer de ressources adéquates parce que cela coûte de l argent On ne peut pas simplement demander aux organisations de mesurer leur impact sans reconnaître qu il faudra y consacrer des ressources J aimerais parler brièvement de votre point de vue sur la relation entre un bailleur de fonds et un bénéficiaire dans le contexte de la mesure de l impact Quel rôle une fondation peut elle jouer pour aider un bénéficiaire à mesurer son impact En ce qui concerne la mesure de l impact je crois qu une chose qui nous empêche de faire des progrès c est que nous avons l impression qu il faut trouver une méthode parfaite qui permette de mesurer les choses parfaitement Eh bien cela n arrivera pas Nous devons cesser d utiliser ce prétexte pour ne pas progresser Nous ferons des substitutions et nous trouverons des manières différentes d envisager les choses mais il faudra que les fondations et les organisations fassent des progrès parallèlement et qu elles trouvent un moyen de mesurer cet impact Les fondations sont également mises au défi de repenser leurs relations avec d autres organisations Autrement dit pour les subventionnaires qui accordent simplement

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/en-conversation-avec-marcel-lauzi%C3%A8re-la-philanthropie-au-canada-et-l%E2%80%99avenir-de-l%E2%80%99octroi-de (2014-10-22)
    Open archived version from archive



  • Assiniboine Park Conservancy: Winnipeg's crown jewel | Imagine Canada
    et la serre du parc Assiniboine un théâtre lyrique où sont offerts gratuitement concerts et projections de film tout au long de l été une galerie d art de première classe située au pavillon du parc un terrain de jeu naturel qui fait le ravissement des enfants un jardin de sculptures unique en son genre où sont exposées des œuvres de l artiste regretté et mondialement connu Leo Mol et où des concerts de jazz gratuits attirent en été un grand nombre de spectateurs un plan d eau offrant un cadre paradisiaque le Centre de la famille Qualico et son Park Café des jardins d une beauté extraordinaire de grands espaces verts aménagés permettant aux visiteurs de pique niquer et de s adonner à divers sports et loisirs de magnifiques pistes aménagées pour la marche et le ski de fond ainsi qu un impressionnant réseau de chemins destinés aux adeptes du vélo tout terrain La plupart des Manitobains et des personnes ayant déjà résidé au Manitoba ont en mémoire de merveilleux moments passés au parc Assiniboine lequel après plus de 107 ans d existence fait indéniablement partie des actifs de la collectivité Le parc Assiniboine est un lieu unique et le plan de réaménagement de dix ans dont il fait présentement l objet témoigne de la variété de ses attraits ainsi que de la place qu il occupe au sein de la collectivité Les améliorations qui y sont menées actuellement profiteront à tous les membres de la collectivité quels que soient leur âge leurs origines et le groupe socio économique dont ils font partie Le parc en est à une phase particulière de son histoire soit une période qui offre une occasion unique de s impliquer en vue de contribuer à l avenir de cet inestimable trésor collectif Pour obtenir

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/assiniboine-park-conservancy-le-fleuron-de-winnipeg (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Blog | Imagine Canada
    le regretté critique de la télévision Voir plus Votre demande d accréditation par le Programme de 29 Janvier 2014 Les normes Transparence et imputabilité Lisa Hartford J ai assisté à une réunion du Comité d examen par les pairs du Programme de normes pour observer ce qui s y passe C Voir plus Communiquer votre impact aux bailleurs de fonds 23 Janvier 2014 Bulletin mensuel sur la recherche de subventions Connexion Subvention Collecte de fonds La prochaine proposition de subvention que vous soumettez peut être l une parmi des centaines que reçoit un Voir plus Pages premier précédent 6 7 8 9 10 11 12 13 14 suivant dernier Archives du blog 10 2014 4 09 2014 3 08 2014 2 07 2014 2 06 2014 2 Abonnez vous Billets populaires Le secteur caritatif gardien de l Ce qu il faut savoir sur les consultants en Le Bonhomme Sept Heures les dépenses des Les plus grandes fondations du Canada donnent plus de 1 G aux organismes caritatifs du pays chaque année Les organismes de bienfaisance qui souhaitent renforcer leurs efforts de financement doivent lire ce rapport Bruce MacDonald PDG En savoir plus À tous les organismes de bienfaisance faut que

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog?page=9 (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • If Humans Can Visit the Moon (or Mars), Why Can’t We… | Imagine Canada
    les entrepreneurs visionnaires ont réussi à réaliser dans le secteur privé Je crois que oui Elon Musk et sa voiture électrique Tesla et Space X sont un bon exemple d une transformation économique technologique dirigée par le secteur privé et on comprend bien les commentaires de M Page dans ce contexte Cette recherche d idées et d approches qui vont au delà des changements progressifs ne se limite pas au secteur privé Les organismes caritatifs veulent explorer de nouvelles approches pour atteindre leurs objectifs en captant l imagination de donateurs de plus en plus avertis qu ils soient extrêmement riches ou ordinaires Faire d Haïti un pays du G8 est encore plus difficile que d aller sur Mars Il serait imprévoyant de notre part d ignorer les exemples d entrepreneurs visionnaires ou de supposer que leurs stratégies ne fonctionneraient pas dans notre secteur D autre part M Page et d autres doivent être conscients que les défis terrestres sont complexes et que les changements transformateurs peuvent prendre beaucoup de temps Le facteur humain Le raisonnement de M Page se résume ainsi Elon Musk a réussi dans le monde complexe des voitures électriques et des voyages dans l espace Alors évidemment face à un éventail de problèmes allant de la lutte contre la pauvreté au développement du tiers monde en passant par l élimination des maladies nous devons adopter des approches similaires N est ce pas Personne ne se rend pas compte que la réponse à la question Si les humains peuvent aller sur la lune ou Mars pourquoi ne peuvent ils pas éliminer la pauvreté ou l itinérance est très simple C est parce que lorsqu il s agit d êtres humains il est beaucoup plus difficile de forger un consensus et d apporter des changements durables que de fabriquer

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/si-les-humains-peuvent-aller-sur-la-lune-ou-mars-pourquoi-ne-peuvent-ils-pas (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Faire preuve de transparence et démontrer l'impact auprès des bailleurs de fonds | Imagine Canada
    Cathy et Karen ont parlé de l exemple de Jeunesse J écoute pour illustrer les différences Les extrants représentent une mesure quantitative de ce que vous avez accompli Ceux ci peuvent facilement être mesurés mais ils donnent peu d indications concernant le succès d un projet Jeunesse J écoute a signalé que ses ressources en ligne ont été consultées 5 4 millions de fois en 2012 et que les jeunes font appel à ses services de conseils 5 000 fois par semaine Les résultats d autre part sont issus de vos activités à court terme à moyen terme ou à long terme Pour mesurer les résultats il faut faire des recherches ou des évaluations Jeunesse J écoute a indiqué que 91 de leurs clients par téléphone disent avoir reçu le soutien qu ils cherchaient L impact permet de répondre à la question suivante Si votre organisme n existait pas en quoi le monde serait il différent L impact tient compte non seulement de la contribution que vous apportez à la vie de vos intervenants mais aussi des avantages de vos programmes pour la société en général Jeunesse J écoute a indiqué que ses services de conseil se traduisent par des changements statistiquement significatifs selon trois importants indicateurs cliniques y compris une réduction de 87 de la détresse chez les jeunes Il s agit d un impact concret sur la vie de ces enfants et jeunes Pour déterminer les avantages sociaux généraux à plus long terme l organisme continuera d évaluer son impact sur une plus longue période 2 Élaborez un plan l évaluation de l impact est un engagement à long terme Puisqu il faut consacrer du temps et des efforts considérables à l évaluation de l impact il faut mettre en place un plan et rester engagé dans la mise en œuvre de ce plan Il se peut que vous deviez faire appel à des experts externes si vous ne disposez pas des compétences ou des ressources nécessaires pour effectuer ce genre d évaluation Passeport pour ma réussite s est associé au Boston Consulting Group BCG pour suivre les progrès de ses étudiants à long terme BCG a fait une première évaluation de Passeport pour ma réussite en 2006 suivie d une évaluation à plus grande échelle en 2011 Le rapport a décrit non seulement l impact direct des programmes de Passeport tel qu une réduction constante de 70 du taux d abandon scolaire mais a également examiné les avantages sociaux plus généraux y compris une réduction des coûts que le gouvernement aurait dû assumer pour la prévention du décrochage scolaire Cette capacité à démontrer clairement l impact à long terme a permis à Passeport pour ma réussite d assurer le financement et la croissance de ses programmes dans tout le pays 3 L écart de transparence les bailleurs de fonds veulent des renseignements sur votre organisme mais ne peuvent pas toujours les trouver Une fois que vous aurez consacré le temps et l effort nécessaires pour mesurer votre

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/faire-preuve-de-transparence-et-d%C3%A9montrer-limpact-aupr%C3%A8s-des-bailleurs-de-fonds (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Blog | Imagine Canada
    le nom de Marche des dix sous Voir plus Une approche équilibrée entre les preuves et la 13 Janvier 2014 Commentaires de l économiste en chef Brian Emmett L économie consiste à savoir comment affecter des ressources limitées pour répondre à des demandes concurrentes Voir plus Les répercussions de la réforme fiscale 10 Décembre 2013 Commentaires de l économiste en chef Politiques publiques Politiques publiques Finances et administration Relations gouvernementales Brian Emmett Les déductions fiscales aux États Unis et les crédits d impôt au Canada pour les dons de bienfaisance sont des Voir plus Pages premier précédent 7 8 9 10 11 12 13 14 15 suivant dernier Archives du blog 10 2014 4 09 2014 3 08 2014 2 07 2014 2 06 2014 2 Abonnez vous Billets populaires Le secteur caritatif gardien de l Ce qu il faut savoir sur les consultants en Le Bonhomme Sept Heures les dépenses des Les plus grandes fondations du Canada donnent plus de 1 G aux organismes caritatifs du pays chaque année Les organismes de bienfaisance qui souhaitent renforcer leurs efforts de financement doivent lire ce rapport Bruce MacDonald PDG En savoir plus À tous les organismes de bienfaisance faut que ca

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog?page=10 (2014-10-22)
    Open archived version from archive