archive-ca.com » CA » S » SPACING.CA

Total: 989

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Patrimoine en péril; l’environnement de la maison Desrochers - Spacing Montreal
    il subsistait encore près d une vingtaine d anciennes maisons de l époque rurale le long de la rue Jarry Un bon nombre d entre elles avait toutefois été converti en édifices à logements ou en locaux commerciaux voire même laissés à l abandon Une étude commandée à l urbaniste conseil Gaëtan Richard en 1975 par le Conseil Municipal de Saint Léonard avait recommandé d entamer les démarches afin de faire déclarer arrondissement historique par le gouvernement provincial aujourd hui un site du patrimoine en vertu de la LPQ une portion de la rue Jarry à proximité de l église Ce projet d arrondissement historique ne vit évidemment jamais le jour et la majorité des maisons situées dans le secteur à l étude furent démolies moins d une décennie plus tard Dans les années 1990 avant les fusions municipales la Ville de St Léonard a elle même démoli une ancienne résidence dont elle était la propriétaire afin de la remplacer par un CLSC En 2014 outre l église son presbytère et le cimetière ne subsistent plus que 10 maisons qui témoignent par leur présence du passé rural de St Léonard Neuf de ces maisons sont implantées le long de la rue Jarry tandis que la dixième qui fut de toute évidence déménagée se dresse sur la rue des Forges Sur ces dix résidences cinq sont en pierre grise Quatre de ces résidences de pierre sont toujours habitées tandis que la cinquième est transformée en restaurant Deux de ces résidences soit la maison Dagenais et la maison Gervais Roy sont par ailleurs classées immeuble patrimonial en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel À l angle de la rue Jarry Est et de la rue du Creusot se dresse la maison Desrochers une ancienne maison de ferme construite en 1858 Jusqu en 2011 celle ci voisinait un bungalow construit dans les années 1950 Suite à la démolition du bungalow le terrain est resté vacant mais les nombreux arbres matures implantés aux abords de la rue ont subsisté Ces deux terrains végétalisés contrastent avec le paysage environnant puisque cette section de la rue Jarry où la fonction commerciale est omniprésente est en grande partie dominée par des terrains de stationnements Intersection des rue Jarry Est et du Creusot Source Google Streetview Guillaume St Jean Dans plusieurs arrondissements montréalais le règlement sur les démolitions n autorise pas qu un édifice soit démoli à moins qu un projet de remplacement conforme aux autres règlements soit proposé À St Léonard la situation est tout autre puisque trois ans après la démolition du bungalow le terrain est toujours vacant La situation pourrait toutefois changer prochainement puisqu une enseigne annonçant un futur projet immobilier fut récemment installée sur le site Si le projet se concrétise les arbres seront rasés et un édifice de deux étages comprenant des commerces et des bureaux sera construit tout juste en bordure de la résidence de plus de 150 ans d histoire L avenir de la maison Desrochers s avère donc

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2014/06/01/patrimoine-en-peril-lenvironnement-de-la-maison-desrochers/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive


  • Joel Thibert, Author at Spacing Montreal
    Près d un an après la démission de Gérald Tremblay et après deux maires par intérim trois si l on compte Jane Cowell Poitras qui a Read More Spacing Marcher la région 2013 what s in a name Lorsque nous avons demandé à Dinu Bumbaru Directeur des politiques d Héritage Montréal et parrain de Marcher la région des Read More Urban Design The Regionalist are cities and geographical regions becoming irrelevant Let me clear the air before I go any further I don t personally believe physical places such as cities and regions have Read More Spacing Le Régionaliste Pour une redéfinition du centre ville de Montréal Il est prévisible et tout à fait naturel que les sentiers de vie des habitants d une région transcendent et dépassent les Read More Community Et vous quelle est votre trajectoire Si l on veut comprendre la dynamique propre d un lieu précis ou d une ville il n est pas évidemment pas Read More Green Space Le peuplier deltoïde notre arbre métropolitain Ils peuplent les ruelles et les cours des quartiers denses et usés s élèvent au dessus des triplex sans aucune gêne et bordent les Read More Communication Marcher la région retour sur la deuxième édition Lorsqu on me demande de résumer la deuxième édition de Marcher la région je ne sais pas trop par où commencer et je ne sais pas Read More Neighbourhoods Départ Mail Champlain Arrivée Dix30 Temps de marche 57 minutes Cela me démangeait depuis que le Quartier Dix30 a vu le jour il y a quelques années et parce que je me suis obstiné comme beaucoup Read More Neighbourhoods The Regionalist Questioning the concept of urban region through direct engagement I realize now this could and should probably have been my very first post under this

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/author/joel/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive

  • À quoi sert le maire de Montréal? - Spacing Montreal
    partie des sièges au Conseil municipal Finalement il préside à la fois le Conseil d agglomération et le Comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal CMM où Montréal contrôle la moitié des voix Le maire a donc les coudées franches à l intérieur de la Ville et de l agglomération pour mettre de l avant des projets ambitieux et pour les mener à terme Le problème à mon sens c est que nous à travers le Gouvernement du Québec avons vidé la fonction de maire de ce qui devrait en constituer le cœur c est à dire le rôle de premier édile ou de protecteur du domaine public édile provient du latin aedes qui signifie foyer Je ne veux pas dire par là que le maire doit agir en bon père de famille et nous faire la morale j entends plutôt par là que le maire doit se préoccuper non seulement de faire des annonces et de couper des rubans mais aussi de l entretien des parcs de la réfection des trottoirs et de la collecte des ordures Ceux qui ont connu Jean Drapeau et Pierre Bourque racontent que l un et l autre demandaient souvent à leurs chauffeurs d arrêter lorsqu ils remarquaient un arbre abattu une poubelle renversée ou autre chose Ils prenaient note et demandaient aussitôt revenus à l hôtel de ville qu on envoie une équipe pour s occuper du problème Entendons nous Jean Drapeau et Pierre Bourque avaient des défauts et n ont pas fait que des bons coups Mais ils aimaient leur ville et n avaient d autre choix que de s y intéresser Gérald Tremblay en revanche a hérité d une ville où le maire ne voit même plus passer les changements de zonage et où il est n est plus vraiment en contact avec la ville avec un v minuscule parce que son rôle est devenu presque strictement protocolaire Il est vrai que cela est en partie dû au style particulier de l ex maire Tremblay qui dit on se comportait parfois en ministre ce qu il a été d ailleurs avant de devenir maire Mais c est en partie aussi la fonction de maire de Montréal qui a perdu son sens et qu il faut réinventer collectivement Après quelle ville voulons nous l heure est peut être venue de poser la question quel genre de maire voulons nous Avis aux intéressés une discussion sur le rôle de maire aura lieu à la Maison de l architecture du Québec lors du Café des Z a du 19 novembre prochain On se demandera à cette occasion si Montréal a besoin d un maire architecte plutôt que d un maire gestionnaire ou visionnaire Cet évènement est organisé avec l appui du groupe conseil Avenue 8 et de Spacing Montréal Subscribe to Mag Share Post Tweet Post Buy Merch andise Related Posts La Formule E succédera t elle à la F 1 Tweet More posts by Joel Thibert One comment Neither the author nor

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2013/09/19/quoi-sert-le-maire-de-montreal/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive



  • Marcher la région 2013 : « what’s in a name? » - Spacing Montreal
    fesse contre l autre qu on ne remarque jamais si on ne marche pas plus de 10 ou 15 kilomètres à la fois Je ne peux pas parler au nom de tous mais j ai fait cette année l effort de sentir et de ressentir le territoire et cela m a fait réaliser que ce qui compte lorsqu on marche pour marcher n est pas tant la qualité objective du lieu où l on se trouve c est à dire le côté pittoresque ou grunge selon qu on s identifie à l une ou l autre de ces esthétiques mais plutôt la qualité de notre présence en ce lieu Et en ayant cette pensée je me suis dit que le nom de Marcher la région était on ne peut plus approprié nous ne marchons pas vraiment vers quelque chose ni sur quelque chose ni même tout à fait à travers quelque chose Nous appréhendons au sens phénoménologique la région directement mais sans autre motif et nous ne le faisons pas qu avec nos pieds mais aussi avec le reste de nos membres et avec toutes nos facultés de perception Il est approprié de dire que nous marchons la région parce que nous cherchons justement abolir la distance entre le percevant et le perçu ou à tout le moins à en prendre conscience Le choix Marcher la région peut sembler s expliquer de lui même mais nombreux sont ceux qui croient que Marcher la région est une bête traduction de l anglais Walk the région un calque sans élégance les 15 premières secondes du reportage sur l événement diffusé sur les ondes la Première Chaîne le 27 juin témoignent éloquemment de cela et ils sont plusieurs semble t il à fixer le regard sur le doigt sans daigner voir la lune qu il essaie de pointer c est à dire à s enfarger dans le nom sans se demander s il peut avoir une signification propre quelconque Ironiquement l emploi transitif du verbe marcher est tout ce qu il y a de plus français malgré qu il ne soit plus utilisé en France depuis le début du 18 ème siècle D ailleurs on recense des centaines de milliers d occurrence du verbe marcher utilisé de manière transitive sur le web Si on peut marcher la terre 45 700 occurrences marcher son chemin 189 000 occurrences et marcher la ville 59 000 occurrences pourquoi ne pourrait on pas marcher la région Pour la petite histoire certains d entre vous se souviendront que Marcher la région s appelait Ville banlieue campagne à ses débuts en 2011 le nom original n était donc pas un calque de quoi que ce soit Mais après de longues délibérations durant lesquelles les noms Les promeneurs métropolitains La traversée métropolitaine et Coureurs de villes ont été évoqués nous avons opté pour Marcher la région un nom qui rend simplement et assez exactement ce que nous faisons pendant trois jours Il va sans dire la ressemblance des deux noms

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2013/07/16/marcher-la-region-2013-whats-in-a-name/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive

  • The Regionalist: are cities and geographical regions becoming irrelevant? - Spacing Montreal
    searches for cities like Dubai Shanghai and Mumbai has actually not increased steadily and certainly steadily enough to account for the sharp decline in the popularity of Paris and New York see below which by the way remain quite a bit more popular than the aforementioned new global cities The glocalization hypothesis One might argue that it s simply a question of scale the world is going glocal and large cities might just be losing their groove while local places are becoming more popular If the trend below is any indication however that hypothesis also seems flawed Indeed the Plateau the Mile End and Cabbagetown in Toronto all seem to be slowly losing popularity The Smart Phone hypothesis The last hypothesis that I seriously considered is the possibility that Google searches for physical places may be declining as a result of people s use of smart phones to look for place related information But considering that the iPhone was only launched in 2007 and that the downward trend in searches has been going steady since 2004 it seems obvious that there is more to it than that Sure a billion smart phone users might make a dent in the number of Google searches But my guess is that most of those smart phone users are also higher than average internet users I don t have an answer for why this trend is showing up but as I can t think of a solid hypothesis to explain it away I am stuck with the question that I start with are physical places losing relevance or perhaps just popularity If you have an alternative explanation to propose by all means share it I d sure love to know Post script It is important to note that a vigorous academic debate about the physicality of place and the role of technology in mediating our relationship to the world has taken place in the 1990s at the onset of the digital revolution Nicholas Negroponte among others predicted in 1995 that digital living would include less and less dependence upon being in a specific place at a specific time p 165 In the phenomenological camp a large number of scholars vehemently denounced what they saw as the imposition of a particular technologised way of studying the world Robert Rundstrom was particularly vehement when critiquing academic geographers newfound fascination for Geographic Information Technology digital geographical re presentations and other exotica are just a part of a much larger world of inscriptions used in Western technoscience to disenfranchise indigenous peoples p 51 However there is one important difference between that debate and the contemporary discussion of the same issue theirs was a largely theoretical exercise whereas the contemporary discussion is based on solid hard data Therefore while it is important to acknowledge that the debate has already been had it is also important to reckon with the new available facts Subscribe to Mag Share Post Tweet Post Buy Merch andise Tweet More posts by Joel Thibert 4

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2013/02/19/the-regionalist-are-cities-and-regions-becoming-irrelevant/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive

  • Spacing Montreal Contributors - Spacing Montreal
    Streetscape Traffic Transit Urban Design Walking Waterfront Region Topic Spacing Montreal Contributors Adam Bemma Alanah Heffez Alex Lefrançois Leduc Alexandre Campeau Vallée Andrew Emond Asa Bergman Brent Toderian Bronwyn Chester Catherine Vandermeulen Cédric Sam Chloe Ellingson Chris Erb Christophe Hubert Joncas Christopher DeWolf Dalia Goldberg Devin Alfaro Dylan Collie Dylan Reid Émile Thomas Gregory McCormick Guillaume St Jean Hilary Best Jacob Larsen Jean Desjardins Joel Thibert Jonathan Lapalme Jonathan Zettel Julie Fournier Julie Matlin Katia Snukal KC Bolton Kimberley Mok Lauren Brassica Laurent Lussier Liane Morin Marcus Bowman Marie Sophie Banville Martin New Mathieu Payette Hamelin Matt Lee Matthew Blackett Matthew Forsythe Michael Dunkelman Mike Bulko Misha Warbanski Natascia Lypny Nithya Vijayakumar Noah van der Laan Olivia Collette Olivier Plessis Pamela Shapiro Paul Erlichman Sean Marshall Shawn Micallef Sherwin Tjia Spacing Stephen Brophy Thomas Bernard Kenniff Timea Jakab Spacing is always looking for new ideas and welcomes queries and pitches from writers for both our magazine and website Search Advertisement Spacing Magazine fall 2015 Order issue Subscribe In these stores Popular Posts Jane Jacobs Quebec sovereigntist Le Faubourg à m lasse les origines d une légende urbaine Wandering around Lachine Centre communautaire de l Est Pierrefonds Roxboro It s Tempo

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/authors/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive

  • Quebec Churches: Église de Dieu Centrale | Spacing
    gothic revival style found elsewhere in the province City of Montreal September 2012 When the congregation was founded at the turn of the 20th century the Montreal Street Railway electric tramway and Canadian Pacific rail line had just been extended into the former cropland north of Montreal The new city of Villeray was growing fueled by the employment provided by numerous quarries in the area It continued to grow and prosper until after the first World War when the Great Depression led to a period of economic decline The area became prosperous again in the 1950s but experienced a secondary decline in the 70s following an exodus of families to the suburbs At this time what was by then known as the Crystal Springs Congregational United Church was forced to close due to financial problems The founding of three new parishes in the neighbourhood Saint Thomas Apôtre Saint Grégoire le Grand and Saint Gabriel Lalemant along with a drop in population of nearly 20 000 may have contributed to its temporary demise before it was adopted by newly arrived immigrant communities in the coming years The site of the church underwent an evaluation by the city of Montreal in 2012 which determined that the building holds significant heritage value However as Montreal continues to develop the question remains what are we as a city doing to protect the rest of our abandoned churches At a time when many historic Quebec churches are falling into disrepair as the abundant graffiti on the face of the Église de Dieu Centrale and its weather battered façade clearly show what does the future hold for these decaying fragments of our heritage In 1995 Quebec created its Religious Heritage Council to fund the restoration of the province s churches Twenty years later the focus has shifted towards finding new uses for the existing buildings Some of these have been converted into museums and others into health centres or condominiums However planned future projects ground to a halt when Archbishop Christian Lépine declared a moratorium on the sale of churches shortly after his appointment in 2012 Lépine is hoping that abandoned churches will be revitalized through adoption by new immigrant communities and fears that worshippers will lose their neighbourhood church if the buildings are sold There is currently no indication when the moratorium may be lifted with church officials stating that if it takes three years four years that s how long it will take Montrealers must decide should churches be converted and given new functions or left as they are in the hopes that new groups will adopt them as the neighbourhood evolves What can our society do to better protect these historic landmarks Subscribe to Mag Share Post Tweet Post Buy Merch andise Related Posts A New plan particulier for the East Plateau What does a Starbucks in Jean Talon Market Say About our Urban Landscape Tweet More posts by Dalia Goldberg 3 comments Neither the author nor Spacing necessarily agrees with posted comments

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2015/08/30/abandoned-church-villeray/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive

  • Photo du jour: The RedBall Project - Spacing Montreal
    Infrastructure Maps Media Neighbourhoods Parks Photos Politics Services Spacing Streetscape Traffic Transit Urban Design Walking Waterfront Region Topic Photos Comments 0 Tweet Photo du jour The RedBall Project September 5 2014 By Martin New RedBall Project at Place d Armes Location of photograph Bank of Montreal Place d Armes Date of photo September 05 2014 Photographer Martin New at Montreal in Pictures For more details on the RedBall Project by Kurt Perschke check out the RedBall Project website Subscribe to Mag Share Post Tweet Post Buy Merch andise Related Posts Montreal Metro Photo Project Captures Design in Motion Tweet More posts by Martin New Neither the author nor Spacing necessarily agrees with posted comments Spacing reserves the right to edit or delete comments entirely See our Comment Policy Leave a Reply Cancel reply Your email address will not be published Required fields are marked Name Email Website Comment Search Advertisement Spacing Magazine fall 2015 Order issue Subscribe In these stores Popular Posts Jane Jacobs Quebec sovereigntist Le Faubourg à m lasse les origines d une légende urbaine Wandering around Lachine Centre communautaire de l Est Pierrefonds Roxboro It s Tempo season From the Spacing Store 22 Buy yourself a subscription

    Original URL path: http://spacing.ca/montreal/2014/09/05/photo-du-jour-redball-project/ (2015-11-16)
    Open archived version from archive