archive-ca.com » CA » I » INFOCONSOMMATION.CA

Total: 1253

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Find a Licensed Insolvency Trustee - Office of the Superintendent of Bankruptcy Canada - Bankruptcy - Industry Canada
    Help for Name Use an asterisk to replace one or more unknown characters Close Type Both Individual Firm City Province or Territory Select Alberta British Columbia Manitoba New Brunswick Newfoundland and Labrador Northwest Territories Nova Scotia Nunavut Ontario Prince Edward Island Quebec Saskatchewan Yukon Obtain a list of all Licensed Insolvency Trustees sorted by firms and individual trustees Date modified 2015 12 02 Feedback about this web site Section menu

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/app/osb/tds/search.html?lang=eng (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Trouver un syndic autorisé en insolvabilité - Bureau du surintendant des faillites - Faillites - Industrie Canada
    INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC BELHUMEUR MICHEL BELHUMEUR SYNDICS INC BELISLE JULIEN BELL MICHAEL ANDREW ERNST YOUNG INC BELL NATHANIEL AARON GRANT GRANT THORNTON LIMITED BELZIL LACASSE PIER PAUL RAYMOND CHABOT INC BENCHAYA GILLES RICHTER ADVISORY GROUP INC RICHTER GROUPE CONSEIL INC BENCHAYA OLIVIER CHARLES RICHTER ADVISORY GROUP INC RICHTER GROUPE CONSEIL INC BERGERON REJEAN DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC BERNIER MARK RAYMOND CHABOT INC BERNIER ROCH BERNIER ASSOCIES SYNDIC DE FAILLITES INC BERNIER ROCH BERNIER ASSOCIES SYNDIC DE FAILLITES INC BEST GREGORY LEE SMYTHE RATCLIFFE INSOLVENCY INC BEVERLEY JOHN STEWART JOHN S BEVERLEY ASSOCIATES INC BEZNER AMANDA KSV KOFMAN INC BEZNER LANA BHASKAR NIRMALA A FARBER PARTNERS INC BIEHLER ROBERT WILLIAM DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC BIELENY PATRICK STEPHEN BISHOP HEATHER ANN BISHOP PAUL FTI CONSULTING CANADA INC BISSELL STEVEN FTI CONSULTING CANADA INC BISSON ERIC PINSKY BISSON INC BLOOMFIELD PATRICK JAMES CARNWATH RUSINEK ASSOCIATES INC BLUMER ARTHUR LITWIN BOYADJIAN INC BOALE STEPHEN ANDREW BOALE WOOD COMPANY LTD BOERSMA GORDON ELLIOTT MNP LTD MNP LTEE BOILY NICOLAS RAYMOND CHABOT INC BOLDUC ANDRE PAUL BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE BOPARAI PARDEEP PAM BORSELLINO STEPHEN JOSEPH BORSELLINO CONSULTING INC BORYSIAK MARK IWAN MORGAN PARTNERS INC BOTTOM DAVID ALAN J BOTTOM ASSOCIATES LTD BOTTOM JOHN J BOTTOM ASSOCIATES LTD BOUCHARD GINO RAYMOND CHABOT INC BOUCHARD RACHEL RAYMOND CHABOT INC BOUCHARD REJEAN RAYMOND CHABOT INC BOUCHER JEAN LOUIS BOUDREAU REJEAN J BOUDREAU HADDAD INC BOULTON COLIN DAVID MSI SPERGEL INC BOURASSA MILOT YANNICK RAYMOND CHABOT INC BOURGEOIS JOSEE RAYMOND CHABOT INC BOURQUE CHRISTIAN PRICEWATERHOUSECOOPERS INC BOUTHILLIER DENIS RAYMOND CHABOT INC BOWRA CHRISTOPHER THE BOWRA GROUP INC BOWRA DAVID PAUL THE BOWRA GROUP INC BOYADJIAN NOUBAR LITWIN BOYADJIAN INC BOYD DAVID ANDREW PRICEWATERHOUSECOOPERS INC BOYD OLIVIER BLUMER LAPOINTE TULL ASSOCIES SYNDICS INC BRAGA MICHAEL BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE BRAULT NATHALIE NATHALIE BRAULT SYNDIC INC BREARTON NICHOLAS KPMG INC BREAULT LISA KATHLEEN BOALE WOOD COMPANY LTD BREEN GLORIA MAY BREEN ASSOCIATES INC BREEZE JASON GORDON BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE BRENNAN KEVIN B ERNST YOUNG INC BRENNEIS SHANE EDWARD BRESSE CHARLES BRESSE SYNDICS INC BRETON JEAN DANIEL ERNST YOUNG INC BRICKS HARTLEY M DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC BRIEF HAROLD BRIEF ASSOCIATES INC BRODEUR DANIEL DANIEL BRODEUR ASSOCIES SYNDICS INC BROMWICH DAVID MERVYN BROMWICH SMITH INC BROOKS MARVA MILLICENT DAVID SKLAR ASSOCIATES INC BROOKS PAULA IRENE DEVLETIAN ASSOCIES INC BROWN DAVID H COLLINS BARROW BROWN INC BROWNING LEE CARL BRUNEAU VALERIE GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC BRYAN BONNIE KATHLEEN GRANT THORNTON POIRIER LIMITED BRYAN DAVID PRICEWATERHOUSECOOPERS INC BRYK ADAM DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC BUDD DANIEL M DIAMOND ASSOCIATES ASSOCIES INC BUDD ROCHELLE PONT M DIAMOND ASSOCIATES ASSOCIES INC BUDGEN SANFORD GRAY BUECKERT KARL WAYNE PINDER BUECKERT ASSOCIATES INC BUHLER CRYSTAL MNP LTD MNP LTEE BUNKER NEIL PHILLIPS PRICEWATERHOUSECOOPERS INC BURKE KIMBERLEY ANNE BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE BURLINGHAM ELLIS DEAN BURLINGHAM ASSOCIATES INC BURNETT ANDREW JOHN PRICEWATERHOUSECOOPERS INC BURNSIDE RICHARD DANE RICHARD BURNSIDE ASSOCIATES LTD BURTON IRVING A IRVING A BURTON LIMITED BUZZETTI PHILIPPE MALLETTE SYNDICS ET GESTIONNAIRES INC CADIEUX RICHARD CLAUDE GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC CAIRNS DONNA MARIE COOPER COMPANY LTD CALYNIUK JASMIN LOUISE CONAC DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC CAMERON JOHN IRVINE PARKER CAMERON OKOLITA INC CAMPBELL JASON ELI A FARBER PARTNERS INC CAPLAN BRUCE N BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CAPPELL HOWARD ALLEN CARLETON THOMAS J T CARLETON CO INC CARRIERE MARTIN ERNST YOUNG INC CARSON DONNA JEANNE MNP LTD MNP LTEE CARSON MICHAEL KENNETH SURGESON CARSON ASSOCIATES INC CARSON TIMOTHY ALDER JACKSON CARSON INC CARVALHO SIMONE ANNE ERNST YOUNG INC CASEY PAUL M DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC CAUCHON FRANCOIS ROY METIVIER ROBERGE INC CERRATO GARY VINCENZO BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CHAGANI MAHMOOD HABIB MNP LTD MNP LTEE CHAMPAGNE ANDRE RAYMOND CHABOT INC CHANDE MIHIR CHANDE COMPANY INC CHAPUIS SOLANGE ANDRE GABBAY ASSOCIES INC CHARLES ROBERT JOHN CHASE DEREK LLOYD DEREK L CHASE ASSOCIATES LTD CHEEVERS MICHAEL THOMAS WOLRIGE MAHON LIMITED CHEN YU A FARBER PARTNERS INC CHERNIAK STEPHEN NEIL BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CHEVELDAVE CECIL FREDERICK KPMG INC CHIASSON JEAN RAYMOND CHABOT INC CHICOINE DIANE GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC CHILDERSON CAROL ANN RICHARD KILLEN ASSOCIATES LTD CHISHOLM BRUCE ALEXANDER CHISHOLM PETER AUSTIN ERNST YOUNG INC CHIVERS DOUGLAS FRANK THE BOWRA GROUP INC CHOREL DANIELLE CHOREL ASSOCIES INC CHOW KELVIN DEAN BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CHOW MARK GOODFELLOW BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CHTCHERBAKOVA OLGA A FARBER PARTNERS INC CHURCH DEREK GORDON CLARKE SCOTT ERICKA PRICEWATERHOUSECOOPERS INC CLARKE HELEN ANN A CLARKE ASSOCIATES INC CLARKE PAUL PHILIP PRICEWATERHOUSECOOPERS INC CLEVELAND LORELL RUTH LAZER GRANT INC CLICHE JEAN FRANCOIS MNP LTD MNP LTEE CLIFFE RYAN EDMUND CRAWFORD SMITH AND SWALLOW INC CLINTON JAMES STUART ERNST YOUNG INC CLOSE LEE KAREN ERNST YOUNG INC CLOUATRE BENOIT DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC CLOUTIER FRANCOIS CLOUTIER PIERRE DAVID ERNST YOUNG INC CODERE MAXIME KPMG INC COHEN FARLEY JAY COLLINS DONNA LESLIE KEITH G COLLINS LTD COLLINS DOUGLAS G KEITH G COLLINS LTD COMBRET CECILE ERNST YOUNG INC COMIRE CAROLINE COMTOIS VIRGINIE RAYMOND CHABOT INC CONNOR MICHAEL J BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CONROY DEBORAH ERNST YOUNG INC CONSOLI ANGELO KPMG INC COOPER MARK BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE COOPERMAN JONATHAN A FARBER PARTNERS INC COOSSA DEV A KPMG INC CORBETT ALEXANDRE MARC B ERNST YOUNG INC CORSILLI RICHARD JEAN FORTIN ASSOCIES SYNDIC INC COSBY WILFRED RUSSELL PADDON YORKE INC COTE PHILIPPE RAYMOND CHABOT INC COURAGE WILLIAM A BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE COUTURE PAULE GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC COVENT WARREN R RUMANEK COMPANY LTD COWAN WESLEY JONATHAN MNP LTD MNP LTEE CRAIG COLLEEN C E CRAIG ASSOCIATES INC CRAMM DEREK GEORGE PRICEWATERHOUSECOOPERS INC CRANDALL LAWRENCE GRANT THORNTON POIRIER LIMITED CRAWLEY PETER KEITH A FARBER PARTNERS INC CREBER MICHAEL GEORGE GRANT THORNTON LIMITED CROCKER DARREN M BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE CUKIERMAN EREZ A FARBER PARTNERS INC CULLEN RICHARD SCOTT JANES NOSEWORTHY LIMITED CULP RALPH ALLISON RALPH CULP AND ASSOCIATES INC CUSSON JEAN FRANCOIS RAYMOND CHABOT INC CYR MARTIN A FARBER PARTNERS LTD D ASTOUS JOCELYNE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC D SA APOLONIA BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE DAHER TANIA GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC DAIGNEAULT MARTIN ERNST YOUNG INC DALGLEISH ANDREW ANDREW DALGLEISH ASSOCIATES ASSOCIES INC DAMIANI STEFANO DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC DAOUST HUGO DAOUST PAUL BERNARD DARBY PAUL JAMES PRICEWATERHOUSECOOPERS INC DAVIDSON BLAIR FOSTER BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE DAVIDSON JAMES GEORGE DAVIS HERBERT HERSH H H DAVIS ASSOC INC DAY JORDAN ARTHUR BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE DE BROUX STEPHANE RICHTER ADVISORY GROUP INC RICHTER GROUPE CONSEIL INC DEAN MICHAEL PHILIP ERNST YOUNG INC DELABARRE LYNN DIANNE DELANEY COLLEEN DELO JOHN FREDERICK A FARBER PARTNERS INC DELWAIDE YVON DENEGA BRIAN MICHAEL ERNST YOUNG INC DENIS MARIO ERNST YOUNG INC DENTON PAUL J A FARBER PARTNERS INC DESAULNIERS SHANNON PATRICIA SURGESON CARSON ASSOCIATES INC DESLANDES DOMINIC RAYMOND CHABOT INC DESMARAIS MELODY ANN JOHN S BEVERLEY ASSOCIATES INC DESSUREAULT TANIA BERNIER ASSOCIES SYNDIC DE FAILLITES INC DEVLETIAN JERRY JIRAIR DEVLETIAN ASSOCIES INC DEY KELLY LYNN BURTON DEY ASSOCIATES LTD DHANANI ARIF NAZARALI COLLINS BARROW TORONTO LIMITED DI GUGLIELMO GAETANO MNP LTD MNP LTEE DIAMOND MAYER M DIAMOND ASSOCIATES ASSOCIES INC DODICK RAHN DODICK LANDAU INC DOELL VICTORIA JANE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC DOROSIEWICZ SUZANNE MAXINE DOYLE BRIAN PHILIP DOYLE SALEWSKI INC DOYLE BRIAN PHILIP DOYLE SALEWSKI INC DOYON MARC ETIENNE JEAN FORTIN ASSOCIES SYNDIC INC DRANE JULIANA NANCY DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC DRAPER SHELBY NICOLE KSV KOFMAN INC DREWCOCK LEAH NICOLE MNP LTD MNP LTEE DROST RAYMOND E ERNST YOUNG INC DRUKER DAVID DRUKER ASSOCIATES INC DRUKER MAX B DRUKER ASSOCIATES INC DUBE JOHANNE RAYMOND CHABOT INC DUBOIS PIERRE OLIVIER GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC DUWYN ROBYN BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE DZIEDZIC PHILIP FREDERICK EAKINS GEORGE MARTIN HAYES MCNEILL PARTNERS LTD EASTER JOEL CHARLES SCOTT PICHELLI EASTER LIMITED EDGAR BROCK J FTI CONSULTING CANADA INC EDWARDS NURHALIZA AZLY MNP LTD MNP LTEE EDWARDS RICHARD E BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE ELYEA BLAKE MONTAGUE THE BOWRA GROUP INC ERLICH ADAM MARK THE FULLER LANDAU GROUP INC EVANS SHERRI LEE MNP LTD MNP LTEE EVERETT JOHN M EXELBY WILLIAM ANTHONY EXELBY PARTNERS LTD FABER DANIEL WALTER FABER INC FABIANO FRANCO GRANT THORNTON LIMITED FARBER ALAN IAN A FARBER PARTNERS INC FARKAS PETER PAUL KSV KOFMAN INC FARMER ROBERT JEAN FORTIN ASSOCIES SYNDIC INC FAUBERT NATALIE FONTAINE ASSOCIATES INC FAUCHER GEORGES LEMIEUX NOLET INC FERGUSON STEPHEN JOHN ALVAREZ MARSAL CANADA INC FILICE DAVID THE FULLER LANDAU GROUP INC FILIPPONE CLAUDIO PRICEWATERHOUSECOOPERS INC FILLION JEANNOT JEANNOT FILLION SYNDIC INC FINDLAY JAMES ERIC WBLI INCORPORATED FISET BRIAN FISET ASSOCIES SYNDIC INC FISET PRTNRS TRUSTEE INC FISET ETIENNE RAYMOND CHABOT INC FISHER ADAM BENJAMIN HARRIS PARTNERS INC FISHER ANDREW ALLAN A FARBER PARTNERS INC FLEMING SEAN PRICEWATERHOUSECOOPERS INC FLORENCE FREDERICK MELVIN VINE AND WILLIAMS INC FONG VICTOR FONG PARTNERS INC FONTAINE BENOIT RAYMOND CHABOT INC FONTAINE GREGORY JAMES FONTAINE ASSOCIATES INC FONTAINE ROBERT JACQUES JOSEPH FONTAINE ASSOCIATES INC FORAN GERARD THOMAS E SANDS ASSOCIATES INC FORAN JAMES DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC FORGET KELLY ANNE MARIE CAMERON OKOLITA INC FORTIER DENIS DENIS FORTIER SYNDIC INC FORTIER LOUIS ETIENNE FORTIN JEAN JEAN FORTIN ASSOCIES SYNDIC INC FORTIN PIERRE JEAN FORTIN ASSOCIES SYNDIC INC FOX MILES RHONDA TRACEY FOX MILES ASSOCIATES INC FRANCHEVILLE HENRY MURRAY GRANT THORNTON POIRIER LIMITED FRANCO MARTIN DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC FRECHETTE GERARD FRECHETTE ASSOCIES INC FREDERICK REBECCA MAUREEN FREDERICK COMPANY LTD FRENCH RUSSELL FRENDO GENE PETER BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE FRENKIEL COREY FRITZ JOHN ROBERT DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC FRY DAVID LEIGHTON RICHARD KILLEN ASSOCIATES LTD FRYZUK CRAIG ALEXANDER BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE FULLER MELANIE RACHELLE MNP LTD MNP LTEE FUNG KAREN ERNST YOUNG INC FUNTIG STEPHEN CLIFFORD S FUNTIG ASSOCIATES INC GABBAY ANDRE ANDRE GABBAY ASSOCIES INC GAERTNER JERRARD B GAGNE PIERRE GROUPE LEBLANC SYNDIC INC GAGNON JEAN RAYMOND CHABOT INC GAGNON LOUISE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC GAGNON PASCAL GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC GAGNON RONALD P DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC GALEA CHRISTOPHER MSI SPERGEL INC GANDOSSI BRUCE B GAUTHIER ROCH RAYMOND CHABOT INC GAUVIN STEPHANE RAYMOND CHABOT INC GAUVIN STEPHANE RAYMOND CHABOT INC GEARY TIMOTHY JOHN GEARY AND COMPANY LIMITED GEE GORDON DAVID PRICEWATERHOUSECOOPERS INC GELMAN BRYAN ADAM ALBERT GELMAN INC GENNIS PHILIP HOWARD MSI SPERGEL INC GEORGE DAVID ALEXANDER DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC GIBSON PETER DAVID ALVAREZ MARSAL CANADA INC GIGUERE JOHANNE DRUKER ASSOCIATES INC GILBERT FRANCOIS FONTAINE ASSOCIATES INC GILBERTSON LANA RHEA MNP LTD MNP LTEE GILCHRIST JAMES FREDERICK KPMG INC GILHULA JOHN CAMERON GINGRAS CHANTAL GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC GINGRAS CHANTAL GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC GINGRAS CLAUDE BERNARD GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC GINGUES BENOIT RICHTER ADVISORY GROUP INC RICHTER GROUPE CONSEIL INC GIRARDI DANIEL JOSEPH GIROUARD DANIEL DANIEL GIROUARD ASSOCIES INC GIROUX LORRAINE EVELYN BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE GLADWIN GORDON ALAN GLOVER KENNETH RAYMOND GOSFORD GLOVER DRENNAN INC GODBOLD MURRAY REA GOGUEN JEAN B DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC GOLDBAND DAVID GRANT THORNTON LIMITED GOLDBERG STEVEN WARREN HOWARD ROSEN GOLDBERG INC GOLDHAR RICHARD GOLDHAR ASSOCIATES LTD GOLDING DAWN GOLDING ASSOCIATES LIMITED GOLDING MATTHEW JACOB GOLDSTEIN NOAH KSV KOFMAN INC GONTHIER SUSAN GOSSE GREGORY STEVEN PRICEWATERHOUSECOOPERS INC GOTH BARTON KELSEY GOTH COMPANY LTD GOTH JAMES DAVID GOTH COMPANY LTD GOWLING DAVID DELMER MNP LTD MNP LTEE GRACI JOSEPH PAUL J P GRACI ASSOCIATES LTD GRAHAM JAMES KENNETH SCHWARTZ LEVITSKY FELDMAN INC GRANT MICHELLE ERNST YOUNG INC GROSS HOWARD IAN RICHTER ADVISORY GROUP INC RICHTER GROUPE CONSEIL INC GRUDZINSKI RICHARD MICHAEL GUAY PIERRE PIERRE GUAY SYNDIC INC GURNEY STUART DEANE E SANDS ASSOCIATES INC GUTFREUND IZYDORE GEORGE GYLDENBJERG LAURA LEE LAURA GYLDENBJERG ASSOCIATES INC HADDAD NAGI BOUDREAU HADDAD INC HAFNER GUENTER BILL HALEY DARRYL DOUGLAS HAMEL DENIS MNP LTD MNP LTEE HAMEL JEAN CHRISTOPHE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC HAMILTON RICHARD DONALD HAMILTON SHARON SARITA ERNST YOUNG INC HAN YIFEI ERNST YOUNG INC HANSON MICHAEL JAMES BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE HARA RAJVINDER SINGH E SANDS ASSOCIATES INC HARALOVICH JOHN PIERRE BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE HARDIE ANDREW RONALD HARDIE KELLY INC HARLANG ROBERT KSV KOFMAN INC HARPIN ROBERT RAYMOND CHABOT INC HARRIS JAY TOBIN HARRIS PARTNERS INC HARRIS LAWFORD M HARRIS PARTNERS INC HARRIS MATHEW McGRATH DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC HARRIS RICHARD MARTIN KPMG INC HARRISON CATHERINE ANNE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC HAYES HOWARD HOYES MICHALOS ASSOCIATES INC HEALEY JOSEPH ANTHONY ERNST YOUNG INC HEBERT ANDRE DEMERS BEAULNE INC HELKAA DERYCK FTI CONSULTING CANADA INC HENDRIKS JOHN A FARBER PARTNERS INC HENECHOWICZ JERRY MNP LTD MNP LTEE HERMAN LOIS MNP LTD MNP LTEE HERPERS ALEXANDER HESSEL DIANE SIMONE A FARBER PARTNERS INC HICKEY PAUL DAVID ERNST YOUNG INC HO ALISON ERNST YOUNG INC HOBBS JOHN BROCK HONESS NEIL ANDREW KPMG INC HOOLEY BONNIE GAIL L C TAYLOR CO LTD HOPKINS STANLEY WARD S W HOPKINS ASSOCIATES INC HOPPENHEIM HOWARD BARNETT HORNBOSTEL DEBORAH MSI SPERGEL INC HORVATH KAREN ANNE GRANT THORNTON LIMITED HOULDEN BRENT MARSHALL WOOD HOULE GUYLAINE PIERRE ROY ASSOCIES INC HOULE MARC ANDRE HOULE SYNDIC INC HOWE DAVID ALEXANDER JANES NOSEWORTHY LIMITED HOWELL TODD RONALD CROWE SOBERMAN INC HOWITT GARY G EXELBY PARTNERS LTD HOYES JOHN DOUGLAS HOYES MICHALOS ASSOCIATES INC HRISTOW CATHERINE ANN DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC HSU FELIX HUBER GLEN ARIEL HUDSON BRUCE GORDON HUDSON COMPANY INSOLVENCY TRUSTEES INC HUIZINGH LAMBERT PADDON YORKE INC HUMES JANET LYNN HAYES MCNEILL PARTNERS LTD HUNT ROBERT CHARLES GRANT THORNTON LIMITED HUNTER FRANCYNE ALLAN MARSHALL ASSOCIATES INC HUOT AUDREY PRICEWATERHOUSECOOPERS INC HUOT FRANCOIS FRANCOIS HUOT ASSOCIES SYNDIC LTEE HUSSAIN JODAT FAHAD HUTCHENS ALAN JOHN ALVAREZ MARSAL CANADA INC HUTCHENS DERRICK JANES NOSEWORTHY LIMITED HYATT MARTIN THE BOWRA GROUP INC IANNI ANTHONY ERNST YOUNG INC IANNITELLO SEBASTIEN IANNITELLO ASSOCIES INC IBBOTT GREGORY BRUCE MNP LTD MNP LTEE IHNATIUK PAUL THEODORE BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE JAGLOWITZ FRANK J JANES RICHARD S JAZEY DEBORAH L JOFFE JONATHAN SAMUEL KSV KOFMAN INC JOHNSON BERT JEFFREY PRICEWATERHOUSECOOPERS INC JOHNSON DAVID A JOHNSON DOUGLAS BRUCE ERNST YOUNG INC JOHNSON JAIME ALLAN MARSHALL ASSOCIATES INC JOHNSON ROBERT DALTON ALLAN MARSHALL ASSOCIATES INC JONES DOUGLAS OWEN BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE JONES JAMES CHESTER MNP LTD MNP LTEE JONES NEIL B DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC JONES RANDOLPH P ALLAN MARSHALL ASSOCIATES INC JORDAN PHILIPPE PRICEWATERHOUSECOOPERS INC JUDD GREGORY KUNJAR SHARMA ASSOCIATES INC JUNG SUSAN EDNA LUISE WELKER ASSOCIATES INC JURKSAITIS DANUTE IRENA KANABAR RAKESH LALIT KAPLAN ROBERT KARKOUTLIAN JOHN KARPEL GREG ALAN ALVAREZ MARSAL CANADA INC KEEBLE JEFF DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC KELLY MARC EDWARD HARDIE KELLY INC KERBEL JEFFREY DANIEL ERNST YOUNG INC KHAN ABUBAKAR KIBEL ILAN A FARBER PARTNERS INC KIDECKEL JOEL WAYNE MNP LTD MNP LTEE KILLEN RICHARD JOHN RICHARD KILLEN ASSOCIATES LTD KILNER ROBERT WILLIAM MSI SPERGEL INC KIMEL KAREN PRICEWATERHOUSECOOPERS INC KINSMAN GEORGE ERNST YOUNG INC KISH DENNIS JOHN A FARBER PARTNERS INC KISLUK FRANK SHELDON MSI SPERGEL INC KLEIN RON MOSE BRIEF ASSOCIATES INC KOBBERT RANDY FRANK MNP LTD MNP LTEE KOEHLI SHELLEY LYNNE SMYTHE RATCLIFFE INSOLVENCY INC KOFMAN ROBERT DAVID KSV KOFMAN INC KONOWALCHUK OREST M P ALVAREZ MARSAL CANADA INC KOREN AVI KORNUTA NAIDA MNP LTD MNP LTEE KORONEOS ANNA DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC KOZLOWSKI MARIE DOROTHY HARDIE KELLY INC KRIEGER JONATHAN DAVID GRANT THORNTON LIMITED KRIEGER MICHAEL ARYEH DAVID BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE KRIEGER PERRY BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE KROEGER VICTOR PAUL MNP LTD MNP LTEE KROLL JEREMY NORMAN A FARBER PARTNERS INC KWASNICKY DEBORA V D KWASNICKY ASSOCIATES INC LABARRE SYLVIE ROY METIVIER ROBERGE INC LABBE NATHALY PRICEWATERHOUSECOOPERS INC LABELLE ANDRE LABELLE MARQUIS INC LACASSE MICHEL GINSBERG GINGRAS ASSOCIES ASSOCIATES INC LACASSE PIERRE RAYMOND CHABOT INC LACHANCE FREDERIC MNP LTD MNP LTEE LACHANCE STEPHANE DEMERS BEAULNE INC LACHANCE SYLVAIN LEMIEUX NOLET INC LACROIX CLAUDE M BELHUMEUR SYNDICS INC LAFLAMME GAETAN PETRIE RAYMOND INC LAFRENIERE MARC RAYMOND CHABOT INC LAFRENIERE PAUL LAI DEREK CROWE MACKAY COMPANY LTD LAIKEN ADAM LAKERAM ANN GRANT THORNTON LIMITED LALANDE LYNDA RAYMOND CHABOT INC LALONDE VERONIQUE RAYMOND CHABOT INC LANDAU HOWARD DODICK LANDAU INC LANDERS ROSS DAVID GREEN LANDERS LIMITED LANDRY GUILLAUME RAYMOND CHABOT INC LANDRY MICHEL DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC LANDRY SANDRA MNP LTD MNP LTEE LANGEVIN LOUIS OLIVIER LANGEVIN SYNDIC DE FAILLITE INC LANGLOIS REAL LAPERRIERE SYLVIE LAPOINTE RICHARD RICHARD LAPOINTE ASSOCIES INC LAPOINTE SYLVAIN BLUMER LAPOINTE TULL ASSOCIES SYNDICS INC LAPORTE PIERRE DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC LAROCQUE LYNE LAROCQUE RAYMOND PHILIPPE RAYMOND CHABOT INC LAROUCHE MICHEL MICHEL LAROUCHE SYNDIC S A LAURENCELLE ANDREE ANNE COLLINS BARROW BROWN INC LAVOIE MICHEL RAYMOND CHABOT INC LAW RUSSELL DAVID CROWE MACKAY COMPANY LTD LAZARD JEAN MAURICE JOSEPH LAZARD ASSOCIATES INC LAZARD JEAN MAURICE JOSEPH LAZARD ASSOCIATES INC LAZER JOEL H LAZER GRANT INC LEBEL ERIC RAYMOND CHABOT INC LEBEL JEAN FRANCOIS LEBLANC PIERRE GROUPE LEBLANC SYNDIC INC LEBLANC STEPHANIE PRICEWATERHOUSECOOPERS INC LEBLOND STEPHANE LEBLOND ET ASSOCIES INC LEDUC RENE C LEE DOUGLAS SCOTT DOUG LEE ASSOCIATES INC LEE GORDON RUMANEK COMPANY LTD LEE HUEY DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC LEET DONALD ALLEN WBLI INCORPORATED LEGALL COLLIN JOEL LAZER GRANT INC LEIGH MELANIE J BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE LELIEVRE JEAN JEAN LELIEVRE SYNDIC LEM MATTHEW ERIC BDO CANADA LIMITED BDO CANADA LIMITEE LEMIEUX PIERRE BUREAU DE SYNDIC PIERRE LEMIEUX INC LEMIEUX PIERRE BUREAU DE SYNDIC PIERRE LEMIEUX INC LENART KATHY MAY TAYLOR LEIBOW INC LEONARD JOELLE POMERLEAU ASSOCIES SYNDIC INC LEONG CHEE KONG LEPINE RICHARD KPMG INC LESSARD MARTINE MNP LTD MNP LTEE LEVY HYLTON BRETT A FARBER PARTNERS INC LEWIS DAVID JASON GRANT THORNTON LIMITED LEWIS JEFFREY RICHARD DELOITTE RESTRUCTURING INC RESTRUCTURATION DELOITTE INC LEYSHON HUGHES ERNEST RENE M LI NA ROSEN GOLDBERG INC LIBERTY KAREN ELIZABETH GOLDHAR ASSOCIATES LTD LIEBERMAN NAOMI RUCHANA LIFMAN GARY DESMOND A FARBER PARTNERS INC LINK ROBERT GARTH LINK ASSOCIATES INC LIPMAN HARVEY SEYMOUR MSI SPERGEL INC LITVACK BRYAN MSI SPERGEL INC LITWACK NOAH MICHAEL A FARBER PARTNERS INC LITWIN GERALD LITWIN BOYADJIAN INC LOCK ANGELA TRACY GRANT THORNTON LIMITED LOCKE THOMAS FREDERICK

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/app/osb/tds/liste.html?lang=fra (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Ouverture de session - Bienvenue - Recherche de dossiers de faillite et d'insolvabilité - Bureau du surintendant des faillites Canada - Faillites - Industrie Canada
    de votre entreprise Bien plus encore Démarrez une entreprise Développer vos idées Préparer votre plan d affaires Nom et enregistrement de votre entreprise Bien plus encore Trouvez un financement Trouvez des fonds pour votre entreprise Trouvez des prêteurs de financement aux petites entreprises Bien plus encore Trouvez des permis et des licences Trouvez des permis et des licences Consultez la liste complète des règlements fédéraux Faites une demande de licence radio Bien plus encore Protégez la propriété intellectuelle Renseignez vous sur la PI Demande d enregistrement de marque de commerce Trouvez un agent de brevet Bien plus encore Faites des affaires à l étranger Statistiques sur l importation et l exportation Base de données sur les importateurs canadiens Règles sur l investissement étranger Bien plus encore Entreprises constituées en société Constituer une entreprise en société Mettre à jour les renseignements relatifs à une société Recherche d une société Bien plus encore Faillites Notions de base Registre des dossiers de faillite et d insolvabilité Base de données sur les fonds non réclamés Bien plus encore Dans l actualité Lancement du programme Donner un élan à votre entreprise sur Facebook Pour les consommateurs Informez vous Droits des consommateurs Antennes brouillage et dispositifs sans fil Bien plus encore Trouvez des produits visés par des rappels Rappels de produits Déposez une plainte Mesures inexactes pompe balance ou compteur Comment déposer une plainte efficacement Bien plus encore Prévenez les escroqueries et les fraudes Gérez les pourriels l hameçonnage et les logiciels espions Reconnaissez les signes de fraude Bien plus encore Comprenez les étiquettes et la publicité Règles sur l étiquetage et l emballage des produits Symboles pour l entretien des vêtements et des textiles Bien plus encore Sortez de l endettement Analysez vos habitudes de dépenses Améliorez votre cote de crédit Déclarez faillite Bien plus encore Dans l actualité Donner la priorité aux consommateurs canadiens Formulaires rapports guides Recherche Trouvez Consultations Formulaires et services en ligne Guides Lois et règlements Nouvelles Questions et réponses Rapports et statistiques au sujet de Entreprises constituées en société Faillites Financement Importation exportation et investissement étranger Industries et entreprises Internet radio et sans fil Poids et mesures Propriété intellectuelle et droit d auteur Questions liées à la consommation Sciences et technologie En vedette Formulaires Formulaire 22 rapport annuel Formulaires de demande d ISMM Formulaire 6 changements concernant les administrateurs Rapports Le Moniteur du capital de risque Statistiques sur l importation et l exportation Recherche et statistique sur la PME Guides Le guide des dessins industriels Guide du consommateur canadien Feuille de route pour la durabilité des PME Dans l actualité Commercialisation de la recherche de pointe sur les technologies quantiques Fil d Ariane Accueil Faillites Bureau du surintendant des faillites Canada Recherche de dossiers de faillite et d insolvabilité Bureau du surintendant des faillites Canada Recherche de dossiers de faillite et d insolvabilité Des droits minimums de 8 par recherche sont exigibles sauf pour les dossiers déposés sous le régime de la LACC entreprises insolvables qui doivent plus de cinq

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/app/scr/bsf-osb/ins/connexion.html?lang=fra (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Vous devez de l’argent — Infractions en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité (LFI) et du Code criminel - Bureau du surintendant des faillites Canada
    est également tenu de se présenter devant un agent de probation Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 31 1288099 Contexte Au moment où il a perdu son emploi les dettes de ce polisseur de marbre totalisaient 48 000 Il a alors commencé à utiliser son crédit pour compléter ses prestations d assurance emploi Selon ses dires un ami lui a alors proposé de participer à une entreprise Pour financer l entreprise en question l ami l a aidé à obtenir du crédit auprès de plusieurs sources L ami a ensuite disparu après avoir reçu plus de 100 000 du polisseur de marbre lequel n avait aucun document concernant l entreprise en question Le polisseur de marbre a ensuite commencé à utiliser du crédit d une source pour effectuer le paiement du solde minimum d une autre Alors même qu il se savait insolvable il a dépensé plus de 300 000 en voyages de même qu en cadeaux et dons en argent à des membres de sa famille Un an après avoir perdu son emploi il a déclaré faillite Il avait accumulé 359 000 de dettes Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen frauduleux escroqué différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Avoir refusé ou omis de répondre complètement et véridiquement aux questions pertinentes qui lui ont été posées au cours d un interrogatoire tenu conformément à la Loi sur la faillite et l insolvabilité LFI Avoir fait sciemment une fausse déclaration pour obtenir du crédit Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable à trois chefs d accusation en vertu de la LFI et à deux chefs d accusation de fraude en vertu du Code criminel Il a été condamné à une peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis soit neuf mois en résidence surveillée et neuf mois avec couvre feu Il doit également effectuer 200 heures de travaux communautaires et ne pourra présenter de demande de carte de crédit ou de marge de crédit ni posséder aucune carte ou marge pendant 18 mois Le failli doit également rembourser 111 000 au syndic Cas criminel ou pénal N os de cour et du BSF 31 1136197 et 31 1033823 Contexte Un homme a vendu la maison familiale à son épouse qui l a immédiatement refinancée Quatre mois plus tard elle a arrêté d effectuer les versements pour rembourser l hypothèque Peu de temps après l homme et la femme ont déménagé dans une nouvelle maison qu ils ont achetée au nom de leur fille laquelle a fait une mise de fonds de 228 000 sur la maison en utilisant l argent que lui avait donné son père Lorsque la femme a déclaré faillite elle a fait état de sa première maison au nombre de ses actifs Outre la dette hypothécaire sur cette première maison ses autres dettes s élevaient à 169 000 Le mari a déclaré faillite 10 mois après sa femme faisant état de dettes s élevant à 270 000 L homme a déclaré qu il avait donné la maison à sa femme dans le cadre de leur accord de séparation ainsi que 100 000 Puis il a changé sa version des faits et dit qu il avait vendu la maison à quelqu un d autre et donné à sa femme 100 000 provenant du produit de la vente dans le cadre de leur accord de séparation L enquête a conclu que la mise de fonds sur la deuxième maison provenait vraisemblablement de l achat par la femme et du refinancement de la première maison dans un effort pour dissimuler cet argent au cours de la procédure de faillite L enquête a aussi révélé que les deux conjoints avaient accumulé la plus grande partie de leurs dettes au cours des sept mois précédant le dépôt de la faillite Chacun avait obtenu plus 130 000 d avances de fonds et acheté des biens à crédit Sommaire des infractions reprochées aux faillis Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen frauduleux escroqué différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Avoir refusé ou omis de répondre complètement et véridiquement aux questions pertinentes qui leur ont été posées au cours d un interrogatoire tenu conformément à la Loi sur la faillite et l insolvabilité LFI Avoir disposé de biens obtenus à crédit et non remboursés Décision du tribunal L homme a plaidé coupable à cinq chefs d accusation en vertu de la LFI Il a été condamné à une peine d emprisonnement de 15 mois avec sursis dont six mois en résidence surveillée Le tribunal a également émis deux ordonnances de remboursement requérant le versement de 30 000 et de 127 000 au syndic La femme a plaidé coupable à cinq chefs d accusation en vertu de la LFI Elle a été condamnée à une peine d emprisonnement avec sursis et 12 mois de probation ainsi qu à à 120 heures de travaux communautaires Elle ne pourra non plus obtenir de crédit pendant 12 mois Elle doit également verser 10 000 en remboursement au syndic Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 31 1375147 Contexte Un homme gagnant environ 2 000 par mois dépensait quelque 5 000 à chacune de ses fréquentes visites au casino Au cours de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites il a admis avoir obtenu de l argent pour s adonner au jeu en présentant des demandes de crédit au nom de sa sœur parfois à l insu de cette dernière et en mentant sur son revenu Il a également obtenu de l argent en imitant la signature de sa sœur sur des chèques pour ensuite les déposer dans le compte bancaire de celle ci et retirer des fonds sur ces dépôts avant que les chèques ne soient refusés faute de fonds Au moment de la faillite il avait accumulé des dettes de 174 000 Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen dolosif frustré le public ou toute personne déterminée ou non de quelque bien service argent ou valeur Ne pas avoir répondu complètement et véridiquement à toutes les questions qui lui ont été posées au cours d un interrogatoire tenu conformément à la Loi Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable aux infractions susmentionnées Il a été condamné à une peine d emprisonnement de 12 mois avec sursis pour chaque infraction à purger de façon concurrente Des ordonnances de dédommagement totalisant 77 000 à verser au syndic au bénéfice de l actif ont également été émises Cas criminel ou pénal N o de cour 500 73 003584 113 N o du BSF 41 1195802 Contexte Un homme à l emploi d une boulangerie gagnait moins de 15 000 par an Alors qu il était déjà endetté de quelque 40 000 il a contracté des dettes supplémentaires de 115 000 sur une période d un an Il a obtenu 250 000 en avances de fonds et marchandises diverses Il a effectué des remboursements totalisant 260 000 dont 105 000 ont été refusés Sur une demande de carte de crédit il a déclaré des revenus annuels de 42 000 Au moment de sa faillite il avait 18 cartes de crédit deux comptes bancaires et une marge de crédit et ses dettes s élevaient à 156 000 Il a attribué ses difficultés financières à un manque de revenu et au surendettement Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen dolosif frustré différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable à 20 chefs d accusation de fraude il a été condamné à une peine d emprisonnement de deux ans moins un jour à être purgée dans la collectivité assortie de diverses conditions dont demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les six premiers mois et entre 23 h et 6 h pendant les 18 mois moins un jour suivants effectuer 200 heures de travaux communautaires dans un délai de 12 mois ne pas posséder de cartes de crédit Le tout sera suivi d une période de probation de trois ans et d une interdiction de posséder des cartes de crédit pour la même période Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 41 299316 Contexte Un homme a accumulé des dettes de plus de 450 000 en neuf mois Il a largement dépassé ses limites de crédit en obtenant des avances de fonds et en faisant des remboursements en utilisant des chèques sans provision Il a contracté un prêt pour une motocyclette et une tente roulotte et il a fait des achats à crédit pour du matériel électronique ainsi que pour des vêtements des meubles et des bijoux qu il n a jamais remboursés Il a en outre dépensé 10 000 à Atlantic City et a acheté des billets d avion vers un pays étranger Au moment de sa faillite il détenait 29 cartes de crédit Il a attribué sa faillite à la perte de son emploi et à des problèmes de jeu Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen dolosif frustré différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable à 23 chefs d accusation de fraude Sa libération a été suspendue et le tribunal lui a ordonné de rembourser 151 000 aux institutions financières Le failli sera aussi soumis à une période de probation de deux ans Cas criminel ou pénal N o de cour 500 73 003491103 N o du BSF 41 1150260 Contexte Alors qu il avait déjà accumulé des dettes de 2 000 un homme a contracté des dettes supplémentaires avant de perdre son emploi Il a continué à s endetter tout en sachant qu il ne pourrait pas rembourser ses créanciers Il a demandé une augmentation de ses limites de crédit qu il a atteintes en peu de temps Dix mois plus tard il détenait une trentaine de cartes de crédit ou marges de crédit et ses dettes dépassaient 196 000 Il a déclaré faillite attribuant ses difficultés financières au fait qu il n avait pas d emploi Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen dolosif frustré différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable à un chef d accusation de fraude pour l ensemble de ses infractions il a été condamné à une peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis à purger dans la collectivité assortie de diverses conditions 2011 Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 32 1011077 Contexte Alors qu il n avait pas d emploi un homme s est endetté de 132 000 en utilisant ses cartes et marges de crédit pour augmenter son revenu familial en plus d envoyer 104 000 supplémentaires à l étranger pour venir en aide à des membres de sa famille Il a également donné de l argent à son épouse pour qu elle puisse jouer au casino Il aurait versé le paiement minimal à ses créanciers afin de pouvoir continuer d emprunter de l argent Au moment de sa faillite ses dettes s élevaient à 244 000 Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 3 Avoir disposé de biens obtenus à crédit et non remboursés Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable à 16 chefs d accusation de fraude Il a été condamné à une amende de 1 350 pour chaque chef d accusation pour un total de 21 600 à rembourser dans une période de 12 mois Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 31 1021329 Contexte Une faillie n a fourni à son syndic aucun état des revenus et dépenses ni aucune preuve de ses revenus comme l exige pourtant la LFI Elle a également émis à l intention du syndic un chèque sans provision Invoquant de graves difficultés financières elle a demandé la permission d encaisser un régime enregistré d épargne retraite REER exempté de saisie au cours de sa faillite L établissement détenant le REER a demandé une preuve de libération de sa faillite ou l autorisation de son syndic Étant donné que la faillie n avait pas été libérée et n avait pas non plus obtenu l autorisation de son syndic elle a fourni à l établissement bancaire une lettre de libération falsifiée sur laquelle elle avait contrefait la signature de son syndic Elle a donné son numéro de téléphone en tant que personne ressource lorsqu elle a répondu à l appel de l établissement bancaire détenant le REER elle s est identifiée comme étant un syndic L établissement a communiqué avec le bureau du syndic qui a confirmé que la faillie n avait pas été libérée Sommaire des infractions reprochées à la faillie Footnote 3 Avoir utilisé un document contrefait Décision du tribunal La faillie a été condamnée à une peine d emprisonnement avec sursis assortie d une période de probation d un an et de 25 heures de travaux communautaires La faillie ne s est pas présentée à son audience de libération et n est toujours pas libérée de sa faillite Cas criminel ou pénal N o de cour et BSF 31 1049678 Contexte Une personne à sa première faillite a accumulé des dettes de 631 000 Le failli fréquentait régulièrement les casinos mais lorsqu il a perdu son emploi il n a plus été en mesure de faire les paiements minimums sur ses cartes de crédit Il a admis avoir vendu des biens achetés à crédit mais non encore remboursés appareils électroménagers matériel électronique bijoux alcool etc pour ensuite utiliser l argent pour jouer à des jeux de hasard Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 3 Avoir disposé de biens obtenus à crédit et non remboursés Décision du tribunal Le failli a été condamné à une peine d emprisonnement avec sursis assortie d une période de probation de 18 mois Il servira les six premiers mois de sa période de probation en résidence surveillée puis devra respecter un couvre feu au cours des six mois suivants Au cours des 12 derniers mois de probation il devra effectuer 150 heures de travaux communautaires Pendant sa probation il ne pourra pas présenter de demande de carte de crédit ou de marge de crédit et ne pourra avoir aucune carte ou marge il devra également participer à des séances de counseling pour l aider à guérir sa dépendance au jeu Le failli doit verser 66 000 à l actif de la faillite Cas criminel ou pénal N o de cour et du BSF 31 1059856 Contexte Un homme à sa première faillite avait un actif de 6 300 et des dettes totalisant 403 600 dont 80 000 au titre de dépenses engagées pour son mariage et sa lune de miel et 63 000 pour la location de deux voitures de luxe Son revenu mensuel se chiffrait à 2 350 Au cours de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites il a indiqué qu en deux ou trois mois il avait retiré plus de 200 000 en avances de fonds Il a expliqué avoir obtenu ce montant à crédit par l intermédiaire d un ami qui l accompagnait à la banque pour l aider à surmonter la barrière de la langue Le failli a affirmé avoir remis l argent à son ami afin qu il l investisse dans une entreprise d import export mais n avait aucun document écrit pour confirmer ses dires Il a en outre ajouté qu au retour de sa lune de miel il a découvert que son partenaire lui avait volé 30 000 de meubles achetés à crédit mais le failli n a pas porté plainte à la police Le failli a indiqué que son ami avait quitté le pays Sommaire des infractions reprochées au failli Footnote 3 Ne pas avoir répondu complètement et véridiquement à toutes les questions qui lui ont été posées au cours d un interrogatoire tenu conformément à la Loi Décision du tribunal Le failli a plaidé coupable aux infractions susmentionnées Les autres accusations ont été retirées à la condition que l on tienne compte de toutes les circonstances au moment de la détermination de la peine Le failli a été condamné à une peine d emprisonnement de 12 mois avec sursis comprenant six mois en résidence surveillée et 50 heures de travaux communautaires Il doit également rembourser 135 400 au syndic dont au moins 6 000 au cours de la période d emprisonnement de 12 mois avec sursis Cas criminel ou pénal N o de cour 500 73 003342 090 N o du BSF 41 1061087 Contexte Alors qu elle avait déjà accumulé 45 000 de dettes une personne prestataire de l assurance sociale a contracté des dettes supplémentaires de près de 200 000 en moins d un an La dame a fait de fausses déclarations sur ses demandes de cartes de crédit en indiquant qu elle travaillait pour une compagnie de vêtements Au moment de sa faillite elle avait contracté des dettes auprès d une vingtaine de compagnies de crédit Elle a attribué sa faillite à son accumulation de dettes et à son absence d emploi Sommaire des infractions reprochées à la faillie Footnote 2 Avoir par la supercherie le mensonge ou un autre moyen dolosif frustré différentes compagnies de cartes de crédit de différentes sommes d argent Décision du tribunal La faillie a été reconnue coupable de 14 chefs d accusation de fraude et condamnée à une peine de deux ans de probation assortie de plusieurs conditions notamment ne pas avoir en sa possession des cartes de

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/eic/site/bsf-osb.nsf/fra/br02655.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Vous devez de l’argent —  — Sentences criminelles ou pénales rendues depuis 2010 - Bureau du surintendant des faillites Canada
    de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 24 mois moins un jour à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les huit premiers mois demeurer à son domicile entre 23 h et 7 h durant les huit mois suivants demeurer à son domicile entre 1 h et 7 h durant les huit derniers mois ne pas avoir de cartes de crédit en sa possession et ne pas avoir de dispositif téléphonique de renvoi d appel Période de probation de deux ans N os de dossier du greffe 500 73 003468 101 N os de dossier du BSF 41 1124008 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de six mois avec sursis aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les trois premiers mois demeurer à son domicile entre 22 h et 7 h durant les trois mois suivants sauf pour un travail légitime ou en cas d urgence médicale Période de probation d un an N os de dossier du greffe 500 73 003200 090 et 500 73 003201 098 N o de dossier du BSF 41 895485 Le failli a été reconnu coupable de huit chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel et de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 b du Code criminel Sentence rendue Période d emprisonnement de deux ans moins un jour à purger dans la collectivité à la condition suivante demeurer à son domicile 24 heures sur 24 Période de probation de deux ans aux conditions suivantes ne pas avoir en sa possession quelque document bancaire que ce soit incluant des cartes de crédit qui ne sont pas à son nom ne pas avoir de cartes de crédit en sa possession et ne pas utiliser de cartes de crédit se présenter de nouveau devant le juge à une date ultérieure N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 25 1196004 Le failli a été reconnu coupable de deux chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 198 1 c de la Loi sur la faillite et l insolvabilité Sentence rendue Amende de 750 Période de probation d un an N o de dossier du greffe 500 73 003491 103 N o de dossier du BSF 41 1150260 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis à purger dans la collectivité suivie d une période de probation de 12 mois aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les neuf premiers mois sauf pour se rendre au travail en cas d urgence médicale ainsi que le samedi entre 12 h et 16 h et le dimanche entre 10 h et 14 h demeurer à son domicile entre 22 h et 6 h pendant les neuf mois suivants posséder une ligne téléphonique terrestre fonctionnelle en tout temps et ne pas y adjoindre de mécanisme de rappel 2011 N os de dossier du greffe 500 73 003339 104 et 500 73 003356 108 N o de dossier du BSF 41 959932 Le failli a été reconnu coupable de sept chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de trois chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les 12 premiers mois sauf pour un travail légitime ou une urgence médicale et de 23 h à 7 h pendant les 12 mois moins un jour restants ne pas fréquenter les casinos ni jouer au videopocker effectuer 100 heures de travaux communautaires posséder une ligne téléphonique terrestre fonctionnelle en tout temps et ne pas y adjoindre de mécanisme de rappel répondre aux appels téléphoniques destinés à sa résidence et répondre à la porte Période de probation de deux ans N o de dossier du greffe 500 73 003422 108 003421 100 N o de dossier du BSF 41 1107434 Le failli a été reconnu coupable de 26 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement concurrente entre les chefs de deux ans moins un jour à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les 12 premiers mois et entre 22 h et 7 h pendant les 12 mois moins un jour suivants ne pas troubler l ordre public et avoir une bonne conduite se présenter à l agent de surveillance et rester dans le ressort du tribunal effectuer 240 heures de travaux communautaires dans un délai de 12 mois ne pas fréquenter les casinos ou tout autre endroit où il y a des jeux de hasard ne faire aucune démarche quelle qu elle soit pour obtenir des cartes de crédit Période de probation de deux ans aux conditions usuelles et interdiction de fréquenter les casinos N os de dossier du greffe 500 73 003342 090 N o de dossier du BSF 41 1061087 La faillie a été reconnue coupable de dix chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de deux chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 14 mois avec sursis et deux ans de probation aux conditions usuelles en plus des conditions suivantes ne pas avoir en sa possession de cartes de crédit ou de débit qui ne sont pas à son nom ne pas faire de demande pour obtenir des cartes de crédit rembourser sans délai la somme de 50 000 N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF Non disponible Les faillis ont été reconnus coupables de deux chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 202 1 a de la LFI Sentence rendue Amende de 2 500 pour chaque failli à payer dans un délai de six mois N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 252033 Le failli a été reconnu coupable de trois chefs d accusation de fraude en vertu du paragraphe 198 2 de la LFI Sentence rendue Détention à domicile pendant 60 jours pour chaque chef d accusation à purger concurremment Période de probation de 18 mois N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 1036347 Le failli a été reconnu coupable de trois chefs d accusation de fraude en vertu des alinéas 198 1 e 198 1 f et 198 1 g de la LFI Sentence rendue Mise en liberté sous condition assortie d une période de probation d un an N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 249845 Le failli a été reconnu coupable de quatre chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 199 b de la LFI Sentence rendue Détention à domicile pendant quatre mois pour chaque chef d accusation à purger concurremment Période de probation de 18 mois N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 1165496 Le failli a été reconnu coupable de deux chefs d accusation en vertu du paragraphe 368 1 du Code criminel Sentence rendue Se présenter devant un agent de probation Effectuer 50 heures de travaux communautaires Ne pas troubler l ordre public Avoir une bonne conduite Prévenir de tout changement de nom ou d adresse N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 1002818 Le failli a été reconnu coupable de deux chefs d accusation en vertu de l alinéa 198 1 c de la LFI Sentence rendue Mise en liberté sous condition assortie de l obligation pour le failli d effectuer 40 heures de travaux communautaires dans un délai d un an N os de dossier du greffe 00 73 001207 093 et 700 73 001208 091 N o de dossier du BSF 41 337013 Le failli a été reconnu coupable de dix chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous aliné 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour avec sursis aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les 12 premiers mois et entre 22 h et 6 h pendant les 12 mois moins un jour suivants suivre les recommandations de son agent de probation s abstenir de fréquenter les casinos ou tout autre endroit où il y a des jeux de hasard payer la suramende compensatoire de 100 par chef d accusation soit un total de 1 400 dans un délai de deux ans ne pas troubler l ordre public et avoir une bonne conduite se présenter à l agent de surveillance et rester dans le ressort du tribunal sauf avec la permission écrite d en sortir donnée par le tribunal ou par l agent de surveillance prévenir le tribunal ou l agent de surveillance de tout changement d adresse ou de nom et les aviser rapidement de tout changement d emploi ou d occupation Période de probation de deux ans aux conditions usuelles auxquelles s ajoute l interdiction de fréquenter les casinos N o de dossier du greffe 500 73 003387 103 N o de dossier du BSF 41 1051463 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 sept jours sur sept pendant les six premiers mois puis de 21 h à 6 h pendant les 12 mois suivants ne pas avoir en sa possession de documents bancaires quels qu ils soient qui ne sont pas libellés à son nom ne pas se trouver dans un établissement où il y a des appareils électroniques pour les jeux d argent par exemple un casino ou un hippodrome effectuer 150 heures de travaux communautaires dans un délai de 10 mois Période de probation d un an aux mêmes conditions sans détention à domicile N os de dossier du greffe 500 73 003346 091 et 500 73 003347 099 N o de dossier du BSF 41 1004387 Le failli a été reconnu coupable de sept chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de sept chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 sept jours sur sept pendant les neuf premiers mois puis de minuit à 7 h pendant les neuf mois suivants effectuer 100 heures de travaux communautaires dans un délai de neuf mois s abstenir d avoir en sa possession des documents bancaires qui ne sont pas libellés à son nom ne pas fréquenter les casinos suivre une thérapie Période de probation de deux ans aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes ne pas avoir en sa possession de documents bancaires qui ne sont pas libellés à son nom s abstenir de fréquenter les casinos suivre une thérapie N os de dossier du greffe 540 73 000363 095 et 540 73 000362 097 N o de dossier du BSF 41 1011471 Les faillis ont été reconnus coupables de 12 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et d un chef d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Premier accusé Peine d emprisonnement de 18 mois à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les six premiers mois puis de 23 h à 7 h pendant les 12 mois suivants Période de probation de deux ans Rembourser aux créanciers de la faillite la somme de 5 000 dans un délai de 60 jours Second accusé Peine d emprisonnement de six mois à purger dans la collectivité à la condition suivante demeurer à son domicile de 23 h à 7 h pendant la totalité des six mois Période de probation de six mois N o de dossier du greffe 500 73 003208 093 N o de dossier du BSF 41 963988 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour avec sursis aux conditions suivantes respecter un couvre feu de 24 heures sur 24 pendant les 14 premiers mois respecter un couvre feu de 21 h à 6 h pendant le reste de la sentence sauf pour les rencontres avec son agent de surveillance N os de dossier du greffe 500 73 003210 099 et 500 73 003209 091 N o de dossier du BSF 41 964953 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les six premiers mois puis de 23 h à 7 h pendant les 12 mois suivants Période de probation de 18 mois Effectuer 150 heures de travaux communautaires dans un délai de 18 mois N o de dossier du greffe 500 73 003272 099 N o de dossier du BSF 41 952757 Le failli a été reconnu coupable de deux chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de sept chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 15 mois avec sursis aux conditions usuelles demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les cinq premiers mois sauf pour un travail légitime fournir à son agent son horaire détaillé au préalable pour raisons médicales pour lui et sa famille immédiate en fournir la preuve pour des rencontres avec son agent de probation demeurer à son domicile de 23 h à 7 h aux conditions usuelles pendant les 10 mois suivants Pour toute la durée de la sentence respecter les conditions particulières qui suivent posséder une ligne téléphonique terrestre fonctionnelle en tout temps et ne pas y adjoindre de mécanisme de rappel répondre aux appels téléphoniques destinés à son domicile ou répondre à la porte ne pas avoir de carte de crédit en sa possession effectuer 100 heures de travaux communautaires dans un délai de six mois Période de probation supervisée d un an N o de dossier du greffe 500 73 002858 070 N o de dossier du BSF 41 331435 Le failli a été reconnu coupable de neuf chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les six premiers mois et entre 23 h et 6 h pendant les six mois suivants effectuer 200 heures de travaux communautaires dans un délai de 12 mois Période de probation d un an N os de dossier du greffe 500 73 003222 094 500 73 003267 099 et 500 73 003268 097 N o de dossier du BSF 42 045216 Le failli a été reconnu coupable de 10 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel et d un chef d accusation relativement au paragraphe 74 b de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes Sentence rendue Peine d emprisonnement de 10 mois ferme pour tous les chefs d accusation à purger concurremment Période de probation d un an aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes ne pas obtenir plus d une carte de crédit remettre les 26 000 en argent comptant saisis à la résidence du failli au profit du syndic Peine d emprisonnement suivie d une période de probation d un an aux conditions usuelles auxquelles s ajoute l interdiction d obtenir plus d une carte de crédit N o de dossier du greffe 500 73 003146 095 N o de dossier du BSF 41 854180 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Période de probation de 15 mois aux conditions usuelles Remboursement de 12 000 via le greffe en vertu de l article 738 du Code criminel N os de dossier du greffe 500 73 003048 085 et 500 73 003049 083 N o de dossier du BSF 41 925337 Le failli a été reconnu coupable de huit chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de sept chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour avec sursis aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 sauf pour rendez vous avec l agent de surveillance chercher du travail ou avoir un travail légitime suivre des études ou pratiquer sa religion ne pas avoir en sa possession de documents bancaires qui ne sont pas à son nom À la fin du sursis période de probation de deux ans aux conditions statutaires de ne pas troubler l ordre public et d avoir une bonne conduite en plus de la condition suivante ne pas avoir en sa possession de documents bancaires qui ne sont pas à son nom N o de dossier du greffe 500 73 003292 097 N o de dossier du BSF 42 1021240 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement avec sursis pour une période de deux ans moins un jour aux conditions suivantes ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite répondre aux convocations du tribunal se présenter à son agent de surveillance dans les deux jours ouvrables suivant la date de l ordonnance et par la suite selon les modalités fixées par l agent de surveillance rester dans le ressort du tribunal sauf avec la permission écrite d en sortir donnée par le tribunal ou par l agent de surveillance prévenir le tribunal ou l agent de surveillance de tout changement d adresse ou de nom et les aviser rapidement de tout changement d emploi ou d occupation demeurer à son domicile de 22 h à 6 h sauf pour la période du Ramadan et pour des soins médicaux pour lui ou ses enfants s abstenir de fréquenter tout endroit où il y a des jeux de hasard ou d argent particulièrement les casinos installer et maintenir une ligne téléphonique à son domicile Période de probation de deux ans aux conditions suivantes ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite répondre aux convocations du tribunal prévenir le tribunal ou l agent de surveillance de tout changement d adresse ou de nom et les aviser rapidement de tout changement d emploi ou d occupation s abstenir de fréquenter tout endroit où il y a des jeux de hasard ou d argent particulièrement les casinos N o de dossier du greffe 500 73 003207 095 N o de dossier du BSF 41 976277 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 18 mois avec sursis aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les six premiers mois sauf pour son emploi pour des raisons médicales et le mercredi entre 12 h et 16 h respecter un couvre feu de 23 h à 7 h pendant les six mois suivants sauf pour son emploi pour Noël et pour des raisons médicales effectuer 150 heures de travaux communautaires dans un délai de neuf mois suivre un programme contre le jeu et se rapporter à son agent Période de probation de 12 mois N o de dossier du greffe 505 73 000419 098 N o de dossier du BSF 41 1050569 Le failli a été reconnu coupable de six chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 15 mois à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les cinq premiers mois et entre 23 h et 7 h pendant les cinq mois suivants effectuer 30 heures de travaux communautaires À la fin du sursis période de probation de deux ans et 70 heures de travaux communautaires N os de dossier du greffe 500 73 003436 108 et 500 73 003435 100 N o de dossier du BSF 41 1037204 Le failli a été reconnu coupable de 12 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de deux chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 12 mois à purger dans la collectivité aux conditions suivantes ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite se présenter à son agent de surveillance et rester dans le ressort du tribunal sauf avec une permission écrite d en sortir donnée par le tribunal ou par l agent de surveillance prévenir le tribunal ou l agent de surveillance de tout changement d adresse ou de nom et les aviser rapidement de tout changement d emploi ou d occupation s abstenir formellement de fréquenter des endroits licenciés s abstenir de fréquenter les casinos effectuer 150 heures de travaux communautaires dans un délai de huit mois et poursuivre sa thérapie demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les quatre premiers mois et entre 23 h et 7 h pendant les huit mois suivants Période de probation de 12 mois aux conditions usuelles et interdiction de fréquenter les casinos N os de dossier du greffe 500 73 003328 099 et 500 73 003329 097 N o de dossier du BSF 41 10136131 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 16 mois avec sursis Période de probation de deux ans Poursuivre sa thérapie et s abstenir de faire des demandes de cartes de crédit N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 41 1034476 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation modifié de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Période de 12 mois de sursis aux conditions obligatoires c est à dire ne pas avoir en sa possession de cartes de crédit ou documents bancaires libellés au nom d une autre personne aviser l agent de surveillance dans les 48 heures suivant l obtention d une carte de crédit et lui fournir le nom de l institution bancaire maintenir une ligne téléphonique sans renvoi d appel fournir l information à son agent de surveillance et répondre au téléphone respecter le couvre feu de 21 h à 6 h sauf pour urgences médicales ou avec la permission écrite de l agent de surveillance et les 24 25 26 et 31 décembre 2011 et les 1 er et 2 janvier 2012 poursuivre les démarches entreprises auprès d un organisme aussi longtemps que le recommande l organisme Période de probation de deux ans aux conditions obligatoires suivantes ne pas avoir en sa possession de cartes de crédit ou documents bancaires libellés au nom d une autre personne aviser l agent de probation dans les 48 heures suivant l obtention d une carte de crédit et lui fournir le nom de l institution bancaire rencontrer son agent de probation aussi souvent que celui ci l estime nécessaire suivre ses recommandations et payer la suramende compensatoire dans un délai de six mois N o de dossier du greffe 500 73 002890 073 N o de dossier du BSF 41 324488 Le failli a été reconnu coupable de 18 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour à purger dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 sept jours sur sept aux conditions usuelles effectuer 240 heures de travaux communautaires dans un délai de 12 mois Période de probation de trois ans aux conditions obligatoires auxquelles s ajoute la condition suivante interdiction de fréquenter un casino ou tout autre établissement de jeu N os de dossier du greffe 700 73 001207 093 et 700 73 001208 091 N o de dossier du BSF 41 337013 Le failli a été reconnu coupable de 10 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de deux ans moins un jour avec sursis aux conditions suivantes suivre les recommandations de son agent de probation s abstenir de fréquenter les casinos ou tout autre endroit où il y a des jeux de hasard payer la suramande compensatoire de 100 par chef d accusation dans un délai de deux ans ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite se présenter à l agent de surveillance et rester dans le ressort du tribunal sauf avec la permission écrite d en sortir donnée par le tribunal ou par l agent de surveillance prévenir le tribunal ou l agent de surveillance de tout changement d adresse ou de nom et les aviser rapidement de tout changement d emploi ou d occupation demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les 12 premiers mois et entre 22 h et 6 h pendant les 12 mois moins un jour suivants Période de probation de deux ans aux conditions usuelles et interdiction de fréquenter les casinos N o de dossier du greffe 24340761 N o dossier du BSF 23 1138331 Le failli a été reconnu coupable de trois chefs d accusation en vertu du paragraphe 198 2 de la Loi sur la faillite et l insolvabilité Sentence rendue Peine d emprisonnement de 10 mois avec sursis 100 heures de travaux communautaires N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 35 1215350 Le failli a été reconnu coupable de deux chefs d accusation en vertu de l alinéa 198 1 c de la Loi sur la faillite et l insolvabilité Sentence rendue Amende de 1 250 N o de dossier du greffe Non disponible N o de dossier du BSF 11 1036347 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation en vertu de l alinéa 198 1 e et de trois chefs d accusation en vertu de l alinéa 198 1 g de la Loi sur la faillite et l insolvabilité Sentence rendue Libération conditionnelle Période de probation d un an N o de dossier du greffe 74057 1 N o de dossier du BSF 11 1165496 Le failli a été reconnu coupable d un chef d accusation de fraude en vertu de l article 368 du Code criminel Sentence rendue Obligation de se présenter devant un agent de probation 50 heures de travaux communautaires Ne pas troubler l ordre public Avoir une bonne conduite Signaler tout changement de nom ou d adresse 2010 N o de dossier du greffe 500 73 003123 094 N o de dossier du BSF 41 964953 Le failli a été reconnu coupable de six chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 14 mois suivie d une période de probation de deux ans aux conditions usuelles c est à dire ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite se présenter à son agent de probation dans les cinq jours suivant sa libération suivre toute thérapie recommandée par l agent de probation ne pas avoir de cartes de crédit en sa possession N os de dossier du greffe 500 73 003050 081 et 500 73 003051 089 N o de dossier du BSF 41 334110 Le failli a été reconnu coupable de neuf chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de cinq chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 14 mois ferme suivie d une période de probation de deux ans aux conditions usuelles c est à dire ne pas troubler l ordre public avoir une bonne conduite ne pas avoir en sa possession de cartes de crédit ou documents bancaires qui ne sont pas à son nom Un mois d emprisonnement pour chacun des chefs d accusation en vertu du sous alinéa 380 1 b i à purger concurremment N o de dossier du greffe 500 73 000319 071 N o de dossier du BSF 41 323676 Le failli a été reconnu coupable de sept chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de neuf chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement avec sursis de deux ans moins un jour en respectant diverses conditions notamment ne pas troubler l ordre public demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les huit premiers mois et entre 23 h et 7 h les huit mois suivants sauf pour fins d emploi raisons médicales culte religieux etc Période de probation de deux ans débutant à la fin de la période de sursis aux conditions usuelles notamment ne pas troubler l ordre public s abstenir de fréquenter les casinos et tout autre endroit où il pourrait y avoir des jeux de hasard N o de dossier du greffe 500 73 002856 074 N o de dossier du BSF 41 759787 Le failli a été reconnu coupable de 23 chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a de huit chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel et à un chef d accusation de possession de biens obtenus de façon illégale Sentence rendue Peine d emprisonnement de 15 mois ferme pour les chefs d accusation 1 à 20 et 27 à 29 Peine d emprisonnement de 12 mois à purger concurremment pour les chefs d accusation 21 à 26 30 et 31 suivie d une période de probation de deux ans aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes ne pas avoir en sa possession quelque document bancaire que ce soit incluant carte de crédit carte de guichet automatique chèque et traite qui n est pas libellé à son nom propre N os de dossier du greffe 500 73 003235 096 et 500 73 003236 094 N o de dossier du BSF 41 1030270 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de sept chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 12 mois avec sursis le tout assujetti aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes respecter un couvre feu de 20 h à 7 h pendant les six premiers mois sauf pour le travail ou pour toute urgence médicale effectuer 80 heures de travaux communautaires s abstenir de fréquenter les casinos ou tout autre établissement de jeu suivre ou poursuivre un programme pour les problèmes de jeu compulsif à déterminer avec son agent de surveillance s abstenir de fréquenter les bars et les discothèques Période de probation de deux ans aux conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes s abstenir de fréquenter les casinos ou tout autre établissement de jeu suivre ou poursuivre un programme pour les problèmes de jeu compulsif à déterminer avec son agent de surveillance N o de dossier du greffe 500 73 002739 072 N o de dossier du BSF 41 273272 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de quatre chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement avec sursis de deux ans moins un jour dans la collectivité aux conditions suivantes demeurer à son domicile 24 heures sur 24 pendant les huit premiers mois sauf pour le travail pour des raisons de santé et le samedi pour faire l épicerie respecter les mêmes conditions pendant les huit mois suivants mais avec un couvre feu entre 23 h et 7 h pendant les huit derniers mois respecter les conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes il n y a plus de couvre feu ne pas avoir d effets de commerce en sa possession ce qui inclut des cartes de crédit qui ne sont pas à son nom ne pas avoir de dispositif téléphonique de renvoi d appel Période de probation de deux ans sans condition N o de dossier du greffe 500 73 003192 099 N o de dossier du BSF 41 930587 Le failli a été reconnu coupable de cinq chefs d accusation de fraude en vertu de l alinéa 380 1 a et de deux chefs d accusation de fraude en vertu du sous alinéa 380 1 b i du Code criminel Sentence rendue Peine d emprisonnement de 15 mois avec sursis à purger dans la collectivité en plus des conditions usuelles auxquelles s ajoutent les conditions suivantes ne pas quitter le Québec en tout temps s abstenir de fréquenter les casinos ou tout autre endroit où il y a des jeux de hasard et s abstenir de jouer s abstenir de

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/eic/site/bsf-osb.nsf/fra/br02706.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Vous devez de l’argent — Manquement du failli à ses obligations - Bureau du surintendant des faillites Canada
    a indiqué que si le failli pouvait être présumé honnête dans un premier temps c est à dire lorsqu il a retenu les services du conseiller fiscal il ne pouvait plus être considéré comme un débiteur honnête après sa nouvelle cotisation fiscale Il a à tout le moins induit le syndic et ses créanciers en erreur à propos du chalet des REER et de ses dépenses mensuelles Le tribunal a également considéré que la séparation était un stratagème pour dissimuler ses biens Le failli s est vu imposer une libération conditionnelle moyennant le paiement de 75 000 avec des versements minimums de 1 000 par mois De plus le failli doit fournir au syndic un document écrit faisant état du produit de son REER et une preuve écrite de la valeur du chalet et de ses cabinets de chiropratique Si les données comptables révèlent que des fonds additionnels devraient être versés au dossier de faillite le syndic sera tenu de prendre les mesures nécessaires Lire la décision du tribunal pour BK 09 1302418 33 1302418 en anglais seulement Opposition du BSF à la libération du failli N o de cour 500 11 041565 116 N o du BSF 41 1455795 Contexte Un homme qui ne travaillait plus depuis quatre ans et vivait de l assistance sociale a eu recours au crédit malgré sa situation financière pour payer le mariage de son frère outre mer pour un montant d environ 50 000 Alors qu il avait déjà au moins une dizaine de cartes de crédit il a continué à en demander de nouvelles en faisant valoir dans les demandes qu il occupait encore son ancien emploi Il utilisait les cartes de crédit pour obtenir des avances de fonds afin de s adonner aux jeux de hasard Dans les deux mois qui ont précédé le dépôt de la faillite il a utilisé ses cartes de crédit pour obtenir environ 70 000 d avances de fonds et pour acheter pour 12 500 d appareils électroniques d appareils ménagers et de meubles Il a utilisé une partie des fonds pour rembourser un emprunt de 40 000 qu il devait à un ami Lorsqu il a déclaré faillite il a fait état de 800 d actifs comparativement à des dettes s élevant à 99 500 Le BSF s est opposé à la libération de ce failli qui en est à sa première faillite La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli n a pas tenu un compte satisfaisant des pertes d avoirs ou de toute insuffisance d avoirs pour faire face à ses obligations Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie Le failli a accordé une préférence injuste à l un de ses créanciers Le failli s est rendu coupable de fraude ou d abus frauduleux de confiance Le failli est présumé avoir commis une infraction Le failli n a pas rempli les obligations que la Loi impose aux faillis Décision du tribunal La libération du failli a été refusée Opposition du syndic à la libération du failli N o de cour et du BSF 31 1107000 Contexte Un homme qui gagnait 1 900 par mois a eu recours au crédit pour payer les frais de son mariage outre mer de l ordre de 30 000 Alors qu il ne pouvait parvenir à rembourser sa dette il a continué à acheter des articles à crédit et à demander du crédit additionnel Il a dépensé 50 000 pour l achat de mobilier pour la maison Il a aussi emprunté 100 000 sur ses cartes de crédit pour les envoyer à sa famille outre mer Lorsqu il a déclaré faillite ses dettes s élevaient à 267 000 Au cours de son interrogatoire sous serment par le BSF le failli a modifié son explication plus d une fois concernant l utilisation des articles qu il avait achetés Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli est responsable du fait que la valeur de ses avoirs représente moins de la moitié de la valeur de ses dettes Le failli a continué d emprunter de l argent après avoir pris connaissance de son insolvabilité Le failli n a pas tenu un compte satisfaisant des pertes d avoirs ou de toute insuffisance d avoirs pour faire face à ses obligations Le failli est présumé avoir commis une infraction Le failli n a pas rempli les obligations que la Loi impose aux faillis Décision du tribunal Le tribunal a refusé de libérer le failli et lui a ordonné de verser 100 000 au dossier de faillite avant de pouvoir présenter une nouvelle demande de libération Opposition du syndic à la libération du failli N o du dossier de cour et du BSF 31 1377605 Contexte Après avoir subi de lourdes pertes sur le marché boursier le failli qui était comptable a commencé à utiliser le crédit pour effectuer d autres investissements Une fois qu il a été profondément endetté et dans l année qui a précédé sa faillite il a utilisé ses cartes de crédit pour payer des vacances à sa famille pour un montant de 4 000 Lorsque le failli a perdu son emploi il a utilisé une marge de crédit pour payer son loyer Il était au chômage depuis environ trois mois lorsqu il a déclaré faillite faisant état de dettes totalisant 220 000 Son épouse également au chômage a déclaré faillite le même jour En examinant les relevés bancaires le syndic a découvert certains retraits importants que l homme a été incapable d expliquer et dont il n avait pas le souvenir Il a mentionné avoir essayé de rembourser certaines de ses dettes Le failli a déclaré qu il avait envoyé 24 000 à sa femme outre mer mais il n a pas versé de fonds à son dossier de faillite Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli a continué d emprunter de l argent après avoir pris connaissance de son insolvabilité Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par des spéculations téméraires et hasardeuses ou par le jeu Le failli n a pas rempli les obligations que la Loi impose aux faillis Décision du tribunal Le tribunal a accordé une libération conditionnelle en vertu de laquelle le failli doit verser 43 631 au dossier de faillite et fournir au syndic la preuve que tous les organismes gouvernementaux pertinents ont été informés de l endroit où il se trouve La libération a été suspendue pour une période de trois mois concurremment Opposition du syndic et du BSF à la libération du failli N o de cour et du BSF 51 1511748 Contexte Un homme a pris conscience pour la première fois qu il était insolvable environ trois ans avant de déclarer faillite alors qu il a commencé à avoir recours au crédit pour tout payer Il a notamment obtenu des avances de fonds pour rembourser d autres cartes de crédit Avec un revenu mensuel d environ 2 000 il se contentait d acquitter le solde minimum sur ses cartes de crédit Il a également conservé son style de vie et effectué ses versements mensuels de 1 400 pour son véhicule Il a déménagé à l autre bout du pays 16 mois avant de déclarer faillite et a alors encaissé 100 000 nets provenant de la vente de sa maison Il a utilisé 57 600 de ce montant pour payer son véhicule ses frais de subsistance et l achat d un autre véhicule Après le déménagement il a accumulé 178 000 de dettes sur ses cartes de crédit Dans son nouveau lieu de résidence il a réussi à honorer des paiements hypothécaires mensuels de 1 600 en utilisant l argent de sa petite amie et de ses parents Au cours de l enquête le BSF a trouvé la preuve dans les documents bancaires du failli qu il avait remboursé un emprunt de 10 000 à sa mère au cours de l année précédant le dépôt de la cession Le BSF et le syndic se sont opposés à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie Le failli a accordé une préférence injuste à l un de ses créanciers Décision du tribunal Le tribunal a émis une ordonnance de libération conditionnelle au versement par le failli de 20 000 à son dossier de faillite y compris tout remboursement d impôt sur le revenu Ce montant vise le remboursement du paiement préférentiel de 10 000 fait à sa mère et le versement de 10 000 pour compenser l utilisation abusive des cartes de crédit Le tribunal a établi un plan de remboursement échelonné sur huit ans mais le failli peut en tout temps devancer les paiements Opposition du syndic et du BSF à la libération de la faillie N o de cour et du BSF 11 1514900 Contexte Une femme détenait 21 cartes de crédit qu elle payait intégralement tous les mois Alors qu elle n avait aucun solde impayé sur ces cartes elle a entrepris un voyage de deux semaines à Las Vegas Au cours de son séjour elle a utilisé ses cartes de crédit pour effectuer des achats et faire plus de 130 retraits d argent totalisant 193 000 Deux mois plus tard elle déclarait faillite Lors de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites BSF elle a affirmé que l argent retiré n était pas destiné au jeu mais à un investissement qui devait lui rapporter 30 de son apport initial Elle ne pouvait nommer la compagnie d investissement ni l hôtel qui a présenté l atelier sur l investissement Lorsqu elle a déclaré faillite elle n avait aucun actif Le syndic et le BSF se sont opposés à sa libération La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant La faillie a occasionné sa faillite ou y a contribué par des spéculations téméraires et hasardeuses ou par une extravagance injustifiable de son mode de vie Décision du tribunal Le tribunal a ordonné que la faillie rembourse 30 000 à ses créanciers avant de pouvoir obtenir sa libération Elle devra présenter des états mensuels de ses recettes et débours à son syndic pendant trois ans Elle doit également faire parvenir aux agences d évaluation du crédit un avis leur indiquant qu elle ne pourra présenter de demande de crédit pendant cinq ans Opposition du syndic et d un créancier à la libération du failli N o de cour et du BSF 35 1393934 Contexte Un homme n a pas tenu de livres ni présenté de déclarations de revenus pour son entreprise pendant plus de sept ans alléguant qu il n avait pas les ressources nécessaires pour payer les vérifications requises Au moment de déclarer faillite il s agissait de sa première faillite il avait des dettes non garanties de 615 000 dont plus de 200 000 en impôts rétroactifs Le syndic et l Agence du revenu du Canada se sont opposés à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli a omis de tenir les livres et les registres qui sont ordinairement et régulièrement tenus dans l exercice d un commerce Décision du tribunal Le tribunal a suspendu la libération du failli pour une période de six mois et lui a ordonné de verser 100 000 à l actif de la faillite Sur versement de 30 000 de ce montant ou à la fin de la période de suspension la situation se produisant en second étant retenue le failli sera admissible à la libération absolue à la condition de consentir à un jugement en faveur du syndic pour le solde du montant qui lui est dû en vertu de l ordonnance conditionnelle Opposition du BSF à la libération du failli N o de cour et du BSF 41 1308169 Contexte Un homme ayant déjà fait faillite vivait seul et tirait son revenu de prestations d aide sociale et d allocations familiales Cependant sur ses demandes de cartes de crédit il indiquait qu il avait un travail et gagnait plus du double de son revenu réel Ayant obtenu plus de 25 cartes de crédit il a graduellement accumulé des dettes de 74 000 Au cours de l année précédant sa faillite il a imputé 94 000 supplémentaires à ses cartes de crédit dont plus de 60 000 en avances de fonds Certains articles qu il a achetés à crédit ont été vendus ou donnés et certains ont même été vendus après qu il ait déclaré faillite Au cours de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites BSF il a expliqué qu il avait des problèmes d alcool qui l amenaient à s adonner au jeu et à dépenser sans réfléchir et qu il ne se souvenait pas de ce qu il avait acheté ou de ce qu il avait fait de l argent Le BSF s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie ou par le jeu Le failli s est rendu coupable de fraude ou d abus frauduleux de confiance Le failli est présumé avoir commis une infraction Décision du tribunal Le tribunal a refusé de libérer le failli Opposition du syndic à la libération de la faillie N o de cour et du BSF 33 1497267 Contexte Après avoir perdu son emploi une femme a vendu une propriété afin de rembourser à sa sœur un prêt de 50 000 utilisant les 20 000 restants pour s adonner au jeu Elle a continué de jouer beaucoup en dépit du fait qu elle était sans emploi Elle a indiqué avoir financé son jeu en utilisant de l argent qu elle a obtenu de marges de crédit d avances de fonds sur cartes de crédit de la vente d articles achetés à crédit ainsi que d emprunts auprès de personnes de sa connaissance Sur une période de quatre ans elle s est endettée de plus de 215 000 sans s arrêter de jouer même en sachant qu elle était insolvable Lorsqu elle a déclaré faillite elle a fait état d un actif de 500 Elle a continué d emprunter de l argent pour s adonner au jeu même après sa cession de biens Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants La faillie a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie ou par le jeu La faillie n a pas rempli les obligations que la Loi impose aux faillis Décision du tribunal Le tribunal a ordonné à la faillie de verser 21 000 à l actif de la faillite lui interdisant également à vie de fréquenter les casinos où que ce soit dans le monde Il lui a également ordonné de participer à des séances de consultation sur la dépendance au jeu et elle doit prouver au tribunal qu elle a participé aux séances requises La faillie obtiendra une libération absolue une fois qu elle aura respecté toutes ces conditions Opposition du syndic et d un créancier à la libération du failli N o de cour et du BSF 42 1002551 Contexte Un homme ayant déjà fait faillite exploitait une entreprise avec un partenaire Il a démissionné de ses fonctions à titre de président mais il est demeuré au sein de l entreprise pour s occuper des relations avec la clientèle Il a indiqué qu il tenait pour acquis que son partenaire s occupait de la comptabilité Les dettes fiscales se sont accumulées à tel point qu au moment de sa faillite l homme devait 48 000 à Revenu Québec Alors qu il était en faillite et qu il n était pas encore libéré il a exploité une autre entreprise pour laquelle il percevait les taxes sans toutefois les remettre à l État Le syndic ainsi que Revenu Québec se sont opposés à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par négligence coupable à l égard de ses affaires commerciales Le failli a dans une occasion antérieure été en faillite Décision du tribunal Le tribunal a jugé que le débiteur a fait preuve de négligence et d insouciance dans la gestion de ses affaires commerciales attribuant son insolvabilité à une infraction aux lois fiscales et non à une cause hors de sa volonté Le tribunal a réitéré le fait que la Loi sur la faillite et l insolvabilité ne doit pas servir de moyen facile et rapide pour une personne de se libérer de ses dettes et de se dégager de toute responsabilité En conséquence le tribunal a accordé au débiteur une libération conditionnelle au paiement de 54 500 Lire la décision du tribunal pour 42 1002551 Opposition du syndic à la libération du failli N o de cour et du BSF 41 0899110 Contexte Un homme n ayant que l aide sociale et les prestations fiscales pour enfants comme sources de revenu avait accumulé des dettes de plus de 100 000 sur 17 cartes de crédit principalement au cours de la période de cinq mois précédant sa faillite Pour avoir accès au crédit l homme qui en était à sa première faillite et qui était sans emploi depuis 1999 déclarait un revenu annuel de 48 000 sur ses demandes de carte de crédit Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie Décision du tribunal Le tribunal a ordonné au failli de verser 20 000 à l actif 2011 Opposition du syndic à la libération de la faillie N o de cour et du BSF 31 1412749 Contexte Une enseignante a utilisé ses cartes de crédit pour investir dans un restaurant géré par son conjoint accumulant ainsi 190 000 de dettes Alors que l entreprise ne générait guère de profits depuis trois ans elle a acheté une nouvelle maison nécessitant un versement mensuel de 3 000 Le propriétaire des lieux a fini par faire fermer le restaurant pour des arriérés de loyer Au cours de son interrogatoire sous serment par le BSF la faillie a expliqué qu elle n avait pas pu remettre à son syndic les livres ni le système informatique du restaurant parce qu elle et son mari n avaient plus accès aux lieux Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants La faillie est responsable du fait que la valeur de ses avoirs représente moins de la moitié de la valeur de ses dettes La faillie a continué d emprunter de l argent tout en se sachant insolvable La faillie n a pas tenu un compte des pertes d avoirs elle ne peut expliquer pourquoi elle n a pas suffisamment d avoirs pour faire face à ses obligations La faillie a contribué à sa faillite par des spéculations téméraires ou hasardeuses Décision du tribunal Le tribunal a accordé à la faillie une libération conditionnelle au paiement au syndic de 19 712 48 au titre du revenu excédentaire par versements mensuels d au moins 500 et d un montant supplémentaire de 20 000 correspondant à sa part de l avoir propre dans la maison familiale Opposition du syndic à la libération du failli N o de cour 31 1263620 N o du BSF 31 1269022 Contexte Un couple ayant une adolescente à charge gagnait environ 1 800 par mois L homme qui travaillait à son compte avait déjà une faillite à son actif Après avoir consolidé leurs dettes en réhypothéquant leur maison les conjoints se sont mis à dépenser de façon excessive pendant deux ans Ils ont utilisé leurs cartes de crédit pour obtenir des avances de fonds et effectuer des achats s endettant ainsi de 217 000 147 000 pour le mari et 70 000 pour la femme Environ six mois avant la faillite le mari a fait une crise cardiaque et reçu un diagnostic de maladie chronique Les dépenses moyennes du couple se chiffraient à 8 500 par mois dont 800 au titre du carburant en dépit du fait que le mari ne travaillait pas Au moment de leur faillite les conjoints ont expliqué leurs difficultés financières en invoquant l économie leurs problèmes de santé la diminution du revenu du ménage ainsi qu une dette impossible à gérer Le syndic s est opposé à leur libération La décision de s opposer à la libération des faillis a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants Les faillis ont continué d emprunter de l argent après avoir pris connaissance de leur insolvabilité Les faillis n ont pas tenu un compte satisfaisant des pertes d avoirs ou de toute insuffisance d avoirs pour faire face à leurs obligations Décision du tribunal Le tribunal a jugé que les faillis avaient utilisé le crédit de façon très abusive La libération de l époux a été suspendue pendant un an et on lui a ordonné de verser 20 000 à l actif Quant à sa conjointe qui en était à sa première faillite sa libération a été suspendue pendant six mois au cours desquels elle doit commencer à verser 5 000 à l actif Une fois que les faillis auront obtenu leur libération il leur sera interdit de présenter une demande de crédit ou d acquérir ou d obtenir du crédit sous quelque forme que ce soit pendant cinq ans Opposition du syndic à la libération de la faillie N o de cour et du BSF 31 1414288 Contexte Environ deux ans avant de faire faillite une femme a constaté qu elle ne pouvait pas rembourser ses dettes mais elle a continué d utiliser ses cartes de crédit pour payer ses dépenses courantes et autres dépenses dont 15 000 en frais de divorce de son premier mari Ayant recours au crédit elle a envoyé environ 50 000 à l étranger pour payer une partie des frais médicaux de son deuxième mari et l aider à immigrer au Canada elle a tenu pour acquis qu une fois son conjoint au pays il l aiderait à rembourser ses dettes Elle affirme avoir été escroquée de 72 000 dans une manœuvre frauduleuse qui devait lui permettre d emprunter davantage pour rembourser ses dettes Elle s adonnait aussi régulièrement au jeu bien qu elle ne puisse pas indiquer avec certitude dans quelle mesure le jeu a contribué à son endettement Quelques mois après l arrivée de son deuxième mari au Canada le couple s est séparé Au moment de sa faillite elle devait environ 220 000 et son actif ne s élevait qu à 3 000 Le syndic s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants La faillie a continué d emprunter de l argent après avoir pris connaissance de son insolvabilité La faillie a occasionné sa faillite ou y a contribué par des spéculations téméraires et hasardeuses par une extravagance injustifiable de son mode de vie ou par le jeu Décision du tribunal Le tribunal a suspendu la libération de la faillie pour six mois Au cours de cette période la faillie doit commencer à rembourser 20 000 à l actif à raison d un minimum de 200 par mois Pendant les dix années suivant sa libération elle ne doit pas fréquenter les casinos et ne doit pas présenter de demande de carte de crédit ni acquérir ou utiliser de cartes de crédit Opposition du BSF à la libération de la faillie N o de cour et du BSF 41 1363231 Contexte Une personne qui en était à sa première faillite avait accumulé des dettes de 96 000 sur ses cartes de crédit dont la moitié au cours des six mois précédant sa faillite Elle tirait son revenu familial principalement d un chèque d aide sociale de 1 100 par mois Elle a indiqué avoir obtenu 40 000 au moyen de ses cartes de crédit et avoir prêté l argent à son fils afin qu il rembourse ses dettes Elle a admis avoir fait état d un revenu de travail variant entre 25 000 et 47 000 sur ses demandes de carte de crédit alors que son seul revenu était le chèque d aide sociale Au cours de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites BSF elle a indiqué qu elle ne croyait pas que personne dans sa famille ait déjà fait faillite Or selon les dossiers du BSF son conjoint sa fille son gendre et son frère ont déjà fait faillite Le BSF s est opposé à sa libération La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont les suivants La faillie a occasionné sa faillite ou y a contribué par une extravagance injustifiable dans son mode de vie Décision du tribunal La libération de la faillie a été refusée Opposition d un créancier à la libération du failli N o de cour 700 11 002892 096 N o du BSF 41 1231678 Contexte Une femme a contracté une marge de crédit de 50 000 pour financer ses études universitaires Peu après avoir obtenu son diplôme et commencé à travailler elle a fait l achat d un condominium avec son conjoint Le couple a eu un enfant et a décidé de vendre le condominium pour acheter une maison neuve La femme et son conjoint ont donc contracté une hypothèque de 314 000 même si la femme était en congé de maternité et ne touchait que 55 p 100 de son salaire Au cours de l année suivante elle a déclaré faillite en faisant état de dettes de près de 95 000 Elle a expliqué avoir opté pour la faillite plutôt que pour une proposition de consommateur car elle ne devait ainsi faire que neuf versements mensuels de 650 plutôt que 60 versements du même montant La banque s est opposée à la libération de la faillie en indiquant qu elle aurait pu présenter une proposition viable car ses études financées à partir de la marge de crédit devaient lui permettre de toucher un bon salaire La décision de s opposer à la libération de la faillie a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant La faillie aurait pu présenter une proposition viable Décision du tribunal Le tribunal a déterminé que la décision du couple d acheter une maison neuve au lieu de rembourser d abord ses créanciers était la principale raison de la faillite Tenant compte de tous les faits présentés il a ordonné à la femme de verser 18 000 par anticipation ou à raison d au moins 355 par mois après quoi elle pourra obtenir sa libération Lire la décision du tribunal pour 700 11 002892 096 41 1231678 Opposition d un créancier à la libération du failli N o de cour 700 11 011000 090 N o du BSF 41 1083184 Contexte Un homme a contracté un prêt étudiant alors qu il faisait des études professionnelles dans une école privée Après avoir obtenu son diplôme il a travaillé pendant trois ans sans jamais effectuer de paiement sur son prêt Il a ensuite décidé de changer de carrière et a quitté son emploi pour retourner aux études Il a présenté une autre demande de prêt étudiant et a payé les intérêts qu il avait accumulés sur son premier prêt Son diplôme en poche il a cherché un emploi pendant plusieurs mois pour finalement se lancer en affaires sans avoir remboursé ses prêts étudiants Deux ans plus tard il a changé d emploi et a commencé à gagner 68 000 par année Il a perdu son emploi après des mois et fait faillite L homme qui en était à sa première faillite avait des dettes de 146 000 dont 120 000 au titre de prêts étudiants La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli est responsable du fait que la valeur de ses avoirs représente moins de la moitié de la valeur de ses dettes Décision du tribunal Le tribunal a déterminé que le failli n avait jamais eu l intention de rembourser ses prêts étudiants Il lui a ordonné de verser 50 000 à l actif de sa faillite avant de pouvoir obtenir sa libération Lire la décision du tribunal pour 700 11 011000 090 41 1083184 Opposition du syndic à la libération du failli N o de cour et du BSF 31 1182271 Contexte Un homme séparé payait les frais juridiques la pension alimentaire pour enfants et les dépenses des deux ménages Il a investi 240 000 dans une nouvelle entreprise après avoir contracté un prêt par l intermédiaire d un courtier qu il a affirmé ne pouvoir nommer Trois mois plus tard le propriétaire avait mis le cadenas dans la porte et son inventaire s était volatilisé L homme n a pas signalé le vol à la police affirmant qu il ne pouvait prouver être le propriétaire de l entreprise Le failli a admis avoir perdu 10 000 à des jeux de hasard mais ne pouvait justifier les 120 000 de crédit utilisés Au moment de sa faillite il avait des dettes de 562 000 dont 300 000 accumulés au cours de l année précédant la faillite La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli a omis de tenir comme il se doit ses livres et ses registres dans l exercice de son commerce Décision du tribunal Le tribunal a ordonné au failli de rembourser 25 p 100 de toutes les réclamations prouvées et lui a interdit de présenter une demande de crédit ou d acquérir ou d obtenir du crédit sous quelque forme que ce soit pendant cinq ans Il a suspendu la libération du failli pour une période de 24 mois après qu il aura respecté les conditions Opposition d un créancier et du BSF à la libération du failli N o de cour et du BSF 33 1409737 Contexte Un gestionnaire immobilier canadien était propriétaire d immeubles locatifs en Floride Il n a pas payé les impôts sur le revenu de location qu il a gagné Au cours de son interrogatoire sous serment par le Bureau du surintendant des faillites il a admis avoir transféré les propriétés à une société à numéro et ultérieurement à un associé afin qu elles ne puissent être saisies en réalisation de garantie par l Agence du revenu du Canada ARC L homme n ayant pas payé d impôts pendant plus de 10 ans l ARC a saisi ses prestations d invalidité pour rembourser ses impôts exigibles Elle a pu le faire pendant deux ans avant que l homme ne déclare faillite Il a attribué sa faillite à sa déficience et à la perte de sa pension Il a indiqué qu il était à la retraite et ne gagnait pas de revenus En réalité il gérait encore des immeubles en Floride où il vivait sans payer de loyer pendant une bonne partie de l année Au moment de sa faillite il devait encore 750 000 en impôts impayés La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par négligence coupable à l égard de ses affaires commerciales Décision du tribunal Le tribunal a ordonné au failli de verser 375 000 à l actif de sa faillite avant de pouvoir obtenir sa libération Opposition du syndic et d un créancier à la libération du failli N o de cour et du BSF 11 1321002 Contexte Au cours des 10 années précédant sa faillite le failli qui travaillait à son compte n a pas produit sa déclaration de revenus et n a pas payé les taxes que devait son entreprise notamment la somme de 20 000 au titre de la taxe sur les produits et services TPS Ses dettes ont atteint 150 000 dont 111 000 étaient dus à l Agence du revenu du Canada et la valeur de ses avoirs était de 4 000 Au moment de cette première faillite l homme a affirmé que sa séparation de sa conjointe et sa lourde dette fiscale étaient la cause de la faillite Lorsqu il a présenté sa demande de libération son revenu mensuel était évalué à 3 000 et aurait pu atteindre près de 5 000 dans un contexte économique plus favorable La décision de s opposer à la libération du failli a été basée sur divers faits Note de bas de page 1 dont le suivant Le failli a occasionné sa faillite ou y a contribué par négligence coupable à l égard de ses affaires commerciales Décision du tribunal Le tribunal a déterminé que le failli avait sciemment négligé ses obligations fiscales en profitant du fait que ses impôts n étaient pas prélevés à la source En outre le failli a omis de rembourser la TPS qu il avait perçue pendant plus de 10 ans ce qui constitue un facteur aggravant En raison de l âge du failli et pour favoriser sa réhabilitation sa libération est conditionnelle au remboursement de seulement 50 p 100 de sa dette fiscale sur une période de sept ans et demi pour un total de 55 000 Le failli doit également produire à temps ses déclarations de revenus ainsi que ses rapports de remboursement de TPS et TVH et effectuer les versements dans les délais prescrits Lire la décision du tribunal pour 11 1321002 en anglais seulement Demande d annulation d une ordonnance de faillite présentée par un créancier au tribunal N o de cour 500 11 039140 104 N o du BSF 41 1346608 Contexte Le débiteur un homme marié et père de deux jeunes enfants était docteur en médecine et résident de quatrième année en neurochirurgie Il gagnait environ 50 000 par an et avait accumulé des dettes d environ 248 000 dont 190 000 sur une marge de crédit Il a affirmé que ses dettes étaient une grande source de détresse psychologique et qu il

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/eic/site/bsf-osb.nsf/fra/br02668.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Vous devez de l’argent —  — Affidavit pour les débiteurs - Bureau du surintendant des faillites Canada
    receveur général du Canada détient des fonds non réclamés en mon nom au montant de ne pas avoir été remboursé par une tierce partie et que la somme m est encore due avoir le droit de demander le paiement des fonds non réclamés en vertu du paragraphe 154 1 de la Loi sur la faillite et l insolvabilité demander le paiement des fonds non réclamés en vertu du paragraphe 154

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/eic/site/bsf-osb.nsf/fra/br02058.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive

  • Formulaire de réclamation de fonds non réclamés – Débiteur - Bureau du surintendant des faillites Canada
    Numéro d identification de la succursale 5 chiffres Nom du ou des titulaires du compte Numéro de compte bancaire Code SWIFT paiements internationaux uniquement Code IBAN paiements internationaux uniquement Vous devez joindre un chèque annulé OU un chèque vierge au présent formulaire Consentement Je soussigné e consens à ce que le Receveur général du Canada effectue les versements dans mon compte bancaire par dépôt direct comme indiqué dans le présent formulaire Je déclare avoir lu l Avis de confidentialité et consens à la collecte à l utilisation et à la communication de mes renseignements personnels conformément à l avis Afin d assurer le versement rapide des fonds réclamés j aviserai le Receveur général du Canada de tout changement relatif à mes renseignements bancaires Je confirme que toute l information fournie dans le présent formulaire est exacte Avis de confidentialité Vos renseignements personnels sont recueillis conformément aux paragraphes 17 1 et 35 2 de la Loi sur l administration des finances publiques Les renseignements recueillis sont utilisés et communiqués aux programmes fédéraux pertinents et à votre institution financière aux fins de dépôt direct Les paiements par dépôt direct ne peuvent être effectués sans qu aient été fournis les renseignements demandés dans le présent formulaire Les renseignements personnels sont protégés conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels En vertu de cette loi les particuliers et les entreprises ont le droit de demander l accès à leurs renseignements personnels et de les corriger s ils sont inexacts ou incomplets Les renseignements personnels recueillis sur ce formulaire sont conservés dans le fichier de renseignements personnels ordinaires IC POU 931 comptes fournisseurs Pour toute question ou tout commentaire concernant le présent avis de confidentialité ou pour obtenir des renseignements additionnels sur l administration de la Loi sur la protection des

    Original URL path: http://www.infoconsommation.ca/eic/site/bsf-osb.nsf/fra/br03187.html (2016-02-13)
    Open archived version from archive



  •