archive-ca.com » CA » I » IMAGINECANADA.CA

Total: 1202

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Ajouter un commentaire | Imagine Canada
    que la philanthropie au Canada devient de plus en plus importante et de plus en plus visible Les gens sont beaucoup plus engagés qu ils ne l étaient il y a 10 ou 15 ans Nous savons que la philanthropie a toujours été importante aux États Unis mais c est moins le cas au Canada Et ce changement n est pas une mauvaise chose c est une bonne chose Selon vous quels sont les principaux défis auxquels sont confrontées les fondations subventionnaires Je pense que les fondations se rendent compte qu elles peuvent faire beaucoup plus que simplement se servir de leurs actifs C est à dire qu elles peuvent faire plus que simplement octroyer des subventions Maintenant il faut mettre l accent sur les mesures à prendre pour aller plus loin Comment pouvons nous mettre à profit notre capacité d établir des liens et de réunir des gens à la table pour discuter des grandes questions Comment pouvons nous utiliser notre voix afin de défendre l élaboration de politiques publiques judicieuses ce que les fondations n ont pas eu tendance à faire dans le passé Il s agit de quelque chose relativement récente parce que les fondations au Canada travaillent généralement dans les coulisses derrière le rideau Elles font du bon travail mais laissent à d autres le soin de mobiliser les gens et de repousser les limites de la politique publique Je pense qu il est important que les fondations le fassent Mais cela exige un autre ordre de compétences et une nouvelle façon de regarder le monde Les fondations n ayant aucune expérience dans ce domaine ne peuvent pas simplement dire Nous sommes désormais des rassembleurs Nous allons participer à l élaboration de politiques publiques Elles doivent considérer les compétences dont ils ont besoin pour le faire Elles doivent réfléchir aux questions de l impact et de la mesure de l impact Les fondations doivent chercher à mieux comprendre leur rôle leurs objectifs et la façon de mesurer leur impact Elles doivent se rendre compte qu il faut disposer de ressources adéquates parce que cela coûte de l argent On ne peut pas simplement demander aux organisations de mesurer leur impact sans reconnaître qu il faudra y consacrer des ressources J aimerais parler brièvement de votre point de vue sur la relation entre un bailleur de fonds et un bénéficiaire dans le contexte de la mesure de l impact Quel rôle une fondation peut elle jouer pour aider un bénéficiaire à mesurer son impact En ce qui concerne la mesure de l impact je crois qu une chose qui nous empêche de faire des progrès c est que nous avons l impression qu il faut trouver une méthode parfaite qui permette de mesurer les choses parfaitement Eh bien cela n arrivera pas Nous devons cesser d utiliser ce prétexte pour ne pas progresser Nous ferons des substitutions et nous trouverons des manières différentes d envisager les choses mais il faudra que les fondations et les organisations fassent

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/comment/reply/212 (2014-10-22)
    Open archived version from archive


  • Ajouter un commentaire | Imagine Canada
    installations APC a conclu un bail de 50 ans avec la Ville de Winnipeg laquelle est propriétaire des biens et des avoirs reliés au parc En plus d être l un des plus grands parcs accessibles au public le parc Assiniboine propose un large éventail d activités de programmes et d attractions dont le zoo et la serre du parc Assiniboine un théâtre lyrique où sont offerts gratuitement concerts et projections de film tout au long de l été une galerie d art de première classe située au pavillon du parc un terrain de jeu naturel qui fait le ravissement des enfants un jardin de sculptures unique en son genre où sont exposées des œuvres de l artiste regretté et mondialement connu Leo Mol et où des concerts de jazz gratuits attirent en été un grand nombre de spectateurs un plan d eau offrant un cadre paradisiaque le Centre de la famille Qualico et son Park Café des jardins d une beauté extraordinaire de grands espaces verts aménagés permettant aux visiteurs de pique niquer et de s adonner à divers sports et loisirs de magnifiques pistes aménagées pour la marche et le ski de fond ainsi qu un impressionnant réseau de chemins destinés aux adeptes du vélo tout terrain La plupart des Manitobains et des personnes ayant déjà résidé au Manitoba ont en mémoire de merveilleux moments passés au parc Assiniboine lequel après plus de 107 ans d existence fait indéniablement partie des actifs de la collectivité Le parc Assiniboine est un lieu unique et le plan de réaménagement de dix ans dont il fait présentement l objet témoigne de la variété de ses attraits ainsi que de la place qu il occupe au sein de la collectivité Les améliorations qui y sont menées actuellement profiteront à tous les membres

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/comment/reply/167 (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Le secteur caritatif : gardien de l'évolution du Canada | Imagine Canada
    que pourrait être l avenir tout en jouant un rôle organique dans le façonnement d un avenir qui sera déterminé par de nombreux facteurs externes Par exemple de nombreux Canadiens ont une vision d un pays qui est juste sur le plan social responsable sur le plan environnemental et fructueux sur le plan économique Et ce dans un marché global de plus en plus intégré où le succès se mesure en fonction de l information des connaissances et de l innovation autant qu en fonction de dons de ressources naturelles Ce genre d économie aura sans doute un caractère bidimensionnel c est à dire qu elle sera à la fois plus personnelle et moins personnelle plus humaine et moins humaine Elle prend un caractère personnel ou humain en ce sens que le talent l esprit d innovation et l éducation des gens seront la clé à la réussite économique et pour employer la terminologie dépersonnalisée de l économie à la production Elle prend un caractère moins personnel et humain en ce sens que les lieux de travail dépendent plus de la technologie et moins de l interaction face à face Le travail sera de plus en plus décentralisé et les interactions avec les autres auront lieu par voie électronique Dans le monde actuel les gens chercheront de plus en plus à satisfaire leurs besoins d interaction personnelle et humaine en dehors du milieu de travail ils se rassembleront dans des organismes caritatifs et sans but lucratif en raison de leur volonté de faire une différence et de l enrichissement personnel qu offrent les activités artistiques et sportives parce qu ils ont besoin de rapports personnels et humains Étant donné qu ils sont intelligents et qu ils emploient des modèles d affaires et des métriques sophistiqués ils voudront faire en sorte que leurs efforts fassent une différence réelle et mesurable dans le monde Pour donner aux gens la possibilité de s exprimer par la création il sera essentiel que le secteur caritatif soit structuré de façon moderne et sophistiquée et qu il soit composé de professionnels de l économie axée sur le savoir Le secteur des OSBL sera confronté à d énormes défis à l avenir D une part c est dans ce monde que les organismes caritatifs devront vivre et prospérer un monde de gens intelligents et avertis sur le plan technologique qui s appuient sur une gestion axée sur les métriques D autre part le secteur devra jouer un rôle qui permet simplement de réaliser les objectifs que les gouvernements et les entreprises ont du mal à réaliser ou ceux auxquels ces derniers ne s intéressent pas par exemple la justice sociale les orchestres symphoniques etc Le secteur devra continuer d être le gardien de retombées intangibles Il devra continuellement envisager l avenir du Canada sous un nouveau jour et fournir un espace dans lequel nos énergies humaines et créatives peuvent faire une différence Mais il ne faut pas s attendre à ce qu on fasse moins attention aux

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/le-secteur-caritatif-gardien-de-l%C3%A9volution-du-canada (2014-10-22)
    Open archived version from archive



  • Votre demande d’accréditation par le Programme de normes est parvenue à l’étape de l’examen par les pairs! Félicitations. Vous êtes entre de bonnes mains. | Imagine Canada
    a améliorés et consolidés Par le secteur pour le secteur En totale conformité avec la mission du Programme de normes l objectif du Comité consiste à appuyer chaque demande d accréditation et à promouvoir les pratiques exemplaires au sein du secteur plutôt que de chercher à punir et de rechercher des lacunes Après tout le Programme de normes a été conçu par des organismes de bienfaisance et par des organismes sans but lucratif pour aider les organismes à devenir plus transparents et à consolider leur exploitation Il ne faut pourtant pas en conclure que ce processus n est pas exigeant Nous avons véritablement travaillé d arrache pied à la suite de l examen de notre demande par le personnel d Imagine Canada Plusieurs des points qu il a soulevés nous ont poussés à approfondir notre demande Dans certains cas nous avons dû repenser nos méthodes de travail Nous sommes maintenant impatients de recevoir la rétroaction de l examen par les pairs Merci d avoir soutenu ce processus de perfectionnement et de progrès pour notre organisme Mike Coxon chef de la direction Mills Community Support Corporation Une grande quantité de travail a lieu avant que la demande d un organisme soit réputée prête à subir l examen par les pairs travail réalisé par les organismes qui présentent une demande d accréditation par le personnel du Programme ici chez Imagine Canada qui examine chaque demande et par les pairs examinateurs bénévoles qui examinent les demandes indépendamment pendant des heures avant la réunion du Comité d examen par les pairs Grâce à cette intense mobilisation la majorité des demandes se soldent par une accréditation ou par une accréditation conditionnelle Voyez quels organismes ont été accrédités Cela nous intéresse Par où commençons nous Si vous avez atteint cette étape vous êtes entre de bonnes

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/votre-demande-d%E2%80%99accr%C3%A9ditation-par-le-programme-de-normes-est-parvenue-%C3%A0-l%E2%80%99%C3%A9tape-de-l%E2%80%99examen-par (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Communiquer votre impact aux bailleurs de fonds : trois astuces de deux professionnels des médias | Imagine Canada
    de beaucoup plus d événements qu ils ne peuvent couvrir tout comme les bailleurs de fonds reçoivent beaucoup plus de demandes de subvention qu ils ne peuvent soutenir Les histoires que les médias choisissent de couvrir sont celles qui ont une valeur perçue pour leurs intervenants elles sont des petits extraits qui servent à susciter l intérêt de leur public cible jour après jour De même les bailleurs de fonds investissent dans les subventions qui ont une valeur perçue pour leurs intervenants les causes qui tiennent à cœur à leur public cible à savoir la collectivité locale les membres du conseil les donateurs etc 2 Les propositions passe partout ne fonctionnent pas Une leçon importante à retenir est que les propositions de subvention ne s adressent pas à un grand public Pour communiquer efficacement on doit adapter son message à un groupe spécifique Par exemple les abonnés de Justin Bieber n apprécient pas le même genre de gazouillis que les abonnés de Noam Chomsky Stephen Faul explique que les médias traditionnels offrent des cartes de tarifs publicitaires qui décrivent leur public cible Les articles qui ne sont pas adaptés au public visé risquent de se retrouver dans la poubelle Les demandes de subventions uniformisées peuvent se retrouver dans le même endroit Si vous soumettiez un article à divers magazines MoneySense Clin d œil L actualité etc vous adapteriez soigneusement le contenu de chaque soumission de façon à ce qu elle corresponde au point de vue de chaque magazine Tout comme ces magazines les bailleurs de fonds ne sont pas un groupe homogène ils ont des objectifs et des personnalités distincts et chaque demande doit être adaptée en conséquence 3 Mettre l accent sur la solution et non sur le besoin Comme nous l avons discuté dans un blogue précédent l

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/communiquer-votre-impact-aux-bailleurs-de-fonds-trois-astuces-de-deux-professionnels-des-m%C3%A9dias (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Ce qu’il faut savoir sur les consultants en collecte de fonds : conversation avec Susan Storey | Imagine Canada
    de bienfaisance de petite et de moyenne importance parmi ses clients À cause de la baisse des subventions gouvernementales et de la stagnation des revenus du secteur les petits organismes engagent de plus en plus des experts conseils externes et nous prévoyons que cette tendance va se poursuivre pendant quelques années Soyez fin prêt Nous recommandons à votre organisme de posséder un processus de prise de décisions clairement défini ce qui lui permettra d optimiser les relations avec ses experts conseils Avant de téléphoner pour la première fois à un consultant en collecte de fonds Susan nous dit que vous devriez connaître sur le bout des doigts les points forts et les points faibles de votre organisme et être prêt à les évaluer avec ce partenaire Utilisez ces points pour définir les objectifs clés de votre partenariat potentiel Bien connaître vos priorités en matière de financement ou un processus pour les définir est important pour aider votre expert conseil à collaborer avec vous en vue de formuler clairement une proposition de valeur pour les donateurs y compris des buts à court et à long terme Nous recommandons à votre organisme de posséder un processus de prise de décisions clairement défini ce qui lui permettra d optimiser les relations avec ses experts conseils Pendant votre première rencontre avec des experts conseils potentiels Susan recommande de procéder à un entretien exploratoire Veillez à ce que cette conversation soit la plus concrète possible pour éviter tout problème à l avenir Je suis très franche pendant ces premières conversations et j aide l organisme à définir ses objectifs Je l informe aussi à ce stade de tous les obstacles et des mesures à prendre pour assumer la responsabilité des résultats par exemple en veillant à mobiliser le conseil d administration et le personnel Sachez à quoi vous attendre et ce n est pas à des résultats instantanés Pour qu un partenariat avec un consultant en collecte de fonds réussisse on doit prévoir du temps pour parler des attentes dès le début et souvent Ces attentes n ont pas seulement trait aux résultats en matière de revenus mais aussi aux risques à votre participation et aux échéances Susan nous a expliqué que certaines initiatives rémunératrices sont à plus long terme et exigent du temps et des investissements Il se peut que l engagement d un consultant n allège pas votre charge de travail et les organismes de bienfaisance devraient s attendre à ne pas constater de résultats financiers avant un certain temps La bonne équipe pour votre organisme Chez KCI divers facteurs interviennent dans l affectation des membres du personnel à votre projet Les plus importants sont les fonctions particulières qui sont requises p ex recherche marketing etc et l expérience du secteur possédée par les membres de l équipe qui sont disponibles Par exemple Susan travaille fréquemment avec des organismes nationaux du secteur de la santé à cause de sa grande expérience dans ce domaine L avantage du partenariat avec un cabinet d expertise

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/ce-qu%E2%80%99il-faut-savoir-sur-les-consultants-en-collecte-de-fonds-conversation-avec-susan-storey (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • Bigfoot, charity expenses and other urban legends | Imagine Canada
    de charité font plus que transférer des ressources d un groupe à un autre ils offrent une immense valeur ajoutée Considérons l exemple suivant d un jeune sans abri Les gens qui sont préoccupés par les frais généraux sont libres de donner de l argent directement à un jeune dans le besoin Dans ce scénario il y a un transfert direct de ressources il n existe aucune entité intermédiaire et aucun frais supplémentaire mais il n y a pas de valeur ajoutée pour les jeunes de la rue Les mêmes conditions qui ont conduit cette personne à vivre dans la rue peuvent très bien être présentes lorsqu on effectue le don Cependant la situation est différente lorsque cet argent est versé à un organisme qui offre de la formation et du logement abordable et qui protège les droits des jeunes Oui ce genre d intervention entraîne certains coûts mais au bout de compte la jeune personne en question aura une meilleure chance quand les ressources supplémentaires seront investies dans son avenir Quelques fois par an on voit circuler un courriel qui prétend révéler des dépenses inappropriées dans le secteur caritatif Les prétentions de ce courriel ont été discréditées en effet elles figurent sur la liste de 25 légendes urbaines de snopes com et pourtant le message demeure dans la mémoire collective des donateurs Au cours de la dernière année nous avons travaillé avec d autres organismes afin de jeter un nouveau regard sur le travail de notre secteur pour célébrer l impact énorme de nos organismes et pour élargir le prisme à travers lequel on voit notre secteur Les organismes de charité et les organismes sans but lucratif continuent à contribuer à l édification au façonnement et à la définition de notre nation et pourtant nous ne réussissons pas toujours

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/blog/le-bonhomme-sept-heures-les-d%C3%A9penses-des-organismes-de-charit%C3%A9-et-autres-l%C3%A9gendes-urbaines (2014-10-22)
    Open archived version from archive

  • charities | Imagine Canada
    du Voir plus Le Bonhomme Sept Heures les dépenses des organismes de charité et autres légendes urbaines Lundi 2 Décembre 2013 L impact C est une partie importante de la réponse à l une des questions les plus fréquemment posées à Imagine Canada Comment choisir un organisme de charité à appuyer Lorsque les gens posent cette question ils cherchent souvent un chiffre magique qui répond à la Voir plus Faire vos recherches avant de donner Bien sûr mais faites le correctement Mardi 23 Juillet 2013 Le 1er juillet Susan Marinuk journaliste à l Edmonton Journal a rédigé un article intitulé Research Charities before you give Faites vos recherches avant de donner à un organisme de bienfaisance Une version révisée de la réponse de Imagine Canada Comment choisir un organisme de Voir plus La confiance envers les organismes de charité Parlons en Mardi 12 Novembre 2013 D excellentes nouvelles émergent de cette importante enquête téléphonique réalisée auprès de 4 000 Canadiens mais aussi des messages très concrets que les Canadiens nous adressent et que nous devons vraiment prendre au sérieux Notre secteur de la bienfaisance doit écouter attentivement ce que les Voir plus Les répercussions de la réforme fiscale américaine sur

    Original URL path: http://www.imaginecanada.ca/fr/taxonomy/term/72 (2014-10-22)
    Open archived version from archive